Ecologie Archives du blog

La loi et l’esprit de la loi: enquête publique à Bandol

Dans l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal, je relève une demande d’attribution de concession pour une ferme d’éponges au large de Bandol.
A priori le sujet m’intéresse peu (sauf par exemple s’il a un impact quelconque sur le tourisme – nautique ou balnéaire en particulier – ou l’économie de la ville en général). Mais je note que le conseil va se prononcer sur le dossier d’enquête publique (donc je suppose que ce dernier est bouclé).
C’est curieux, mais je surveille pas mal l’actu de Bandol, et je découvre seulement qu’il y aurait donc eu « enquête publique ». J’imagine que les obligations légales en la matière ont été respectées: affichage public, parution dans la presse, etc.? Ca c’est pour la loi.
Mais il y a l’esprit de la loi: l’idée c’est que…/…

Lire l'article

(par J. Kauffmann) Protection de la mer à Bandol

Nous avions déjà débattu, et vivement, sur le projet de Parc National des Calanques.
Rappelons le contexte, ce parc avait été cité à la fin d’un article présentant « le Monde du Silence » de Jacques Cousteau, et dans lequel était raconté la richesse de la mer à Bandol dans l’après guerre, comme une possibilité de retrouver ce paradis perdu.
Le projet de parc avance.
D’un coté, le GIP, organisme officiel, multiplie les consultations.
D’un autre, les opposants se mobilisent, et après avoir…/…

Lire l'article

Le débat « HQE » à Bandol

Le débat politique bandolais a plusieurs fois abordé la question de constructions, au moins publiques, respectant ou pas la norme « HQE » (Haute Qualité Environnementale). Jusque dans ce blog, l’ancien Maire François BAROIS s’est vu reprocher le peu de considération accordée à cette préoccupation environnementale, notamment à l’occasion de l’édification de la Médiathèque.
Alternativement, Rudy RICCIOTTI, …/…

Lire l'article

Les « Bandol » du matin 12/03/2009

Bandol, budget, 2010, eau, dsp

Lire l'article

Vers une explosion des factures d’eau à Bandol ?

François BAROIS s’est « énervé » sur le sujet lors du Conseil Municipal de Bandol lundi, mais cela a nui à la clarté de son argumentaire. Il avait cependant raison sur le point qu’il mettait en cause (même si le Maire l’a accusé de ne pas comprendre ce qui avait été expliqué):
Imaginez que vous ayez un forfait téléphonique mensuel. Le mois où vous êtes en vacances, si votre consommation téléphonique mensuelle s’effondre (vous êtes injoignable au large sur un bateau ou dans un trek au Népal), à la fin du mois, votre crédit de minutes sera intact. Selon l’abonnement, ces minutes seront reportées au mois suivant (glop glop!!), ou NON (pas glop du tout du tout!!).
Actuellement, chaque bandolais bénéficie d’un « forfait » semestriel en mètres cube d’eau à tarif économique. Suite au nouveau contrat que la Mairie accorde à la société qui a remporté l’appel d’offre sur l’eau, pendant les douze prochaines années, les bandolais auront…/…

Lire l'article

Pourquoi Bandol finance 47% de la rénovation de la Cride (et Sanary 53%) ?

Une question persiste dans Bandol ces jours-ci, malgré une partie de la réponse donnée lors du dernier Conseil Municipal. Pour ceux qui n’y ont pas assisté, comme ce n’est pas la Mairie qui va leur diffuser les 4 minutes de débat initiées par Christian DELAUD (opposition) qui en avait fait son axe majeur de campagne lors des élections municipales, c’est bibi qui s’y colle (désolé mais il m’a fallu un peu de délai pour m’en occuper). …/…

Lire l'article

La station d’épuration de la Cride : chantier majeur

Mise au norme obligatoire, le chantier de la station de traitement des eaux, commune à Bandol et Sanary, va représenter l’un des gros dossiers économiques et en termes d’aménagement pour notre ville durant le mandat de Christian PALIX. L’impact de sa rénovation affectera notamment les chantiers du Quai de Gaulle et de la rue Marçon dont les réseaux souterrains sont liés à cet équipement intercommunal.
J’ai profité d’une ballade lors de ces 11 jours de début novembre durant lesquels je n’ai rien publié, pour vous faire quelques clichés de ce « monstre » technique.
En effet, quand on pense à la Cride, beaucoup de gens imaginent la station d’épuration dans les ruines qu’on voit au bout de la pointe mais qui sont en fait un terrain militaire. La station de traitement des eaux, est encaissée au coeur de la péninsule, et en bonne partie souterraine. Voilà qui va absorber une partie de nos impôts, mais c’est nécessaire, y compris dans la bouche des politiques responsables, qui savent bien qu’on ne peut pas nous faire rêver avec de tels dossiers.

Lire l'article

(par J. Kauffmann) Plaidoyer pour un parc naturel touchant Bandol

« Un beau matin de juin 1943. Dominant avec peine mon émotion, j’arrive à la gare de Bandol. On va me livrer une caisse expédiée de Paris par express. Le monde du silenceElle contient le résultat de plusieurs années d’efforts et de rêves. Le prototype d’un scaphandre autonome conçu par Emile Gagnan et moi » .
C’est par ces mots que commence « le monde du silence », livre écrit par Jacques-Yves Cousteau et Frédéric Dumas. Ce livre raconte…/…

Lire l'article

(par N. Caune) L’oursin qui se mord la queue

Les oursins sont en danger à cause de la surexploitation et du braconnage.
L’oursin est traditionnellement apprécié chez nous dès l’arrivée de l’automne avec un bon petit rosé. Convivial, diététique et délicieux, l’oursin est à la mode et les oursinades sont l’occasion de passer un bon moment entre amis. Or depuis quelques temps, la douzaine d’oursins devient hors de prix: 6€ la douzaine en 2007, on les trouve aujourd’hui 2 fois plus cher sur les marchés, alors à ce prix-là tout le monde se met à l’eau.
Et c’est bien le problème.
Les prix augmentent parce que …/…

Lire l'article

Sangliers marins en baie de Bandol

Ces photos ont circulé par mail jusqu’à moi, sans trace de l’auteur. Je prends la liberté de les publier car elles sont vraiment étonnantes et ont évidemment leur place sur un blog consacré à Bandol. Si vous êtes l’auteur des clichés, n’hésitez pas à me contacter pour faire mentionner votre nom en crédit photo, ou, mais je le regretterais, si vous souhaitez vous opposer à leur publication ici et en obtenir le retrait…
Si ce n’est pas un montage, la présence du bec de l’Aigle en arrière-plan confirme qu’elles ont été prises en baie de Bandol (c’est la seule info dont je dispose, le photographe n’ayant pas pris la peine de nous informer sur la raison de leur présence à cet endroit: entraînement pour les JO de Londres, colonisation des Baléares programmée, trempette pour cause de canicule, etc.)…

Lire l'article