(via C. Pinet) Rythmes et transports scolaires à Bandol

NDLR : personnellement passé complètement à côté de cette question du changement des rythmes scolaires, je reçois de Carine Pinet le texte ci-dessous pour exprimer le point de vue de ceux qui n’ont pas été satisfait par la réunion du 3 juin 2013 au théâtre Jules Verne organisée par la mairie de Bandol.

– – – – – – – – – – – – – – – –

Au précédent conseil municipal (mars) le maire à pris la décision de devancer la décision du gouvernement (laisser au libre choix des mairies jusqu’en 2014) et de faire appliquer cette circulaire dès la rentrée 2013 afin de pouvoir bénéficier de la subvention du gouvernement de 30.000€ (la 1er année uniquement) Il a également été dans l’obligation de faire modifier le statut du centre aérée en ALSH pour que tous les enfants puissent être accueillis puis il a proposé un projet en concertation avec les 3 directeurs d’école pour les rythmes scolaires.

Ce qui gêne réellement les parents se n’est pas le changement de rythme par lui même s’est plutôt le choix de la mairie qui nous ont été imposes alors que les représentants des parents d’élèves se sont mobilisés pour faire des propositions et aussi profiter de l’occasion pour faire des demandes dans le cadre d’un projet scolaire. On a imposé aux parents le choix du mercredi matin alors que beaucoup de maman sont à 80% ou bénéficient de congés parental. L’argument évoque pour ce choix était qu’il y a beaucoup de parents divorcée s’est pourquoi le choix du mercredi s’était impose de lui même sans aucun sondage préalable auprès des parents. dans les années 80 il y avait tout autant de famille mono parentale ce n’est pas pour cela que nous n’allions pas a l’école le samedi.

On va imposer des activités péri scolaire aux enfants. En effet, les activités sont obligatoire après 15h30 de vacances a vacances. Dans l’éventualité ou l’enfant s’aperçoit qu’il n’est pas tenté plus que ça par son choix il ne peut pas en changer. Tout comme si l’enfant est inscrit a une activité mais que ses parents souhaitent le récupérer à 15h30 ils ne peuvent pas. De plus concernant les 25% d’enfant qui eux peuvent être récupère a 15h30 (maternelle principalement) ces petites têtes blondes ne peuvent pas accéder aux activités (la circulaire ministérielle précise tout de même que ces nouveaux rythmes doivent faire découvrir aux enfants de nouveaux horizons pas pour les 25%!!!!!).

Mais ou retrouvons nous les valeurs de la république dans un projet ou tout est impose Rappelez vous l’école laïque respecte les fondements des mots Liberté Égalité Fraternité.

Enfin, il nous faut évoquer le transport scolaire (110€/an pour moins de 3km) il est réglementé par le conseil général ses statuts lui impose de ne participer au transport que dans le cadre scolaire. Les nouveaux rythmes établissent une sorti à 15h30 le lundi mardi jeudi et à 14h30 le vendredi. Les enfants qui sont en peri scolaire se retrouvent sans transport après 17h. Lors de la réunion publique du 3juin (les décisions avaient été valide le 31 mai) les parents d’élèves ont demandés la mise en place de bus après 17h par la mairie. Le premier magistrat a affirme devant plus de 200 parents qu’il s’en occuperai. Toutefois il est revenu sur ces engagements car ils ne disposait pas d’accompagnateur pour le bus. Les parents sont très surpris par cette réponse puisque à ce jour 4 bus circulent dans notre ville et chacun d’entre eux disposent d’un accompagnateur employé par la municipalité 16h30 ou 17h quel est la différence? Notre maire nous refuse le transport scolaire mais il offre la gratuite de ces services pour nos touristes et les personnes âgées. Les familles bandolaises ont vu passer le prix des transports de 75€(en 2006) a 110€(2013) sans aucune participation de notre commune et pour un trajet de moins de trois km. Il faut savoir également que dans le cadre de ces nouveaux rythmes scolaires les horaires seront décalés la plupart des familles seront dans l’obligation de laisser leur enfant a la cantine. les horaires des cycles 2et 3 étant différents certains vont sortir a 11h30 et reprendre a 13h quand les autres eux sortiront a 12h pour reprendre a 13h30. En conclusion si vous avez 2 enfants dans des cycles différents vous serez dans l’incapacité totale de les récupèrerez puisqu’il ne leur resteront que 30minutes maxi pour manger. L’effectif du restaurant scolaire avoisinera les 100% et bien sur pour le bien du rythmes physiologique de nos enfants.

Ce n’est pas tout, Les parents doivent récupérer leurs enfants sur les différents sites proposes pour les activités. Tout cela avant 17h car tout heure entame est dû auquel cas l’enfant sera transféré sur le centre aéré. Il faut juste espèrer que les parents n’est pas un enfant à la maternelle de bois Maurin un autre à octave Maurel et le dernier au carré jeune. Quand on voit les difficultés que nous rencontrons l’été pour nous garer près du centre, récupérer tout nos enfant avant 17h va devenir le parcours du combattant. Espérons que l’adulte ne rencontre pas de bouchon sur son parcours car il aura sûrement des doutes pour savoir ou se trouve son enfant( centre aere pas centre aere ????) Mais attention TOUT ÇA POUR LE BIEN DES ENFANTS!!!!! GI JO a côté s’est de la gnognote.

Les familles bandolaises ont été prisent pour des benêts il n’y a eu aucune VÉRITABLE concertation puisque les décisions ont été valides sans que l’ensemble des parents soient consultés. Doit on rappelé que les parents ont trouve dans les cahiers de textes le vendredi soir une enquête sur les rythmes scolaire alors que le mardi suivant la décision été vote en conseil municipalité
Doit on rappelé que la seule information publique aux parents sur ces nouveaux rythmes à été faites le 3 juin alors que la validation avec l’inspection académique elle était prévue le 31mai. Alors même ou les parents posés des questions pour concevoir ce projet avec la vie de leur enfant tout était déjà validé et tout leur était imposes. On leur annonce en réunion publique une baisse de 4% de leur impôts sa leur fait une belle jambe si ils accumulent 110€ de transport (pour 1 seul trajet de moins de 3km) plus la cantine plus le prix du centre aéré si vous dépasse l’heure de 17h les budgets des familles vont inévitablement être impactes.

Le premier magistrat aurait au moins pu faire l’effort d’écouter les doléances des parents et de prendre à sa charge le transport des enfants après le péri scolaire afin d’éviter une course poursuite pour ces familles. Son homologue Sanaryen qui comme lui applique cette circulaire en 2013 prend a sa charge le transport scolaire a hauteur de 30€ et travaille en concertation avec les parents les professionnels de la santé (orthophonistes psychologue etc…) et les professeurs pour la mise en place d’un véritable rythme en liaison avec projet scolaire.

Qui peu en dire autant sur Bandol une chose est sûre pour les familles bandolaises s’est qu’en septembre débute un parcours du combattant!!!!!

Carine PINET





17 Commentaires

  • […] : suite à son précédent article sur les rythmes scolaires, Carine PINET m’a transmis un nouveau texte réagissant aux informations maintenant connues […]

  • Antoine LECOMTE

    Rien n’obligeait Monsieur Palix à agir dans la précipitation sans concertation avec les principaux intéressés.

    Il avait le choix de différer la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 (http://cache.media.education.gouv.fr/file/02_Fevrier/52/9/2013_rythmesco_guidel_elus_bdef_240529.pdf).

    Comme nous en avons l’habitude depuis 2008 avec cette municipalité, Monsieur Palix n’a pas été à l’écoute des préoccupations des parents d’élèves scolarisés à Bandol.

  • Merci M Lecomte pour votre participation constructive au débat et le petit coup de bâton systématique… Votre « depuis 2008″ semble un argument multi-fonction d' »avant 2014 ».

    Je fais partie des parents d’élève farouchement opposés au futur rythme NATIONAL de travail pour les primaires. Comme ça c’est dit…

    Selon moi, inutile, perturbante et inégalitaire pour les enfants, cette réforme est une aberration chrono-sociale (41 % des pères et mères salariés pointent des horaires de travail incompatibles avec la scolarité de leurs enfants. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/25/01016-20130425ARTFIG00718-rythmes-scolaires-l-angoisse-des-salaries.php). Une demi-journée de plus pour favoriser l’épanouissement des petits qui aura pour conséquence de passer annuellement à 180 jours de classe, contre 144 actuellement.
    Mais je n’y échapperai pas, et comme dans toutes les villes de France, les écoliers Bandolais du primaire vont devoir changer leur rythme de travail scolaire et périscolaire.

    Tous les enfants perdront donc leur mercredi matin de repos ou d’activité personnelle. Ça c’est l’effet national de la réforme.
    Le projet périscolaire de BANDOL pour la rentrée 2013 est consultable sur le site de la mairie. http://www.bandol.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2657&catid=303&Itemid=1472
    Il sera mis en application dès septembre, un choix de la municipalité Bandolaise de ne pas attendre 2014, « considérant le mieux être pour l’enfant  » et peut-être aussi effectivement la prime de 50 euros par élève pour cette année d’essuyage de plâtre. Pourtant,

    • à Bandol, 1 enfant sur 4 seulement (selon les résultats du questionnaire municipal) pourra rentrer chez lui se reposer en début d’après-midi (15h30 la semaine et 14h30 le vendredi). Les 3 autres resteront en structure pour pratiquer des activités variées et imposées, pendant 45 minutes (!), pour lesquelles le seul choix sera de s’inscrire ou pas, l’activité étant à l’affiche pour une période limitée « inter-vacances ». Un enfant qui voudrait compenser la perte du mercredi matin de tennis ou de musique se verra donc proposer à la place des Jeux de cour, informatique, basket ou judo pendant 2 mois à peu près… après on change jusqu’aux vacances suivantes.

    Inversement, si les nouveaux aménagements d’activités périscolaire permettent des « projets pédagogiques », les 25% d’enfants rentrés chez eux n’en bénéficieront pas.

    Profondément inégalitaire, le remaniement va induire un surcroit de fatigue pour certains enfants qui n’ont pas la chance d’avoir des parents au foyer ou au chômage. 3 enfants sur 4 devront bien réserver le bénéfice chrono-biologique permis par ces nouveaux horaires, à jouer dans la cour avec moult activités d’éveil…, car si jamais ils veulent continuer à pratiquer une vraie activité annuelle, il leur faudra charger le reste du temps de la semaine.

    Toujours suite à la lecture du projet de remaniement Bandolais du rythme scolaire, plusieurs réflexions me viennent :

    • On ne parle de personnels d’encadrement supplémentaires que pour la maternelle. Et pour les autres ? Qui sont ces « adultes » qui les encadreront les transferts ?

    • Les tout-petits vont devoir chrono-biologiquement faire la sieste à 12h30 pour reprendre la classe à 13h.

    • Comme le dit Carine, pour les enfants qui ne mangent pas à la cantine, une fratrie à cheval sur le cycle 1 et le cycle 2 ( par exemple un petit en CP et un grand en CM1) sera impossible à gérer étant donnés les horaires différents de pause déjeuner.

    • Les transports scolaires auront lieux TOUS LES JOURS à 15h30, ce qui veut dire que le Vendredi, où la classe finit à 14h30, les enfants qui prennent le bus devront l’attendre pendant 1 heure ! Alors quel intérêt ?

    • La médiathèque qui est censée accueillir une partie de ces 435 petits étudiants est-elle équipée pour un tel afflux ? Qu’en sera-t-il de sa vocation à l’étude et la tranquillité pour les usagers extérieurs ?

    • Le gymnase sera réquisitionné dès 15h30 l’après-midi (14h30 le vendredi) pour diverses activités ; quelles solutions de remplacement seront proposées aux associations et au collège qui utilisent ces plages horaires d’habitude ?

    • La rue des Ecoles sera fermée, tous les jours, pour la sortie des classes le temps de transfert des 435 écoliers à répartir. Pour le coup, tout le monde se sentira vraiment concerné… Vivement septembre !

    La précipitation à mettre en application ces nouveaux rythmes, sans réelles réflexions ni concertations de l’ensemble du tissu Bandolais concerné, et des choix d’organisation discutables, font craindre une rentrée mouvementée !
    Cette réforme est-elle bénéfique ? Et à quel prix ? Une fois passée la subvention unique de 2013, qui va payer l’addition ?
    Qui sont réellement les bénéficiaires de cette mesure ? De toute évidence, pas les parents, pas les instits… et les enfants, c’est pas si sûr que ça…

    http://paroleauxdindons.canalblog.com/

  • tiens , apres les medecins pigeons , les patrons pigeons , voila les parents dindons .
    c ‘est dire si toutes ces reformes font l unanimité ….
    je reviens sur ce bénéfice chronobiologique pour les enfants : c est un tres , tres vieux truc qui est obsoléte , car ça date d’ avant – l’ordinateur ( mais oui ) de l avant- ecran , de l avant -nouveau mode de vie des enfants et de leur parents . des années 80 , c est tout dire .
    mais c est encore » politiquement  » correct apparemment . alors , manque de concertation , loi de l emmerdement maximum pour les parents , c est indéniable . quand au coté novateur , j en doute . et c est le medecin qui en doute ….

  • @nathalie,

    Petites précision les enfants seront dispatchers entre différents sites selon l’activités qu’ils suivront (et qu’ils leur ai impose d’ailleurs) une partie sera à la médiathèque une autre à l’école encore une autre au centre aéré et les CM2 au carré jeune (qui a une superfine de 30m2)qui accueille déjà les 6eme et les 5eme (je ne sais pas ou ils vont mettre tous les enfants)
    S’est pourquoi je parlai du transport scolaire à 17h car c’est un parcours du combattant pour les parents.
    dans le cas ou ils doivent récupérer 2 voir 3 enfants sur des sites différents le tout avant 17h c’est la course contre la montre sinon votre enfant va au centre aéré et la encore la facture va s’alourdir (personne n’a pense aux grands parents qui récupèrent leurs petits enfants et qui parfois ne sont pas véhiculé, personne n’a penser qu’autour des différents sites proposer les emplacements pour stationner sont limités)
    Quand au vendredi d’après les explications le bus viendra récupérer les élèves à 14h30 ceux qui ont un soutien scolaire de 14h30 à 15h30 se débrouilleront comme ils peuvent !
    Bref ce projet ne fédére personne!

  • @Muriel,
    en l’occurence les « dindons » sont un collectif d’instits (enfin je veux dire professeurs des écoles !) qui n’ont pas l’air convaincus de ces changements et se sentent comme les dindons de la farce !!!

  • @Nathalie pour info se rajouter a la longue liste des problemes que nous allons rencontrer

    Rejet par le conseil d’état du décret d’assouplissement des taux d’encadrement sur le périscolaire
    Publié le 12 juin 2013

    Réforme des rythmes scolaires, la facture plus salée que prévue !

    Le SNE-FGAF indiquait dès vendredi 7 juin deux événements risquant de mettre en difficulté les rares communes à se lancer en 2013 dans la réforme contestée des rythmes scolaires. Rappel:

    1.) Le DASEN de Gironde a accepté de revenir sur la décision d’une commune (Blanquefort) confrontée à l’hostilité du terrain de passer en 2013…

    2.) La Caisse d’allocation familiale se rebiffe: « Quand les élus vont découvrir qu’ils ne peuvent pas compter sur l’aide attendue, ils risquent de renoncer à leur décision de passer aux nouveaux rythmes dès 2013 » (déclaration du président de la CNAF J.L. Deroussen))

    3.) Il faut rajouter désormais le rejet par le conseil d’état du décret d’assouplissement des taux d’encadrement sur le périscolaire (18 enfants au lieu de 14 pour les plus de six ans, 14 au lieu de 10 pour les moins de 10 ans

  • ….. les parents sont mécontents, inquiets, ……. mais la mairie est satisfaite ….. et comme d’habitude, pas de concertation et les familles mises devant le fait accompli, ….. un bel exemple de démocratie participative.

    http://www.bandol-blog.com/?p=52027

    http://www.bandol-blog.com/?p=51762

    http://bandolweb.com/2013/06/13/reforme-rythme-scolaire-suite/

    http://bandolweb.com/2013/06/05/reforme-du-rythme-scolaire-le-projet-periscolaire/

    http://bandolweb.com/2013/06/02/reunion-dinformation-rythmes-scolaires-a-bandol-le-3-juin-2013-a-18h00-theatre-jules-verne/

    On a vraiment un maire à l’écoute des Bandolais … des comme ça on en fait plus !!!!!

    Allez courage, plus que 9 mois.

    Avis aux candidats : On cherche un futur premier magistrat qui sera attentif aux préoccupations des bandolais. Un maire qui sera capable de dialoguer (pas de monologuer) et d’écouter (avec ses deux oreilles) ce qu’on lui dit. Un maire comprenant ce qu’on lui dit, un maire oeuvrant pour le bien collectif.
    Candidats pas sérieux s’abstenir.

  • je comprends pas; si les enfants sortent plus tot de l’école, les instituteurs ( pardon professeurs des écoles) vont moins travailler mais alors ils vont gagner moins

    je constate que les enfants sont scolarisés de plus en plus tot , sortent de plus en plus tard des études et en savent de moins en moins , il suffit de voir le niveau en Francais et Maths à l’entrée en sixième .au Brevet et au BAC
    Quant à l’Allemagne si souvent citée comme modèle les enfants rentrent en classe à l’age de 5 , 6 ans .
    Quant au Maire quoi qu’il fasse il aura systématiquement tort

  • JC Janicot

    je ne suis pas d’accord avec vous les parents d’élèves de Sanary ou signes réagissent ils? Non car la concertation s’est fait en amont pour eux!!!!!
    Alors je ne vous dit pas que la majorité sont pour cette réforme mais je dis qu’il y eu une enquête (pas le vendredi pour une validation en Conseil Municipal le mardi suivant)
    ils ont pu faire des propositions après avoir sondé l’ensemble des parents ils ont aussi du négociations certain point et tout s’est fait dans la concertation

    A Bandol nous n’avons eu le choix de rien aucune négociation sur les horaires entre midi et deux pour les cycles 2 et 3 (on nous l’a impose alors que la majorité des parents été contre)
    La majorité doit mange a la cantine auquel cas il n’a que 30min pour rentre chez lui pour mange
    On nous a impose le mercredi sans nous demandez notre avis et sans faire de sondage préalable (impose aussi)
    On nous oblige à laisser les enfants en péri scolaire s’ils sont inscrits a des activités
    Les enfants ne peuvent pas changé d’activité
    On ne propose rien aux parents pour facilité la récupération des enfants

    Dois je vous rappeler que la réunion de présentation du projet a eu lieu le 3 juin alors que notre maire avait validé celui ci des le 31 mai de qui se fou t’on?

    Moi j appelle cela de la dictature Bandol a des allures de Chili

    Notre projet n’a fédéré personne car personne n’a été écouté personne n’a rien propose et on laisse les parents sur beaucoup trop d’interrogations

    Comme le souligne Gilbert s’est un monologue notre maire s’auto congratule et ce sont les familles qui essuyeront les plâtres d’un projet trop vite réalisés

    Quant aux professeurs les a t’on réellement écouté j’en doute la majorité auraient voulu mûrir le projet pour l’associé à un véritable projet d’école
    Le Pauvre 1er magistrat que personne n’aime s’il avait pris le temps d’écouter plutôt que d’imposer il aurait sûrement était plus apprecie

  • Quand on décider de se présenter et d’accepter un poste à responsabilités c’est qu’on est compétent pour assurer les tâches de ce poste. Si on ne l’est pas, il faut s’attendre à être critiqué et on va faire autre chose…..

  • @ Seb, Jaxx, gUiLe :

    est-ce qu’une référence à Pinochet vaut point Godwin ?

  • Le « Point Godwin » !!! est-ce qu’il a été atteint ici ? Et-ce que la discussion a durée suffisamment longtemps ?…… la comparaison à un quelconque régime 39-45 est normalement le point de départ de ce point …. est-ce que le régime chilien de Pinochet compte ? Normalement oui car il est atteint lorsqu’on parle de totalitarisme….

    Bravo Monsieur Metey …… bien vu…… vous êtes très attentifs aux discussions … l’oeil du maître en la matière ……

    mais c’est étrange car normalement on atteint le point Godwin lorsque la conversation dure, ce qui n’est pas le cas ici.

  • @ Gilbert :
    la loi de Godwin dit que s’il y a discussion écrite, plus elle dure et plus les chances d’atteindre un point Godwin se rapproche de 100%.
    Mais on peut parfaitement atteindre un point Godwin très vite, et je connais plusieurs bandolais capables de l’atteindre dès les tous premiers commentaires.

    A noter que le point Godwin est atteint pour un italien si on parle de Benito, pour un espagnol si on parle de Franco, pour un chilien si on parle d’Augusto, etc.

    D’où ma question : le Chili de Pinochet entre français est-il admis?
    D’autant plus que ce n’est pas dans le cadre d’un dialogue (sauf si on considère que le dialogue est supposé être destiné à la mairie), mais en l’absence de réponse de l’interlocuteur, on est dans un cas d’autocombustion…

    Je suis perplexe.

  • @fred
    Je dois admettre que sans réponse de la commune sur le sujet en question (comme beaucoup d’autre d’ailleurs ) sa frôle le monologue.
    mais dernièrement les parents ont reçu un courrier à rendre pour le 24/06 (sur le choix des activités péri scolaire) Celui-ci balaie d’un revers de la main toutes les doléances des parents d’élèves (mon dernier mail) alors qu’elles avaient été concertés et acceptés en réunion s’est parfaitement injuste pour les enfants (tu le comprendras dans les exemples de mon article)
    S’est pour cela que j’ai fait reference au Chili
    Alors je suis bien d’accord avec toi quand tu dis que nous sommes dans une auto combustion mais en septembre si les choses sont imposés comme tel le feu risque de reprendre et les premiers touches seront nos enfants je te le garantit il serait bon que le dialogue soit renoué avant que les Événements ne nous dépassent

  • Il n’y a pas de mal à avoir atteint le « Point Godwin » …… on le pense tous… d’autant que lorsqu’il y a un monologue et qu’on nous met devant le fait accompli…….d’autres évoque Louis XIV, Napoléon, ……… dans une discussion portant sur la politique qui est conduite à Bandol actuellement ça devient inévitable et même normal jusqu’à ce que ça change en 2014.

  • @ Gilbert Rahier :
    pardon mais le point Godwin pose problème. On considère usuellement qu’il n’y a plus de discussion possible, et la fermeture des commentaires de l’article ferait sens.

    D’autre part, par respect pour les victimes de la dictature de Pinochet, si on pouvait éviter de comparer Bandol au Chili du XXème siècle, je trouverais ça correct.

    Enfin, les commentaires répétitifs pour juste dire « on le pense tous [ah bon?! Comment vous savez ça?] il va falloir que ça change en 2014 » commence à devenir vraiment répétitifs. Je préfère quand les échanges sont à base d’arguments… Que chacun y cède une fois peut être compréhensible, mais ceux qui martèlent tous les 3 ou 4 commentaires un mécontentement sous forme stérile verront bientôt cette catégorie de commentaires sauter (parce que ça, c’est pas pour 2014, mais le nombre de contacts qui se plaignent auprès de moi de cette litanie sans aucun apport positif au débat est significatif).

    Je considère moi-même que ces coups de gueule permanents sans autre but que de se défouler sont une pollution de mon blog, et assimilables à du trolling. Vous imaginez si les supporters du maire (il en a) se mettent à venir chanter la version contraire?