Un ponton d’amarrage complète le port de Bandol

Une nouvelle fois, aucune info en provenance de la Mairie de Bandol, même si le projet avait été évoqué par des bruits jusqu’en commentaires sur ce blog. La rumeur dit qu’il s’agirait d’un prêt de Véolia pour un test (mais je n’ai pas pu recouper l’info suffisamment près de la source).
ponton6.JPGOn m’avait signalé en fin de semaine dernière ces morceaux de pontons en attente sur le parking du Casino (mais de Paris où je travaillais, je n’avais pu faire les photos – pensez à shooter même avec votre téléphone quand vous constatez des choses avant moi). Ils flottent maintenant près de la sortie du port, presque en face de la SNB et de la plage centrale, et doivent servir à amarrer des bateaux (port plein, ou alternative au mouillage duquel des bateaux se font drosser régulièrement à la côte lors d’épisodes de mer et/ou vent forts).
Plus de photos sur la page Facebook de Bandolais.fr

Frédéric METEY
www.bandolais.fr

ponton9.JPG

.





4 Commentaires

  • Jacques Kauffmann

    Je crains que ce machin ne soit le fameux mouillage fleur dont M. Palix avait annoncé l’installation à plusieurs reprise (et notamment au départ du trophée SNSM).
    L’histoire nous dira si c’est une bonne idée.
    Personnellement, je suis trés perplexe.
    Il me semble impensable de faire stationner 8 bateaux ensemble, en croix, s’il y a un peu de vent ou de clapot. Le vent va les faire tourner, le clapot va être infernal pour ceux qui le recevront de travers ou de dos.
    Cela ne peut donc servir que par grand beau temps.
    Dans ce cas, je n’en vois pas l’intérêt. Pourquoi ne pas laisser les bateaux sur ancre ? Quand je suis au mouillage, c’est la tranquilité que je recherche. Je n’ai pas forcément envie de me retrouver avec 7 voisins.
    Si je cherche du monde, alors autant aller au port.
    S’il est plein, j’ai vu à Porto Vecchio et à Figari une solution qui me semble totalement de bon sens. Les jetées extérieures sont équipées de pannes flottantes pouvant recevoir, par beau temps (donc comme ce mouillage fleur), ceux qui n’ont pas de place dans le port. A Bandol, la jetée entre la capitainerie et la SNB pourrait être facilement équipée et créer ainsi plusieurs dizaines de places passager à peu de frais.
    On verra donc à l’usage, mais cela me semble bien peu marin.
    Jacques

  • Effectivement j’attends moi aussi les premieres grosses vagues pour voir si ce système est le bon. Si il n’y a pas de probleme pouquoi…mais je tiens à reppeller que celà n’a rien avoir avec le projet proposé par la mairie. En effet les bateaux devaient etre mieux rangés, avec un encrage qui ne devait pas abimer les fond marins, avec enfin un service de nettoyage pour lutter contre les rejets à la mer de certains. Enfin bref sur ce coup là j’attends de voir si cela marche.

  • Jacques KAUFFMANN

    J’ai une petite idée de ce que sera le « service de nettoyage ».
    J’ai vu ce we dans le local poubelle de la zone de carénage une gigantesque poubelle flottante.
    J’avais déja vu ce truc installé dans la rade de Calvi. Le truc ressemble à une grosse tasse. L’idée, c’est de s’approcher au moteur et, depuis l’étrave, jeter son sac poubelle dans la poubelle.
    Evidement, il faut espérer que le sac est bien fermé, que l’on sait bien viser (enfin, l’ouverture est grande, ce n’est pas un exploit) et surtout que la poubelle en question n’est pas pleine.
    Jacques

  • Petite info : Encore un voilier à la côte ce matin, entre la Réserve et la plage des Galets.