Archives du blog

Chambardement politique à (la Mairie de) Bandol

C’est via Twitter que je l’annonçais dès 16H pour les plus connectés d’entre vous. Je connaissais la nouvelle depuis la fin de matinée: le temps qu’elle me soit confirmée par suffisamment de sources (de Bandol mais même du reste du département – ce qui vous donnera la mesure du chambardement), et je me risquais à la tweeter en milieu d’après-midi.
Le Maire de Bandol Christian PALIX a relevé ce matin de toutes ses délégations Marcel BOGI, son « tandem » de la dernière élection municipale et premier adjoint jusqu’à hier soir.
Après le morcellement en douceur annoncé lundi du principal groupe d’opposition, c’est au tour de la majorité municipale de Bandol, mais cette fois, « d’exploser ».
Le divorce avait été anticipé par …/…

Lire l'article

L’incohérence (réelle ou perçue) de Bandolais.fr

Pour continuer sur le débat autour des critiques formulées par Pierre OLIVIER (ici et et encore ), il reproche une forme d’incohérence à ceux qui s’expriment en ligne (pour dire que les partis n’ont pas d’utilité dans les communes – je force le trait), mais qui commentent malgré cela les mouvements des élus par rapport aux étiquettes politiques. Si le reproche n’est pas nominatif, je crois qu’il ne m’épargne pas: je suis en effet le premier à rejeter la question des partis à cet échelon de la gestion publique (même si je me doute bien que les réseaux de pouvoir avec les échelons supérieurs servent aussi les intérêts des communes, ce qui est probablement réaliste mais peu reluisant pour la démocratie).
On peut parfaitement croire à la nocivité de l’étiquetage politique localement, et se moquer avec constance de…/…

Lire l'article

L’auto-proclamation des blogueurs et le silence des élus

Dans sa critique de la parole publique de certains citoyens (ou électeurs, ou contribuables, ou résidents bandolais – comme il vous plaira), ceux qui utilisent les blogs pour publier leurs réflexions sur la vie de Bandol via des articles (ou des commentaires puisque sa critique les englobait – avec le terme de « cacophonie« ), Pierre OLIVIER parlait de:
– “conseiller des rois” auto-proclamés
– ceux qui s’improvisent, censeurs, parfois mal inspirés

– verbillage

– des gens qui ont la responsabilité de ne représenter qu’eux-mêmes ou leurs groupuscules

et j’en oublie sûrement.
Si cela traduit certainement sa vision d’une expression effectivement individuelle (mais multiple), les termes choisis servent aussi à …/…

Lire l'article

Les « Bandol » du matin 02/24/2010

  • Publié le 24 Fév 2010
  • Commentaires fermés sur Les « Bandol » du matin 02/24/2010
  • EcologiePolitique

« Je préfère manger à la cantine » surtout quand elle est bio ! – Bandol – varmatin.com Le Bio à la cantine de Bandol Les indiscrétions de la rédaction – Bandol – varmatin.com Var Matin fait dans le second paragraphe de son article "indiscrétions", un point sur le jeu politique autour de l'étiquette "UMP" […]

Lire l'article

L’UMP, un blog imparfait, et des fans pas fanatiques

Je sors d’une très intéressante conversation par mail avec un de mes « fans » bandolais (disons plutôt un bandolais membre du groupe Facebook des « fans » de ce blog citoyen). Comme très souvent, il m’écrivait suite à un désaccord sur un article récent. Ca me conduit à un double sujet:
– enrichir l’article sur lequel il me complète par son point du vue (qu’il n’a pas eu le temps de mettre en forme pour en faire un commentaire public, et que je vais donc tâcher de respecter dans la retranscription).
– vous expliquer qu’on peut être « fan » de Bandolais.fr sur Facebook, et pas souvent d’accord sur le contenu de mon blog citoyen.
1) Mon contradicteur trouvait ma présentation de la prise de carte UMP de Marcel BOGI (relatée par Var Matin) tendancieuse. Lui qui connaît mieux que moi le passé de Bandol trouve …/…

Lire l'article

L’UMP va surprendre Bandol

Un petit article dans Var Matin de ce mardi m’a été rapporté, et me laisse bien intrigué: le premier adjoint au Maire de Bandol annonce avoir pris sa carte à l’UMP la veille…
Marcel BOGI explique qu’ancien UDF, il était sans étiquette depuis sa transformation en Modem (on va dire centre) et l’apparition du Nouveau Centre (disons centre droit, parti jusqu’à présent totalement allié à l’UMP): et il a choisi de se réengager politiquement dans le parti qui archi-domine la vie politique nationale, et plus encore, varoise.
Ca me laisse avec plein de questions:
– pourquoi ne pas avoir …/…

Lire l'article

En attendant les extraits vidéo du Conseil Municipal de Bandol ce lundi

Je suis allé filmer ce soir encore le Conseil Municipal de Bandol, avec un long moment consacré au débat d’orientation budgétaire pour 2010. Comme il faudra quelques jours avant que je puisse vous proposer les images que j’aurai choisi de retenir, je vous propose déjà de laisser vos commentaires ici puisque pas mal de commentateurs réguliers étaient dans l’assistance.
Pour ma part avec un agenda encore compliqué cette semaine, j’ai jeté l’éponge à la moitié de l’ordre du jour: on en était déjà à 3H30 de séance (mais je suppose que les 12 points suivants auront été beaucoup plus rapides: les plats de résistance avaient déjà été servis). Il faut aussi signaler que …/…

Lire l'article

Ce qu’il ne fallait pas louper cet été à Bandol sur Bandolais.fr

  • Publié le 7 Sep 2009
  • Commentaires fermés sur Ce qu’il ne fallait pas louper cet été à Bandol sur Bandolais.fr
  • DiversVie de ce blog

Si vous avez eu la sagesse de vous retirer loin de Bandol, de la foule des estivants, et d’oublier le blog pendant les 2 mois de haute saison, je vous propose malgré tout de vous pencher sur certains articles un peu plus marquants que les autres pour nous bandolais. …/…

Lire l'article

Le Maire de Bandol prépare une « vraie » carrière politique?

  • Publié le 10 Août 2009
  • Commentaires fermés sur Le Maire de Bandol prépare une « vraie » carrière politique?
  • Politique

Personne n’a vraiment réagi à ce changement, mais Christian PALIX n’est plus un Maire sans étiquette politique. …/…

Lire l'article

Mauvaises pratiques: résultat lamentable…

Nos politiques bandolais ont décidé de faire passer le respect et l’intelligence après leurs querelles de pouvoir.
Vous avez remarqué dans le dernier Bandol Mag? Un an après les élections, on est revenu à la situation d’antan: le coin de l’opposition (déjà tout riquiqui) est déserté pour le second numéro d’affilée… Je suppose que le magazine municipal est reparti pour un mandat quasi intégral de propagande unilatérale.

Quand chacun fait en sorte que ça rate – les shadocks l’ont prouvé – ça rate brillamment. Désolant.

Lire l'article