Archives du blog

L’inertie des habitudes politiques

  • Publié le 26 Fév 2008
  • Commentaires fermés sur L’inertie des habitudes politiques
  • PolitiqueTechno/Web

J’ai maintenant assisté à quelques réunions de candidats à la Mairie de Bandol, publiques, d’appartement, sur invitation, etc.

A ce jour j’entends les candidats parler d’écoute des administrés, pour les plus téméraires, de comités de quartiers, de points d’information du public, mais personne qui se soit emparé de l’outil Internet. Même quand j’assiste à une réunion en petit comité, où ma présence est remarquée, silence radio complet sur l’utilisation d’outils modernes d’interactivité avec les bandolais (et je ne la ramène pas avec ce sujet précis dont j’abreuve une bonne part de Bandol depuis des semaines). Grosso modo, nos politiques conservent leurs habitudes: confiez-nous le pouvoir pour 6 ans, et on va appliquer notre programme, éventuellement en écoutant avec bienveillance les retraités qui pourront venir nous voir à 10H du matin dans les visites de quartier… Personne n’a moufté concernant ce qui a pu se dire sur les conseils municipaux en vidéo, en particulier dans le forum involontaire de Jaxx, ni dans mes articles. On me lit, mais on prie pour que je sois et reste marginal.

Quand on ne veut pas parler d’un sujet, on l’ignore.

Je pense que là il y a vraiment un fossé générationnel, et on sent que les candidats ne sont majoritairement pas familiers de ces outils. Pourtant, si j’en juge par une statistique rapide concernant les prénoms de nombreux commentateurs de ce blog (dont une bonne part n’est plus usitée dans ma génération et les suivantes), ce sont bien mes aînés qui me lisent. Et les candidats qui pensent que dans une ville « âgée », l’internet est inutile pour communiquer avec la population, oublient un peu vite que la médiathèque ne désemplit pas de séniors qui se forment, de même que le club Click et Puce de St Cyr, ou que moi-même je forme essentiellement des retraités (la doyenne de mes élèves a démarré à 86 ans, en a aujourd’hui 89, et n’est pas la moins à l’aise de mes élèves – d’ailleurs je ne la vois plus que pour de la maintenance périodique de sa machine, elle explore le web très bien toute seule). Cette fracture numérique ne touche qu’une partie cette population « âgée », mais concerne assez directement nos candidats et leurs états-majors… Attendons le discours de la dernière équipe à tenir ses réunions publiques la semaine prochaine, pour voir si l’ami Jaxx a pu convaincre le haut de sa liste de prendre en compte cette attente (d’autant que lui sait de quoi il parle dans ce domaine). C’est possible puisque c’est l’une des listes les plus actives sur Bandolais.fr (l’une des plus jeunes aussi), mais j’imagine que ce sujet devra encore céder la place à tellement de sujets au coeur des préoccupations des bandolais, et plus essentiels dans une campagne qui aura été bien trop courte à mon goût (mais il paraît que c’est la réalité du calendrier politique, et puis comme le débat que j’espérais n’a pas lieu…).

Dommage que les candidats ne voient pas le potentiel d’enrichissement général de ces outils, certains pouvant certainement trouver des avis motivants dans leur entourage proche, les candidats et leurs colistiers ayant des enfants parfois grands, à l’image du Maire qui en a 4 et dont les aînés doivent jongler avec tout ça, (ils me lisent peut-être). Espérons que l’apparition de Bandol-Forum et des webs citoyens suivants les obligeront à se mettre à la page pour tirer tout le potentiel de cette forme de communication. Et pour moi et quelques autres, cette preuve de la considération qu’ils accordent à leurs futurs administrés est un élément majeur de l’attractivité d’un candidat, car ce point augure d’un mandat autoritaire, ou consensuel, humanisé.

Lire l'article

Petite réflexion pour nos politiques

…/… Je suis donc heureux de leur proposer la vision d’un non-expert, plus âgé et respectable que moi (et que la plupart de nos candidats à la Mairie plus jeunes que lui), l’académicien et philosophe Michel Serres, né en 1930… Il a donné une conférence tout à fait enrichissante devant un public de spécialistes. Elle dure 1H04, mais permettra à ceux qui iront au bout, de remettre en cause leur approche de ces outils, et d’envisager enfin que nous sommes bel et bien en face d’une révolution, qui périme d’ores et déjà leurs pratiques politiques héritées du XXe siècle (le tout sans un mot de jargon informatique). La version vidéo n’était plus opérationnelle lors de mon dernier essai pour cet article, mais je vous recommande la version MP3, qui vous permettra de l’écouter. …/…

Lire l'article

Mardi soir, c’est à nouveau Michel Sauzet en réunion publique

Pour tous ceux qui veulent suivre les candidats à l’élection municipale de Bandol en « live », et en profiter pour leur poser des questions, mardi soir Michel Sauzet tient sa deuxième réunion publique au centre culturel.

Je ne pourrai pas y assister pour causes d’obligations professionnelles, mais n’hésitez pas à laisser vos impressions ici en commentaires…

Lire l'article

Le port… et le refus du débat

Suite à mon annonce de l’article sur le port de Bandol paru sur Bandol-Forum, j’ai reçu un appel de Mr Robert, actuellement adjoint au Maire, son co-listier pour les prochaines élections municipales, et appelé en cas de réélection de François Barois à remplacer Mr Leblanc au poste de PDG de la Sogeba qui gère notamment le port.

Il voulait me faire part de son émotion devant mon article, pourtant court (puisqu’en fait il ne fait qu’en annoncer un autre ailleurs), où j’ai cependant réussi à écrire des « énormités » (les propos que m’ont tenu ceux qui refusent de s’exprimer sur le port par crainte de difficultés qui pourraient leur être faites). Mr Robert m’a enjoint de systématiquement vérifier mes sources et les infos avant d’écrire ce type d’âneries, puisque selon lui, la gestion du port est parfaitement claire, les attributions de places ou tout ce qui concerne les conditions de travail des professionnels étant réglé dans la plus parfaite transparence…

Je le prie aussitôt de m’excuser si j’ai écrit des bêtises, et lui propose donc de procéder à un correctif de l’article incriminé, de corriger en usant de la fonction « commentaires », et mieux, un article sous son nom comme droit de suite ou de réponse mais il a décliné l’offre: il m’indique que l’équipe Barois s’est réunie et a décidé de ne répondre à aucune des mises en cause sur mon site, notamment suite à l’affaire du club de tennis au conseil municipal. C’est pour lui une perte de temps, d’énergie, et d’autres choses que de se lancer dans ce genre de discussions (et c’est vrai que c’est assez pénible à suivre, mais instructif)…

Je lui demande s’il a lu l’article publié par Bandol-Forum et qui est le véritable article sur le port… En effet, s’il s’est ému de ce que j’écrivais, il risque un choc en lisant ce qui est publié sur ce nouveau blog citoyen ET collectif, qui allonge gravement la liste des points qui appellent des éclaircissements et un débat public. Il me répond que non, ce que je l’engage à faire, tout en me demandant comment il a pu lire mon papier sans se pencher sur le véritable article que j’indique clairement…

Avant de terminer, il m’explique que beaucoup d’autres bruits courent sur la gestion du port, sans fondements. Si le système de vidéosurveillance est inachevé (suite à un dépôt de bilan de prestataire si j’ai bien compris), ce dossier sera bouclé sous 3 semaines puisque déjà aux mains d’une autre entreprise. Et quant à la surveillance humaine qui ne serait pas assurée toute l’année, selon Mr Robert il s’agit aussi d’une rumeur puisque le budget surveillance annuelle atteint 180.000 euros, et permet selon les périodes de l’année, d’avoir 2 à 3 personnes minimum toutes les nuits y compris entre 1H et 5H du matin (1 à la capitainerie, l’autre en ronde sur l’ensemble du port). Dont acte.

Cependant, cet échange illustre plusieurs points, touchant notamment à l’incompréhension de mon rôle, des outils ici utilisés, et un refus du débat très préjudiciable à la démocratie… Pourquoi? Parce que…/…

Lire l'article

Bataille de chiffres

  • Publié le 22 Fév 2008
  • Commentaires fermés sur Bataille de chiffres
  • HumeurPolitique

Un truc énervant pour l’électeur lambda, c’est la présentation des chiffres par différents camps sur un même sujet. Jamais les mêmes données. Et comme on les réunit pas avec un arbitre au tableau noir, c’est « que chacun se démerde avec la soupe des uns et des autres ». Fatiguant, et en plus ça nous oblige à nous pencher dessus, ces fameux chiffres.

Prenons un cas exemplaire, la médiathèque:

– si j’écoute les partisans du Maire, on me dit qu’elle a coûté aux bandolais 3 millions d’euros, empruntés sur 25 ans. C’est pas cher pour ce que c’est. Objectivement.

– si j’écoute le Dr Palix, elle nous a coûté 15 millions d’euros au bas mot, plutôt seize, et encore, on n’a peut-être pas compté tous les aménagements intérieurs (fichtre, avais-je tant besoin d’une médiathèque), et rien qu’avec les dépassements budgétaires on en est déjà à 18 millions (total des coûts de construction confirmés par une autre équipe concurrente, celle de Christian Delaud).

J’sais pas pour vous, mais moi j’intuitionne que le vrai prix il est quelque part entre ces deux présentations, et il faut distinguer le coût de l’ouvrage de son coût pour les habitants, nuance dont les camps adverses jouent habilement.

Partons donc du plan de financement. Disponible dans Bandol Mag n°21 de Mars 2006, en page 7 comme on me l’a rappelé. Là on constate que sur les 16 millions du total, une bonne partie est subventionnée par le Conseil Général du Var, la Région PACA, et tout ça, des trucs qu’on aime bien parce qu’on en paye un bout avec nos impôts, mais les voisins de Bandol et même ceux qui sont un peu plus loin en ont payé un bout aussi… C’est très bon pour le moral du contribuable. Mais allons au bout:…/…

Lire l'article

Gabegie de papier

Je ne sais pas si les comptes de campagne révéleront un jour le gâchis de papier qu’occasionnent les élections municipales, mais c’est spectaculaire.

En particulier de la part des deux grosses écuries, je collectionne les programmes et autres publications de propagande communication… Il est vrai que j’ai assisté à plusieurs meetings de chacun, mais les recevoir PLUSIEURS fois dans ma boîte aux lettres, là il y a vraiment oubli de tous les principes de gestion au profit d’un matraquage assez puant. D’autant qu’on voit vite quelles sont les équipes qui ont les moyens de diffuser leur baratin, et celles qui doivent faire avec les moyens du bord (ah, le pognon!).

Si dans cette campagne on subventionnait chacun pour la quantité de textes produits, je pourrais soit être Maire de Bandol, soit prendre une année sabbatique au regard de ce qui se dépense en imprimerie…



Quant il s’agit de la guerre électorale, le souci écologique est dans les mots, pas dans les faits.

Lire l'article

Toulon ou Sainte-Baume: qu’est-ce qui est déjà mutualisé?

  • Publié le 22 Fév 2008
  • Commentaires fermés sur Toulon ou Sainte-Baume: qu’est-ce qui est déjà mutualisé?
  • Ouest VarPolitique

Je reviens sur ce sujet de l’intercommunalité dont vous savez que je le crois important, à l’occasion de deux papiers. L’un encore paru chez Michel Sauzet qui martèle ce point régulièrement, et parce que j’ai reçu ce billet qui m’a paru suffisamment informé et intéressant pour que je vous le soumette, à mon propre compte puisque je n’ai pas pu établir clairement l’identité de l’auteur… C’est moins fun que du « Jean Guitton dans le texte« , mais ça se lit sans paracétamol malgré l’angle un brin austère. Et ça prouve que sur ce point il devrait y avoir débat, chiffres à l’appui (pour ceux qui sont connus).

Passons sur les définitions (sur wikipedia) de l’intercommunalité, les communautés d’agglomération, urbaines et de communes, les pages internet sont remplies de notes à ce propos…Beaucoup d’entre elles concluent d’ailleurs à la difficulté technique et juridique à définir clairement les compétences et les limites d’intervention entre communes et intercommunalités, syndicats intercommunaux et autres pays…bref c’est encore une démarche où le citoyen ne gagne pas en clarté et en imposition…

Concernant Bandol, …/…

Concernant Bandol, …/…

Lire l'article

Le port de Bandol, enfin!!!… sur Bandol-Forum

…/…

Bandol-Forum démarre sous les meilleurs auspices, puisque c’est par ce sujet que ce blog collectif inaugure son contenu: son premier article traite du port. On peut craindre que ce ne soit la boîte de Pandorre qui s’ouvre, mais après une première partie rappelant tous les atouts de cet équipement formidable pour la ville, les questions qui sont soulevées font écho à ce que j’ai entendu de sources multiples, et méritent d’être débattues ou d’obtenir des réponses.

Lire l'article

Ma visite à la « Baroimobile »

Le Pape a sa papamobile, Bayrou eût en son temps son bus roulant à l’huile de Colza qui eût un certain succès aux « guignols de l’info », notre Maire mène campagne à bord d’une permanence mobile du type camping-car … Fallait bien que j’en fasse un titre.

Moi je savais que j’étais devenu un citoyen particulier avec ce blog encore un peu seul dans son genre à Bandol. Mais particulier je le suis vraiment: parti dans l’idée de rencontrer enfin François Barois pour de vrai, ce fût un peu raté, et au lieu de poser des questions, c’est moi qui ai essuyé une salve nourrie de questions, et pas mal de reproches… …/…

Lire l'article

Le « ravi de la crèche » et les bons petits soldats: réponse à Jean Guitton

Suite à mon petit débrief sur la réunion « chez l’habitant » de Mrs Palix et Bogi hier soir, Jean Guitton (bandolais de coeur, expatrié à Paris et proche du Maire) a cru bon de me laisser un commentaire ironique, me trouvant bien trop facile à séduire, et succombant aux charmes de chacun des candidats. En gros il m’accuse de donner raison au dernier qui a parlé, et me promet qu’au vu de mes « dispositions » un orgasme intellectuel m’attend si je rencontre SON candidat, le Maire sortant. Ce qu’il y a de bien avec les commentateurs partisans, c’est qu’ils sont prévisibles, et je remercie Jean Guitton de me fournir une occasion de militer un peu moi aussi, à ma façon, et de clarifier certaines choses. Parce que contrairement à ce qu’il croit, …/…

Lire l'article