Un an sans café philo, et sans explications…

Ca fait un an que le café philo a disparu de l’agenda culturel de Bandol. J’ai remis le sujet sur le tapis à plusieurs reprises, espérant, si ce n’est une reprise, au moins une explication.
Vous l’avez vu avec l’absence de communication sur l’enregistrement/diffusion du conseil municipal, et plein d’autres exemples, c’est un style de management municipal que je n’apprécie pas.
Je ne sais pas comment faire pour que les politiques comprennent qu’ils doivent intéresser les citoyens aux affaires publiques, entre les élections, pas seulement au moment du scrutin. Ne pas satisfaire les attentes de ceux qui sont prêts à s’intéresser, les frustrer, n’est pas la meilleure stratégie pour gagner la confiance des électeurs. Ne pas répondre à leurs interrogations, encore moins.
Car un an après, je crois que c’est clair, on n’aura jamais d’explications sur cette décision de supprimer cette animation de qualité, et qui était très appréciée: coût, rivalités de personnes, autre cause… Sensation d’arbitraire. Pas glop!
Frédéric METEY
www.bandolais.fr

PS: et cela fait écho au commentaire de Muriel ANGUENOT-HARROUE

.