Archives du blog

Le Casino de Bandol : là où il est

C’est peut-être l’annonce majeure du Conseil Municipal de Bandol lundi dernier. Le Casino restera là où il est. Le communiqué de Partouche lu par le maire pendant la séance prévoit une présentation du nouveau projet (rénovation, incluant salle de spectacle et restaurant), en septembre.

Lire l'article

Le futur des « baraques à sandwichs » de Bandol

Le calendrier des travaux étant toujours soumis à des aléas, en particulier lorsqu’ils ont lieu en plein air (et avec un vrai hiver qui s’achève), le chantier de l’allée Alfred Vivien prévu pour succéder aux longs travaux électriques du port et de son quai, ne sera pas lancé avant la saison 2010. La Mairie et les intéressés se sont mis d’accord sur une reprogrammation à l’automne, afin d’interrompre un peu l’accumulation de travaux sur le front de mer, et permettre une activité qui ne soit pas amputée de la pré-saison pour les snacks.
Pour autant je n’avais pas encore jeté un oeil au projet de transformation des « baraques…/…

Lire l'article

François Barois : programme pour un second mandat

  • Publié le 7 Mar 2008
  • Commentaires fermés sur François Barois : programme pour un second mandat
  • Ouest VarPolitique

François Barois pourrait poursuivre son oeuvre de redéfinition du schéma urbain de Bandol en cas de réélection. La présentation de son programme est cohérente avec ce qu’il a fait ces 7 dernières années. Vous avez le fascicule et le le site web, mais je vais vous donner mes impressions sur ce qu’il en a dit lors de la réunion publique dédiée à cet exercice. Ne ratez pas la fin de l’article, je crois avoir compris aujourd’hui seulement, un truc essentiel pour ce vote (je suis un peu lent, mais tout seul, avec le sentiment d’avoir réussi un puzzle).



C’est bien par l’urbanisme qu’il a attaqué, son axe principal, sa marotte aussi. …/…

Lire l'article

L’équation se complique

Jusqu’ici, l’équipe de Bandol2008 s’est plainte de mes critiques (prodiguées sans plus de partisanerie de ma part que pour les autres), et avait été jusqu’à écrire que je les « méprise à longueur de colonnes » dans mon blog. De fait, leur méthode de campagne, en particulier sur Internet (un site longtemps resté vide de contenu et de programme) consistait à raviver la flamme de la guéguerre de 2001. Tout ce que je ne voulais pas concernant mon information d’électeur qui réfléchit avant de voter pour savoir ce que doit devenir sa ville. Comme en plus Christian Palix me paraissait étonnamment absent (je ne l’avais pas rencontré lors de mon entretien avec Marcel Bogi, ni jamais croisé) et qu’on me rapportait des prestations peu convaincantes de sa part dans leurs réunions de quartier, je ne pouvais pas adhérer à leur démarche de précampagne.

Ce soir, je suis allé à une de leur réunion « tupperware » organisée chez leur colistière Sylvie Logeais, et mon impression …/…

Lire l'article