Toutes mes excuses cher élu…

Eh oui, visiblement il s’agissait de la voiture d’un élu, condamné à stationner sur un zébra Audi.jpgcar des impudents ne respectent pas les places réservées à la Mairie de Bandol.
Aujourd’hui on a constaté qu’il avait trouvé à se garer décemment sur ces fameuses places face à l’hôtel de ville sans avoir à payer le parking pendant ses obligations municipales… La nature est quand même bien faite: un petit article et hop, tout rentre dans l’ordre, enfin presque (soupir).
Frédéric METEY
www.bandolais.fr

« L’arrogance n’est pas l’apanage exclusif de la génération bling-bling. »
Lao-Tseu (ou Confucius, enfin bref, un sage).





4 Commentaires

  • je suis content de savoir que nos élus travaillent meme la nuit
    quel sacerdoce

  • Jacques KAUFFMANN

    Fred,
    Deux choses,
    La première, félicitations pour ton action citoyenne. Un abus de droit est signalé. L’auteur corrige l’abus. Bravo donc.
    La deuxième, pourquoi t’excuser ? Par ce que l’auteur de cette infraction répétée était lui même victime d’autres contrevenants qui lui piquaient sa place ?
    Alors une violation du droit créérait un droit ?
    Alorq que le parking central se trouve à quelques dizaines de mètres ?
    Jacques

  • Jean-Pierre Chorel

    Pour renforcer la félicité de JC Janicot, non seulement la nuit, mais aussi ce matin à 7h30 !
    Désolé Fred, mais je crois bien que tes tuyaux sont percés…

  • @ Jacques KAUFFMANN et Jean-Pierre CHOREL:
    j’espérais que ma citation d’Eric CANTONA (pardon, de Confucius), suffirait à clarifier le fait qu’il fallait lire cet article au 4ème degré…
    Non, Jean-Pierre, mes tuyaux ne sont pas percés, je sais bien qu’il ne s’agit pas d’un élu. Mais parfois il vaut mieux rire que pleurer devant tant de morgue et de suffisance.
    Jacques, évidemment, même si ça avait été un élu privé de sa place réservée, évidemment non ça ne l’autorisait pas à stationner sur un zébra…, ni comme récemment sur les places de livraison… Ce gars pense pouvoir se le permettre, et seules les autorités pourront faire cesser ce manège arrogant. Mais il paraît qu’il prend régulièrement des prunes (ainsi que m’a-t-on dit plusieurs des employés dudit malotru): le problème est qu’il semblerait que cela puisse devenir un poste à temps plein que de tenter de finir son éducation.
    Moi ce que j’en dis, c’est pas par jalousie, mais qu’on ne s’étonne plus (sans les excuser) que les citoyens normaux pètent les plombs quand on leur demande de se tenir à carreaux et qu’ils voient régulièrement les exemples de l’impunité de certains, une société à 2 vitesses.