Archives du blog

Bandol lance le chantier des quais

C’est une publication au BOAMP* qui nous apprend que la mairie de Bandol lance le chantier de la réfection quasi intégrale des quais (du quai de Gaulle au quai du port, jusque vers le stade), en ces termes:

Caractéristiques principales :
– aménagements urbains de surface promenade (d’environ 3 000 m2), le long du parking central et de la plage centrale ;
– aménagements urbains de surface (1 500 m2 environ), quai du stade ;
– domaine fonctionnel : Terrassements / Voirie / Réseaux / Infrastructure

Lire l'article

Modification majeure du quai de Gaulle

Jean SARRAT croit savoir (et le dit sur Bandol-blog) que le bitume noir qui recouvre la promenade du quai du port de Bandol s’expliquerait par une modification majeure de l’aménagement du quai de Gaulle (et ce serait le premier coup majeur de la municipalité actuelle dans le remodelage de la ville, à un tiers de mandat). La promenade serait donc reconcentrée devant les commerces.
Pour tâcher de visualiser, je vous ai dessiné en rouge les parties piétonnes et en noir les chaussées de circulation, à aujourd’hui, et pour demain peut-être :…/…

Lire l'article

(par N. CAUNE) Que Bandol ne soit plus un dortoir!!!

BANDOL, petite ville pittoresque de pécheurs en Provence; je le précise parce que de quelques côtés qu’on y entre aujourd’hui, ça ne saute pas aux yeux.

Station balnéaire du début de siècle (le XXième !), la renommée de sa douceur de vivre y attirera vite quelques personnalité de renom: Raimu, Marlon Brando, Fernandel, Katherine Mansfield, Henri Salvador… les promenades sur le quai du midi, l’ombre de ses grands pins centenaires à l’entrée, la place de l’église conviviale et animée, les arrivées des pointus à quai et des voiliers de plaisance toutes voiles dehors, les couleurs de la Provence alliée au goût de l’iode, de quoi en faire rester plus d’un… Et de fait, la ville grandit pendant le siècle qui s’écoule.

Aujourd’hui les couleurs se sont délavées et les platanes ne sont plus, le béton a remplacé les pins pour accueillir le visiteur, le bord de mer est balisé, les promenades se font devant les magasins, et les terrasses des cafés sous les pots d’échappement: Bandol a perdu son âme. …/…

Lire l'article