Tour de web bandolais 2012 : N°5

Il serait étroit de parler du PIB (Paysage Internet Bandolais) comme on l’a fait cette semaine, en évacuant la communauté de communes de Sud Sainte Baume, en tous cas son site web institutionnel. Bandol est devenu pilier de ce regroupement local il y a un an.

Eh bien là, rien n’a bougé, depuis des lustres. Pardon, on a réussi à y glisser une page sur le NON à la LGV avec une photo des élus qui ont signé la motion (toujours la propagande, la prime aux élus sortants), mais on n’a pas réussi à y mettre un rapport d’activité plus récent que celui de 2009. On est en 2012… Et ça contredit au moins en partie les propos de son président (Gabriel TAMBON, maire du Castellet) dont plusieurs sites se sont faits l’écho après l’interview publiée par Var Matin titrée « Sud Sainte Baume » fonctionne bien »: voilà une institution à caractère de gestion locale, qui reste largement opaque pour le citoyen, et a oublié que parallèlement à l’action, il y a aussi le faire-savoir qui s’impose à la vie politique moderne.

Une fois encore, et sans faire de jeunisme particulier, je constate qu’il va falloir un changement d’hommes ou de génération, pour que cette réalité soit prise en compte par des profils de responsables plus en phase avec les exigences actuelles de la gestion du bien commun, qui nous informent et nous intéressent à ce bien public.
A moins que CCSSB soit tout simplement encore la « belle endormie » dans laquelle Mr Tambon ne reconnaît pas l’institution qu’il préside, et qu’il n’y ait hélas pas grand chose à détailler…

F.M. – www.bandolais.fr