Archives du blog

Christian Delaud, ou la gauche en réunion publique de campagne

« Ils sont où les socialistes? »

Cette phrase m’a été adressée après la réunion de ce mardi 4 mars de la liste « de gauche », par un homme de droite (UMPiste): il s’attendait à un meeting de Ségolène Royal, et il est tombé sur un authentique bandolais qui n’a parlé que de sa ville… Ben voui, je ne cesse de répéter que cette élection est municipale, et qu’il faut causer gestion et projets, pas philosophie ni économie mondiale… Ah ces électeurs!!!

Alors, qu’est-ce qu’il a dit notre méchant gauchiste?

Il a d’abord présenté sa liste, comme tout bon candidat à la Mairie de Bandol. Un peu plus jeune que les autres, certains colistier(e)s étant encombré(e) de poussettes ou de jeunes enfants… Inhabituel. Et il en a profité pour lancer l’offensive en clamant que le harcèlement moral subi par certains depuis 7 ans n’aurait plus cours si sa liste, plus humaine, était élue. Pas de précisions, mais l’offensive a laissé place à une lecture du programme. Ca peut faire peur un programme lu, mais il a fait court: en une heure il nous a libéré, sans nous farcir la tête mais en étant clair sur ses idées (moi je vais encore faire long, mais c’est pratiquement mon seul article de la campagne sur Delaud depuis ma rencontre privilégiée avec lui): …/…

Lire l'article

(Par N. Caune): Présentation de son programme par François Barois, maire sortant

  • Publié le 19 Fév 2008
  • Commentaires fermés sur (Par N. Caune): Présentation de son programme par François Barois, maire sortant
  • Politique

Une nouvelle occasion pour moi de prendre la plume à la demande de Fred pour l’aider à faire face à une actualité chargée.

Suite à la réunion de François Barois, une évidence: Mr Barois est un homme sûr de lui. Et on le serait à moins. Introduction par Mr Vialatte, et large prise de parole de son éminent ‘colistier’ Stéphane Richard qui l’investit et l’assure du soutien exclusif de Sarko, Mr Barois est un homme content, de lui et de ses futures réalisations dans Bandol. Réalisations qu’il ne manquera pas de faire dès sa ré-élection dans la continuité de son premier mandat. Avec une équipe renouvelée pour moitié avec des plus jeunes (exit les vieux routards de la politique « qui ont fait leur temps, place aux jeunes ») il compte continuer son programme de mise aux normes de Bandol qui s’inscrit dans le SCOT (qui loin de s’arrêter à TPM concerne également les communes du Lavandou à St Cyr). Bien que Bandol …/…

Lire l'article

Galop d’essai pour Sauzet

  • Publié le 4 Fév 2008
  • Commentaires fermés sur Galop d’essai pour Sauzet
  • Politique

Michel Sauzet qui est le plus récent de nos politiques candidats à prendre une tête de liste, avait organisé ce jeudi une réunion publique en forme de galop d’essai, visant surtout les actifs bandolais à travers un petit mailing. Il l’a organisée sur son terrain, puisque la Bastide de Valroy est un site qu’il loue pour des mariages et séminaires divers. Mais un peu à l’extérieur de Bandol, et avec invitation pour 17H30, l’assistance réduite a achevé l’impression d’une répétition générale avant sa première réunion publique « pour de vrai », au centre culturel le 7 février.

Rien de très neuf comparé à ce que j’avais eu comme infos lors de notre rencontre privilégiée, mais l’occasion de voir le candidat en public, et la façon dont il défend ses positions, comment il vit et passe son discours. Nettement plus chaleureux qu’un Barois, nettement moins méridionnal qu’un Bogi, il cherche encore ses marques à l’oral (l’exercice est pour moi très difficile, et je lui souhaite bien du plaisir/courage). Cela ne l’a pas empêché de se prêter aux questions/réponses de fin de discours. Il a en particulier été interpellé sur …/…

Lire l'article

Interview de candidat : Michel Sauzet (la suite, et fin)

  • Publié le 20 Jan 2008
  • Commentaires fermés sur Interview de candidat : Michel Sauzet (la suite, et fin)
  • Politique

Après les points déjà rapportés concernant ma toute première rencontre avec Michel Sauzet, je vous propose la suite de cet entretien, et mes conclusions sur cette liste dont je pense toujours qu’elle est condamnée à un score difficile au premier tour malgré ce qui m’a paru d’évidentes qualités. Michel Sauzet aura du mal à combler son déficit de notoriété face au Maire en place ou à un « vieux renard politique bandolais » comme on pourrait qualifier Marcel Bogi, eu égard à ses précédentes participations à des équipes municipales, et son implantation dans le tissu socio-économique de la ville (attestée par ses précédents scores ou par son association de « supporters »).

Après son approche de l’immobilier, ou sa vision de la gestion du tourisme ou de la fluidification du trafic des commerces par une nouvelle approche des parkings, pour ma part j’ai été encore plus intéressé quand Sauzet et ses compagnons m’ont parlé de normes: …/…

Lire l'article

Serge Gervais s’explique

Serge Gervais lit fidèlement mon blog (responsable de la veille Internet pour la liste dont il était membre, ou simple participation au dialogue citoyen?). J’appréciais sa participation régulière au débat, et ses propos généralement pesés, sachant ne pas faire de dénigrement systématique, rendant même à ses adversaires politiques leurs mérites le cas échéant.

Ces relations en bonne intelligence l’ont conduit à me confier un scoop: son départ de la liste de Michel Sauzet, que j’ai annoncé sans avoir plus de précisions, dans un article où je rappelais que l’évolution naturelle des relations humaines au cours des années explique souvent les revirements d’alliance en politique, en tous cas à l’échelle d’une commune comme Bandol.

Il a digéré les raisons de son départ, et a décidé de me les confier, à nouveau en primeur médiatique. Je l’en remercie, mon modeste blog (dont les chiffres de lecture n’ont rien à voir avec Var Matin), se trouvant honoré de servir de première tribune locale. …/…

Lire l'article

Le pivot de la campagne pour les élections municipales à Bandol

Je reviens sur le thème de l’intercommunnalité (regroupement de communes obligatoire), lourd d’implications pour Bandol, à mon sens, pour vous éclairer un peu de ce que j’en ai compris (et en quoi Sanary va influer sur nous).

Christian Delaud m’a presque coupé l’herbe sous le pied avec ses 2 articles du 6 janvier sur le sujet. Ou plutôt il répond au souhait que j’exprimais de voir les candidats en parler. Et je vous rappelle que je me suis intéressé à la question très tôt dans ce blog grâce à l’article publié par Michel Sauzet (que je rencontre cette semaine comme annoncé et avec qui je vais en recauser, comme je l’avais déjà fait avec Bogi et Delaud successivement).

Ce point de l’intercommunalité me semble FONDAMENTAL pour les prochaines élections municipales, car le Maire et l’équipe que nous allons élire vont avoir à gérer dans les 2 ans cette question pratiquement définitive, qui va retirer aux futurs maires de Bandol, une partie du pouvoir local dont nous les investissions jusqu’ici par nos votes. En effet, une fois dans le regroupement de communes obligatoire, une partie des décisions locales n’appartiendront plus à nos élus locaux. Comme Bandol a encore potentiellement le choix, pour reprendre les termes de Sauzet, je préfère choisir à quelle sauce je vais être mangé

Je voulais faire plus court que Delaud (et je crois que j’ai raté), et ne prétend pas être plus pédagogue sur cette question que l’un ou l’autre des deux candidats : juste vous dire avec mes mots ce que j’en retiens et vous invite à (re)lire chacun des candidats.

– Tout d’abord, Bandol devra appartenir à un regroupement dans les 2 ans, comme toutes les autres communes de France. C’est la loi qui le dit, et le préfet l’appliquera en choisissant pour nous s’il le faut.
Bandol a encore potentiellement le choix, 2 options majeures restant possibles : le grand Toulon (grosse agglomération en bleu), ou « la communauté de commune Sud Sainte Baume » en jaune, qui correspond peu ou prou aux territoires que recouvrent les vins de Bandol. Une troisième serait une association avec Sanary, dans des conditions et avec des conséquences que je maîtrise mal (mais je sais juste qui sera le plus petit des deux: pour mémoire, Bandol compte 8000 habitants quand Sanary en compte plus du double).

Des contraintes diverses (légales, réglementaires, politiques, etc.), vont influer. A commencer par ce qui va se passer pour Sanary! Eh oui… Les 2 petites tâches vertes entre le jaune et le bleu, ce sont Bandol et Sanary

Historiquement, tous les élus bandolais …/…

Lire l'article

Les grands absents de cette précampagne électorale

A moins de 3 mois du premier tour des municipales, je ne suis toujours pas au courant officiellement des intentions de l’équipe en place. Serge Gervais de la liste Michel Sauzet m’a dit que François BAROIS devrait obtenir l’investiture UMP, mais quid de la partie de son équipe qui en 2001 avait une liste distincte au premier tour fusionnée avec la sienne au second? …/…

Lire l'article