Archives du blog

Notre incinérateur (SITTOMAT – Toulon) au coeur d’une enquête

9 mois plus tard, c’est un article de Médiapart qui nous apprend qu’une enquête préliminaire a été ouverte sur les conditions d’attribution au groupe Pizzorno du marché de l’incinérateur de Toulon. En raison de soupçons de favoritisme…

Lire l'article

(par P.K.) Bandol engagée pour 18 ans via le SITTOMAT

NDLR : L’un des derniers articles voyait s’engager en commentaires un débat sur l’explication de leurs actions et décisions par les politiques, qui suit un souhait de plus en plus souvent exprimé de transparence. Prinz Karl avait posté un commentaire qui est resté bloqué par mon filtre antispam (beaucoup de liens dans son texte – c’est suspect pour le robot qui croit au spam): c’est l’occasion de donner plus de relief à son intervention en vous la proposant sous forme d’article spécifique, d’autant que son argumentation s’appuie sur un exemple concret qui concerne Bandol. Et qui soulève des interrogations qui ne manqueront pas d’interpeller les administrés/contribuables.

UN CONTRAT DE 18 ANS ENGAGE BANDOL VIA LE SITTOMAT,
NON SANS SOULEVER QUELQUES QUESTIONS

Si on cherche un exemple très récent d’opacité totale dans la manière de travailler de nos élus… et les conséquences que peut avoir une telle situation, il suffit de voir dans quelles conditions a été attribuée la délégation de service public (DSP) relative à l’usine de traitement des ordures ménagères de Lagoubran, gérée par le SITTOMAT dont Bandol, via la communauté de communes de Sud sainte Baume, fait partie. Il y a quelques mois les info nationales nous relataient le folklore napolitain du traitement des ordures chez nos voisins transalpins… On peut se demander si nous avons quelque chose à leur envier…

Lire l'article

(par S. Gervais) CR du Conseil Municipal du 14/04/2008

NDLR : Merci à Serge GERVAIS de nous avoir servi de secrétaire pour une prise de connaissance rapide du déroulement de ce conseil municipal.
Début de la séance à 17h00. Un seul absent C. Delaud, représenté par L. Rodriguez.CM20080414.JPG
Attributions des délégations revenant de droit à Monsieur le Maire. Au total 22. toutes votées à l’unanimité.
Trois ont eu un vote supplémentaire : possibilité d’ester en justice, limite des emprunts 35 000 euros et limite à 16 000 euros pour des accidents dans les quels seraient impliqués des véhicules communaux vote à l’unanimité.
…/…

Lire l'article