Archives du blog

La renommée de Bandol, aux mains de bandolais

La mairie rappelait encore cette semaine le rôle d’ambassadeurs de notre image qu’assurent des bandolais dans 2 autres catégories :

Lire l'article

Les « Bandol » du matin 03/05/2010

Pêcheurs plaisanciers de Bandol : tout un programme – varmatin.com A lire a minima pour les dates des concours de pêche de la saison 2010 CHAMPIONNAT PACA SURF OPEN REPORTE – Bandol.fr J'avais dit qu'il faudrait prier le ciel: la météo reporte l'étape bandolaise du championnat de surf (au 20/21 mars). .

Lire l'article

(par N. Caune) L’oursin qui se mord la queue

Les oursins sont en danger à cause de la surexploitation et du braconnage.
L’oursin est traditionnellement apprécié chez nous dès l’arrivée de l’automne avec un bon petit rosé. Convivial, diététique et délicieux, l’oursin est à la mode et les oursinades sont l’occasion de passer un bon moment entre amis. Or depuis quelques temps, la douzaine d’oursins devient hors de prix: 6€ la douzaine en 2007, on les trouve aujourd’hui 2 fois plus cher sur les marchés, alors à ce prix-là tout le monde se met à l’eau.
Et c’est bien le problème.
Les prix augmentent parce que …/…

Lire l'article

(par N. Caune) Réglementation pêche

La saison estivale est déjà bien commencée : robes légères, cigales et l’arrivée des touristes en sont les témoins, comme d’ailleurs le nombre des petits bateaux sur l’eau. Néanmoins la mer n’est pas une zone de non-droit et les marins n’en sont pas moins des citoyens. D’ailleurs la municipalité le rappelle dans le dernier Bandol Mag, la brigade nautique veillera au respect des réglements, avec quelques opérations « coup de poing » en prévision !! Si les amendes peuvent aller jusqu’à 3000€ pour des dépassements de vitesse dans la zone des 300m, l’addition peut être aussi salée, voir plus, en cas de pêche illicite ! Par pêche illicite, j’entends…/…

Lire l'article

(par N. Caune) Opération de nettoyage en profondeur

Un filet de pêche sur un bateau de plongée est une image insolite. Cela n’a pour autant rien d’un flagrant délit ou autre : c’est le résultat du « sauvetage » d’un « spot » de plongée, une « pierre » à une trentaine de mètres de profondeur, très fréquentée par les clubs de plongée, au large des Embiez.
Un filet de pêcheur d’une cinquantaine de mètres de long y a été abandonné, et menaçait l’endroit…/…

Lire l'article

La cale va devenir payante

La cale de mise à l’eau des bateaux derrière le stade de Bandol, semble à nouveau utilisable, mais va subir une modification substantielle. C’est le Maire qui l’écrit à Roland REVERDY (connu de la plupart des lecteurs comme étant entre autres, fromager du marché de Bandol) qui l’interrogeait. A l’occasion de travaux de sécurisation et d’entretien, elle va être basculée en accès payant.
Si cela est certainement fait dans l’idée de filtrer une partie des utilisateurs pas toujours désirés/désirables, il y a pas mal de bandolais qui s’en servent pour mettre à l’eau à chaque sortie pêche ou chasse sous-marine qui vont râler: il leur faudra attendre la politique tarifaire envisagée pour savoir si un abonnement gardera leur pratique raisonnable. …/…

Lire l'article

Le patrimoine, premier pas du renouveau du port de Bandol?

La nouvelle équipe municipale va peut-être offrir à Bandol un bijou qui sonnerait le début du renouveau du port… Comme cela se fait beaucoup tout autour (Marseille, La Ciotat, Sanary, Carqueiranne, Antibes, Nice, Saint-Tropez, le Brusc, entre autres), elle étudierait actuellement la possibilité de rassembler dans un bassin face au centre-ville, les bateaux traditionnels de Provence et de Méditerranée: pointus et voiles latines (peu nombreux et éparpillés à ce jour dans le port) pourraient trôner pratiquement face à la place de l’Eglise, pour le plus grand plaisir des touristes, des photographes, et de tous les bandolais amateurs de patrimoine ou de bateaux.
J’ai en effet appris qu’une association serait sur le point d’être créée (à condition bien sûr que ce bassin « provençal » soit réservé au prix d’une petite réorganisation de places), afin d’attirer également d’autres pointus et voiles latines actuellement en rénovation (car de plus en plus de passionnés se lancent dans le travail exigeant de restauration de ces bateaux traditionnels en bois). Le dossier déposé à la Mairie il y a quelques semaines pour apporter les éléments nécessaires à cette réflexion, intègre les points clefs qui ont fait le succès de ce type d’initiatives chez nos voisins:…/…

Lire l'article