Archives du blog

Bandol, sous le droit de préemption du Préfet

Désolé pour ceux qui ont attendu depuis ce matin mon édito du lundi… se souciant parfois de ma santé. C’est donc ce soir et non à l’aurore que je vous livre mon billet hebdomadaire promis comme minimum pour ce blog.

Et c’est pour partager l’info que me remonte un bandolais surpris lors d’une transaction immobilière, de constater que le droit de préemption que le maire avait renforcé quelques mois en arrière, soit en fait aujourd’hui (aussi) exercé par le Préfet.
C’est une circulaire publiée le 28 mars 2012 qui permet en effet au représentant de l’Etat dans le département d’exercer ce droit dans les communes qui ne respectent pas la loi SRU (sur le logement social à hauteur de 20%).

C’est peut-être passé sous mes écrans radars, mais il semble bien que l’information ait fait peu de bruit, alors que je suis certain qu’elle ne manquera pas d’intéresser les propriétaires bandolais, et probablement de faire réagir quelques-uns de mes lecteurs.

Lire l'article

La Caravelle ne deviendra pas un « centre intergénérationnel »…

A croire que tout le monde a été assommé par ce Conseil Municipal fleuve… Personne avant Jean-Pierre CHOREL n’a pensé à nous signaler que la Mairie de Bandol a abandonné ce dossier où elle avait préempté, et qui avait nourri un certain débat sur ce blog… …/…

Lire l'article

Qu’a exactement préempté la Mairie avec la « Caravelle »?

Je suis bien certain que nos conversations de demain soir porteront en partie sur le thème, mais je me suis procuré des éléments qui éclaireront un peu nos réflexions à tous, bandolais, au sujet de ce projet de centre intergénérationnel: des plans des trois niveaux que compte la bâtisse, mais également les éléments d’approche chiffrée qui sont issus d’une expertise datant du mois de Juin dernier.

Rez de JardinRez de ChausséePremier étage
A la suite de quoi se posent plusieurs questions: …/…

Lire l'article

Bandol a préempté la « Caravelle »

Fin février, selon mes informations, la Mairie de Bandol aurait exercé son droit de préemption sur cette propriété qui borde le Parc du Canet. C’est l’une des plus belles de la ville, et les bandolais qui la connaissent la nomment plus souvent « propriété O’Driscoll » du nom des derniers propriétaires.
Pour 2,3 millions d’euros, Christian PALIX a décidé d’acquérir cette demeure et son terrain pour en faire un centre intergénérationnel, à deux pas de la mer et du seul grand espace vert du centre de Bandol.
Les finances municipales ne semblent soudainement plus si mal en point… …/…

Lire l'article