Archives du blog

Fusion sur rampe de lancement

Les sites respectifs des deux alliés qui ont transformé le second tour en triangulaire montrent que le contrat de mariage s’est finalisé dans le court délai prévu.

En plus de l’annonce de leur réunion publique commune ce vendredi soir, on y découvre une nouvelle photo de campagne avec Sauzet ET Delaud, un discours co-signé sur leurs deux sites, et une profession de foi commune est disponible pour repartir à l’assaut des deux premiers du premier tour.

J’y ai appris que les deux hommes se côtoient depuis les bancs de l’école communale (ils doivent savoir à qui ils ont affaire en face), mais un truc m’interloque dans leur profession de foi qui fusionne effectivement leurs deux programmes assez proches au départ (accent sur le développement durable et la modestie urbanistique notamment): ils ont repris l’idée du raccordement de Bandol au Canal de Provence du programme Sauzet. Mes informations me faisaient penser que ce raccordement existe depuis déjà longtemps… Qui peut m’en dire plus sur le sujet?

Lire l'article

A l’usage de ceux qui veulent me voir dans un camp…

Mon article autocritique n’aura pas suffi.

Alors soyons clairs:

Si les pourcentages étaient inversés, quelle serait mon attitude:

– je serai le premier à vanter la force de travail d’un Barois, sa cohérence et sa capacité à faire avancer les dossiers, l’avantage de son réseau dans le grand Toulon où son parti domine, dans l’optique de notre intégration.

– je serai le premier à vanter la réputation de gestionnaire émérite dont on m’a assuré qu’elle était celle du Dr Palix au sein d’un grand service hospitalier (et parfois aussi sur certains dossiers bandolais où dans l’opposition il a montré ses qualités d’homme de finances).

– je serai le premier à vanter le coeur d’un Marcel Bogi reconnu pour vouloir toujours tenter d’arranger les problèmes des uns et des autres, et probablement le plus impliqué des candidats auprès des commerçants de Bandol (et pour cause, c’est son histoire à lui aussi).

– je serai le premier à exiger plus de détails de leurs programmes aux deux challengers qui clôturent le classement, le premier à exiger qu’ils nous disent ce qu’ils comptent refaire exactement parmi les travaux qui viennent d’être faits et sont décriés, le premier à souligner les anomalies de fonctionnement de leurs campagnes, le premier à souligner l’instabilité de la liste Sauzet, ou la forte proportion d’actifs chez Delaud qui augure peut-être de moins de temps disponible pour les dossiers de la ville que dans les équipes séniors, etc.

Mais voilà, les 3 premiers dominent, mais ont montré leurs limites, et je me sens en droit d’être encore plus exigeant envers eux. Nous avons besoin de tout le monde pour que Bandol soit gérée de façon équilibrée.

Ce que Barois a fait de Bandol et ce qu’il veut en faire (et dans le cadre du grand Toulon), ne plaît pas aux électeurs.

Palix est trop peu connu des bandolais, et doit son succès en grande part à son second: j’hésite à lui signer un chèque un peu trop blanc.

Et Marcel Bogi malgré sa bonne volonté ne peut pas arranger tous les problèmes: quand on veut satisfaire tout le monde on fait forcément des mécontents (il a payé pour l’apprendre en 2001).

Delaud et Sauzet ont des idées tout autant intéressantes, et des qualités dans leurs équipes dont il serait couillon de se priver.

Je ne veux pas que le futur Maire puisse faire le « despote » comme l’a dit Pierre, en s’appuyant sur un triomphe qui aura plus à voir avec des moyens de campagne qu’avec une réalité objective. Je veux que chaque lecteur de mon blog ait eu la possibilité de soupeser son bulletin dans l’isoloir, en considérant toutes les options, et en mesurant les conséquences. Rien d’autre…

Serge, cela te paraît-il neutre et équilibré? Tant que les partisans ne me verront pas dans leur camp, ils me trouveront partisan.

Lire l'article

Calendrier complet

  • Publié le 13 Mar 2008
  • Commentaires fermés sur Calendrier complet
  • Politique

Signalé par Serge Gervais en commentaires, l’agenda des réunions publiques de ce second tour:

Ce jeudi soir : Barois

Demain vendredi : Sauzet & Delaud

Samedi soir : Palix/Canevari/Bogi

On va pas chômer au centre culturel de Bandol jusqu’à dimanche!

Lire l'article

La fusion expliquée

  • Publié le 13 Mar 2008
  • Commentaires fermés sur La fusion expliquée
  • Politique

Sauzet et Delaud présenteront leur liste de fusion vendredi 14 mars à 18H (demain donc), au centre culturel de Bandol. Immanquable pour tous ceux qui veulent des explications avant l’élection triangulaire.

Lire l'article

Michel Sauzet futur Maire de Bandol ? Possible…

L’accord signé le 11 mars entre le 3ème et le 4ème du premier tour des municipales à Bandol, pourrait refaire le scénario de 2001 si ce dimanche 16 mars couronne Michel Sauzet le sans-étiquette, adoubé par Christian Delaud. Alors qu’à cette heure les favoris restent la coalition très antérieure de Palix/Canevari/Bogi, Delaud et Sauzet se sont souvenus qu’en 2001, Barois et ses 20,67% plus Canevari et ses 12,65% avaient bonifié leur total à 38,25% au second tour sur un vote destiné à éviter l’option dominante. Sur le papier, cette nouvelle fusion qui selon eux s’est réalisée de façon parfaitement simple et harmonieuse, sera bien sûr soupçonnée de cuisine politique, mais a aussi plusieurs avantages (d’après ce qu’ils ont bien voulu m’en dire).

Elle a quand même donné lieu à quelques grincements de dents comme le montre le fax ci-contre, qu’une autre équipe a eu la bonne idée de me faire parvenir (cliquez dessus comme d’habitude pour agrandir): ça prouve au passage que la menace de cette nouvelle liste en triangulaire est prise très au sérieux.

La tête de leur liste de fusion baptisée « L’avenir autrement » serait …/…

Lire l'article

Autocritique téléphonée

Oui, je fonctionne de façon injuste, malgré tous mes souhaits d’équité et de neutralité.

Pour la première fois, j’ai eu un contact téléphonique assez « tonique » avec Laurent, le webmaster de l’équipe Bandol2008 (avec qui je n’avais eu que des échanges de mails pas toujours doucereux jusqu’ici), pour me faire part de son agacement face à une tendance de mes écrits, qui ne peuvent jamais souligner un point positif de son équipe sans en même temps le pondérer, le réduire via d’autres considérations. Et cela justifie probablement aussi une partie des critiques que m’adresse Serge Gervais aujourd’hui supporter du camp Barois.

Il se peut que j’ai introduit un biais dans la campagne, involontaire, même si je ne pense pas mon influence si grande. Mais examinons cela de plus près, introspectivement, et par les circonstances aussi.

Je pense que Laurent (le « sherpa » de Marcel Bogi et Christian Palix) a en partie raison, et que cela s’explique par mon mode de fonctionnement: …/…

Lire l'article

L’équipe Delaud officialise sa position sur son blog

Mon outil d’abonnement aux blogs me signale que Delaud est le premier à communiquer sa position au lendemain des deux journées de négociation/fusion des listes.

Chez Sauzet, pas encore de communiqué, mais j’imagine que ça ne saurait tarder.

En revanche, pas de précision sur la composition de la nouvelle liste, ni sur une éventuelle réunion publique dont il paraît difficile de faire l’impasse, en tous cas dans la situation de ces 2 listes fusionnées…

Lire l'article

Barois et Paecht

Plusieurs mails me signalent qu’en 1995, le Dr Paecht dans la même situation que François Barois à l’issue du premier tour, avait eu l’élégance de se retirer avant le second tour…

Si quelqu’un veut bien éclairer ma (notre) lanterne sur les circonstances précises de ce retrait (listes en lice, étiquettes, scores,…). C’est vrai que devant le score juste en dessous de 30%, avec l’UMP en soutien (dominant local et national), alors que Vialatte (45%), Falco (62%!!!) ou Beneventi (75% !!!!!!!!) montrent que l’élection par chez nous est décorrélée des soucis de ce parti politique, nous sommes quelques-uns à nous être interrogés pour savoir si Barois n’allait pas reconnaître sa défaite. Les hommes sont différents…

Lire l'article

Le conseil municipal selon les scénarios

A quoi ressemblerait le conseil municipal, si on part du principe que le vainqueur dimanche aura 22 sièges sur 29 (à très peu de choses près, c’est ce qui doit se produire), en prenant en compte les 4 listes et sensibilités qui se sont lancées à l’assaut de la Mairie de Bandol.

D’abord, voici les résultats du 1er tour:

(illustration)

Voyons maintenant à quoi ressemblerait le conseil municipal après le second tour à 3 listes (il y aurait quelques petites variantes possibles sur 1 siège d’un côté ou de l’autre des listes minoritaires:…/…

Lire l'article

Moi j’aime bien la démocratie!

C’est un système imparfait, et le mot de Churchill au sujet de la démocratie me revient souvent en mémoire dernièrement…

Souvenez-vous, j’appelais de mes voeux une forme de coopération, l’aboutissement d’une large coopération des intelligences, sans triomphe offert à personne dès le premier tour. Il n’y aura pas eu de grande alliance entre les listes à Bandol en 2008, mais au final une forme d’équilibre, et aussi une forme de coopération. Le résultat sera certainement moins tranché que vous ne l’avez peut-être rêvé, mais je trouve qu’il sera source d’inspiration et d’humilité pour le prochain vainqueur, quel qu’il soit. En tous cas s’il est démocrate…

Mais je veux le croire, et ça me tranquillise pour ce second tour.

Lire l'article