Toujours plus de places deux-roues à Bandol

Puisque ce W.E., c’était la fête autour des Harley-Davidson à Bandol, c’est l’occasion de refaire un petit point sur la place des deux-roues à Bandol.

J’ai déjà eu l’occasion de me féliciter de l’action de cette municipalité sur le développement des parkings motos à Bandol, même s’il y a de temps à autre quelque cagade (en plus à un endroit moins riche en places d’accueil pour nos deux-roues que ne l’est le port). Mais récemment, j’ai noté que la réfection des allées Vivien avait poussé encore plus loin la prise en compte de nos visiteurs, avec de nouvelles places encore au dos de l’Office du Tourisme, et grâce à un peu d’intelligence, sur double rangée.

On pourra se plaindre que c’est d’abord adapté aux visiteurs, que c’est inégalement réparti dans le coeur de Bandol, mais le fait est là : il y a eu un effort considérable de fait en 6 ans pour faciliter un stationnement des deux-roues à Bandol. Ca sera à mettre la la colonne crédits de l’équipe sortante à l’heure du bilan.

F.M. – www.bandolais.fr





9 Commentaires

  • […] Mais ce blog, c’est moi qui l’administre. Et personne ne sera donc surpris que certains se retrouvent dans la liste des commentateurs soumis à modération. Et devront désormais gagner mon attention pour que je valide leurs prochains […]

  • Si on peut effectivement se féliciter de la création de parking pour 2 roues, on distribuera toutefois de nombreux cartons rouges dans le bilan PALIX, notamment en ce qui concerne :

    -le sondage téléphonique réalisé à des fins électorales,
    -les travaux du port interminables pendant les vacances qui ont pénalisé l’activité économique de la ville,
    -l’entrée du parking central qui pose problème,
    -la vidéosurveillance inutiles car aucun agent derrière qui regarde les écrans,
    -le bétonnage de Bandol depuis l’arrivée de la majorité actuelle,
    -la délivrance de permis de construire non conforme,
    -l’augmentation de +24% des impôts par monsieur Palix,
    -les dépenses inutiles (comme les écrans tactiles qui ne fonctionnent jamais, les bornes bluetooth qui ne servent à rien, …),
    -le coût du festival Photomed (les 3 photos installées sur le port qui ne ressemblent à rien et qui ne servent à rien)
    -le contrat signé par monsieur Palix avec la SEM (société des eaux de Marseille) qui a entraîné une augmentation considérable du m3 de l’eau pour les bandolais),
    -l’affaire de la crèche,
    -l’augmentation des indemnités du maire et des adjoints lors d’un premier CM de monsieur Palix,
    -la valse des chefs de service sous la mandature Palix,
    -le coût des diverses réceptions (vernissages, repas, …) organisées par la mairie où seuls les élus de la majorité de monsieur Palix sont invités (les élus de l’opposition sont systématiquement écartés)… ?,
    -le rond point de la moquette,
    -l’absence de politique touristiques qui fait fuir les touristes vers le communes voisines,
    -la perte d’authenticité provençale de notre commune,
    -l’absence de concertation entre la majorité actuelle et les bandolais (ex : réforme des rythmes scolaires, …..),
    -l’affaire de la rue Laennec,
    -les privilèges accordés au CAP (lire le blog de Bandol 2014-2020),
    -le PLU,
    -les brosses à dents,
    ……

    autant de cartons rouges que les bandolais ne peuvent pas oublier.

  • et dans la continuité des cartons rouges, je me permettrais de rajouter à la liste précédente, le mépris de la démocratie qui s’est exprimé par le baîllonnage de ceux qui voulaient donner leur point de vue (ex : retrait des délégations en guide de punition, …) et trahison de l’électorat l’ayant permis d’être élu en 2008.

  • Nous constatons que mr Rahier accapare le site à son profit en exposant des arguments qui n’ont absolument rien à voir avec le sujet proposé.

    C’est largement plus que discourtois. Chacun appréciera.
    Il est temps que ce monsieur crée son propre site puisqu’il a tant à écrire . . . hors sujet.

    Pour ce qui est des motards, sur la photo on constate que ceux qui ont besoin, les TER, savent exploiter le moindre cm² (coté baraques à sandwich) pour utiliser à plusieurs une place de parking, pendant que les concepteurs, TES, ont vu large et donc gaspille la place disponible. Allez y voir et vous verrez qu’ils font même abus d’autorité en plaçant foultitude d’obstacles, comme si on pouvait faire rentrer chaque individu dans une case bien définie. Le tout sous fond de justification de sécurité et en fait simplement issu du dogme sécuritariste actuellement en vigueur en France. Chacun y va de sa surenchère pour le gonflement des dépenses communales et le dé-profit des travailleurs, il est vrai de moins en moins nombreux. Il suffit de se pencher au parapet pour voir.

    1 – exemple de concept typiquement TES
    1 - exemple de concept typiquement TES

    2 – exemple de concept typiquement TER
    2 - exemple de concept typiquement TER

    3 – le concepteur TES a prévu 2 places entre les arceaux
    3 - le concepteur TES a prévu 2 places entre les arceaux

    4 – la solidarité entre les deux roues c’est . . . 3 places
    4 - la solidarité entre les deux roues  c'est . . . 3 places

    La Poste : Nous pouvons souhaiter qu’un jour soit mis en place un parking deux roues, inspiré grosso-modo du croquis que j’ai passé plusieurs fois dans ma news-letter et qui permettrait enfin un peu de confort aux utilisateurs du lieu. Parce que depuis que Mr F. Barois a démoli la place devant la poste, le service rendu au peuple c’est plutôt du style : « ils veulent aller à la poste . . . et bien qu’ils se démerdent ! ».
    Il est vrai que les notables disposent d’un personnel suffisant pour y aller à leur place et donc leur vision est « naturellement » faussée. Fausse plus exactement.
    Pourtant il me semble que le service public, donc réputé au service du public c’est ça et pas seulement signer des permis de construire à tour de bras.
    croquis la Poste

  • bonjour ,
    l inventaire a la Prévert de monsieur Rahier ne me dérange pas , mais pour moi , en dehors de tout ces faits qu’il n était pas mal de rappeler , ce qui m aura le plus dérangée dans cette mandature ,c est la division des bandolais qu’a su impulser et créer (osons le dire et meme l ‘écrire ) le maire actuel .
    et , je sais , ce petit message n a sans doute rien a faire la .
    il est donc inutile de se lacher pour me le dire ….
    bonne journée !

  • Salut Muriel. Ce que j’en disais . . .
    Moi on me propose les motos, je répond moto mais avec les résultats de Brignole si on devait parler politique il y aurait matière:)
    J’avais simplement le sentiment que le sujet moto était un sujet qui pouvait s’ouvrir sur des propositions positives et je me souviens avoir écrit une news letter qui s’intitulais « ne boudons pas notre plaisir » pour relever comme le fait Fred la multiplication des parcs moto et les tracés en épi pour les VL
    Concernant la division des bandolais et les suppression de mandats je ne pense que cela caractérise ni CE maire, ni CETTE citée. Une navrante habitude politico/journalistique de transformer les instances démocratiques Françaises en autant de théâtres pugilistiques.
    Faut-il que nous soyons confiants en notre climat tempéré et amical et en notre avenir pour passer tant de tant à dévoyer la démocratie, l’étique, et à dilapider l’argent des travailleurs de l’économie réelle.
    En Avril nous allons récolter ce que nous semons depuis trop longtemps.
    On a les chefs qu’on mérite. Pas grave, il nous restera à dire : mais comment en sommes nous arrivé là ! C’est le balancier de l’histoire diraient nos cousins issus de Germains.
    Nous allons remplacer le vote sanction par le vote exaspération . . . Nous verrons bien les conséquences.

  • franck bertoncini

    a antoine lecomte:
    et dans la continuité des cartons rouges, je me permettrais de rajouter à la liste précédente, le mépris de la démocratie qui s’est exprimé par le baîllonnage de ceux qui voulaient donner leur point de vue (ex : retrait des délégations en guide de punition, …) et trahison de l’électorat l’ayant permis d’être élu en 2008.
    et le reste qui est encore beaucoup mais alors beaucoup moin GLORIEUX.

  • salut Fred,
    il semble que nous soyons entré en politique . . . politicienne.
    Mon sentiment est que tu peux parler de tout, moto, vélo, canoë, linge aux fenêtres, le prix des papillotes pour noël, la qualité du foie gras. …………………………….
    on te répondra politique.
    donc acte !
    MDR
    j’avais prévu de t’envoyer un mail perso, mais finalement pourquoi ne pas en débattre publiquement ?
    si j’étais toi je te laisserais te démerder avec le pb . . . c’est bien pour ça que je ne suis pas toi et qu’il va falloir (une fois tous les 6 ans c’est amusant au pire) que TU te démerdes avec le pb. C’est l’jeu ma pov’ Lucette qui disaient à la FDJ française des Jeux.
    Comment ça je ne suis pas clair ? ben non ! mais on s’en fout on parle politique ! t’as besoin d’et clair toi pour parler politique ? Prend Charlie Hebdo ! au hasard . . .

    Les Grecs étant en faillite et leurs philosophes aux abonnés absents, je propose qu’on s’inspire des Romains et pour ce faire je cite et site Jules Romain :
    la sagesse est d’autoriser ce qu’on ne peut interdire. C’est dans docteur « Knock ». C’est vrai que la formule m’a frappé. 🙂

  • Bon alors les motos à la poste ça n’intéresse personne ?
    Pourtant Fred nous offre l’opportunité de faire évoluer la situation. De faire progresser le bien-être des Bandolais. Si j’ai choisi de parler de la poste et si Fred a jugé bon de publier mes images, c’est peut-être parce que justement La Poste est en travaux pour améliorer l’accueil.
    Comment peut-on améliorer l’accueil sans songer à la façon dont les gens vont pouvoir accéder à cet édifice clé dans la vie quotidienne des Bandolais.
    Pour l’instant il n’y a aucune solution. Ni voitures, ni 2 roues.
    Quand je vais à la poste je vais me garer sous l’école. Si je suis en 2 roues je prie que la rousse dans son immense sagesse tourne pudiquement le regard pour ne pas voir mon engin sur le trottoir et pour ne pas voir que je repars à contre-sens dans la rue latérale Cécité raisonnée et de bon aloi que les policiers Bandolais, spécialisés dans la gestion de l’ingérable, pratiquent avec sang froid et modération.
    Mais est-ce une vie de vivre dans l’angoisse d’un PV ?
    Est-ce une vie de croiser le regard réprobateur des vieux qui s’inquiètent plus volontiers de réglementarisme (et aussi de ne pas se faire renverser) que de soutenir les besoins des travailleurs. Sans comprendre qu’il y va de leur retraite. Sans comprendre que si leur paye se réduit comme peau de chagrin c’est en parti du à cette façon de toujours compliquer la vie des travailleurs.
    alors on y va . . . en deux roues . . .pour essayer ma solution ?
    Parce qu’il faudrait commencer par ça avant de se lancer dans des travaux fatalement dispendieux dans la France d’aujourd’hui. Je ne prétend pas détenir la science infuse et il importe de tester la solution comme on le fait avec les carrefours.
    C’est affaire de bon sens, mais si la population ne s’intéresse qu’à dire du mal des uns et des autres sans apporter de propositions positives . . . .
    On continuera d’avoir les chefs qu’on mérite.