Archives du blog

(par J. Sarrat) Pendant le festival de Cannes, Bandol fait son cinéma!

  • Publié le 15 Mai 2009
  • Commentaires fermés sur (par J. Sarrat) Pendant le festival de Cannes, Bandol fait son cinéma!
  • ActualitéHumeurPolitique

Dans la série  » 20 ans après » nous enregistrons le feuilleton Golf de la Frégate qui va pénaliser les Bandolais sur une histoire remontant aux années Peacht 1983/1995. Je pense que l’on pourrait évoquer d’autres épisodes dans cette série « 20 ans après » en appelant les lecteurs à des projections prévisibles, je pense à quelques titres:…/…

Lire l'article

La vengeance de la suite du Manège 2 le retour!!!

Les politiques ont quand même une curieuse tendance à vouloir plier le droit.
Pourquoi j’en parle? Parce que Philippe COULON qui vit et travail à Bandol (vous connaissez peut-être son agence immobilière) m’a fait parvenir un dossier dans lequel il semble particulièrement agacé par la Mairie qui est partie pour répéter une violation du droit contre laquelle il s’est déjà battu il y a quelques années: l’utilisation de l’espace situé « quai de la consigne » entre l’Office du Tourisme et l’aire de jeux pour enfants, au mépris du POS/PLU, de l’avis du service départemental du patrimoine, et des règles de procédure…
Eh oui, l’ancien manège dont je signalais la disparition l’an dernier, avait été construit sous la municipalité Suquet m’a raconté Mr Coulon que j’ai rencontré, malgrès un refus du Permis de Construire imposé par la D.D.E., en contrevenant à pas mal de choses (ce qui a abouti avec quelques péripéties à sa disparition en 2008). Comme une part de la municipalité actuelle était dans l’équipe Suquet à l’époque, il est difficile d’imaginer qu’il n’y ait pas conscience de faire bégayer l’histoire.
permis manege.JPGComment? En délivrant un permis de construire …/…

Lire l'article

Scénario d’une triangulaire qui remet tout en cause à Bandol !!!

Les convergences étaient là, les 3 opposants au Maire avaient des proximités de vues, et une volonté: tous voulaient en finir avec l’ère Barois qui a changé « leur » Bandol. On s’attendait à un deuxième tour en forme de « tout sauf Barois« , après le « tout sauf Bogi » de 2001. En tous cas, cela aurait reflété l’expression du vote des électeurs. C’était compter sans le sens politique des uns et des autres: …/…

Lire l'article