Archives du blog

Les « Bandol du matin » du 2 oct. 2013

 Rien ne va plus pour les casinos Partouche – Le Monde
 Des images de l’orage de dimanche – Bandol Littoral
 Communiqué de l’AG CLUPP Bandol

Lire l'article

Les « Bandol du matin » du 26 juin 2012

  • Publié le 26 Juin 2012
  • Commentaires fermés sur Les « Bandol du matin » du 26 juin 2012
  • Divers

 Casinos : Partouche débouté dans le Var – Le Figaro

 TAOUME face à son avenir – Taoumé

Lire l'article

Les « Bandol du matin » du 15 juin 2012

 Groupe Partouche relance la guerre des casinos sur la Côte d’Azur – Les Echos Twitter et la presse locale l’avaient signalé, mais le propriétaire du Casino de Bandol se rebiffe contre les futurs casinos voisins (dont celui de Sanary)  Bandol utilise ses ruches pour surveiller la qualité de l’air – APILAB Très tendance, l’abeille, comme […]

Lire l'article

Le Casino de Bandol : là où il est

C’est peut-être l’annonce majeure du Conseil Municipal de Bandol lundi dernier. Le Casino restera là où il est. Le communiqué de Partouche lu par le maire pendant la séance prévoit une présentation du nouveau projet (rénovation, incluant salle de spectacle et restaurant), en septembre.

Lire l'article

Et si le projet Partouche du Casino de Bandol ne voit pas le jour?

Cela fait déjà quelques semaines qu’en privé je réponds à ceux m’interrogeant, que je crois pliée négativement l’hypothèse du projet de nouveau Casino de Bandol au terrain de l’ancien stade des grands-ponts: le faisceau d’informations est univoque (sources officieuses, mais multiples, dans et hors Bandol).
Aujourd’hui sans scénario surprise, le projet Partouche me semble ne pas pouvoir aboutir, en raison des problèmes que pose le terrain, et pour lesquels le Préfet du Var a fait peser son autorité dès avant l’enquête publique.

Ca poserait plusieurs questions:

Lire l'article

Découverte de « Clinic » et de la salle de spectacle de Bandol

Samedi soir, j’ai été invité pour voir « Clinic » à la salle Jules Verne par des amis ayant eux-mêmes bénéficié d’invitations de la part du Casino Partouche qui (co-?)produit une partie du programme d’animations proposées par la ville de Bandol et notamment dans la salle de spectacles de la médiathèque.

C’était ma première dans cette salle, et j’ai découvert un espace plutôt impressionnant, une salle de qualité (acoustique, confort, disposition) et c’est une justice à rendre à l’ancien Maire François BAROIS qui a subi tant de critiques (y compris de ma part) concernant ce bâtiment. Le point noir semble qu’il soit difficile de médiatiser sa programmation, avec une salle restée vide pour une large part, et alors que comme je l’ai constaté dans la file qui s’était constituée à l’entrée, nous étions loin d’être les seuls à venir sur invitation, sans pour autant parvenir à remplir Jules Verne. Les critiques sur la rentabilisation d’un tel équipement risquent de persister.

Et pourtant, à ma grande surprise (venu sans aucune information sur cette troupe, son passage, son spectacle), l’heure et demie qu’aura duré cette représentation aura été désopilante, avec un show d’une grande qualité, une série de sketchs redoutable, écrits au scalpel, et mis en scène par Eric Métayer qui n’est pas manche dans ce domaine. Si le Casino sert aussi à permettre des spectacles de ce tonneau-là, qu’il en soit remercié au-delà des invitations distribuées.

Alors certes il est tard pour vous vanter les mérites de cette animation-là que vous ne verrez plus à Bandol, mais quand même, si vous en avez l’opportunité ailleurs plus tard, ne loupez pas cette rigolade garantie! J’ai ensuite lu des critiques qui mettent en garde contre le cynisme absolu de cet humour noir autour de l’univers grave de l’hôpital, mais les quelques médecins que j’ai repéré dans la salle sont sortis plutôt hilares en retrouvant l’humour carabin de leurs années d’études. Ames sensibles s’abstenir, mais pour les autres, c’est atrocement jubilatoire. Bravo!
Et surveillez davantage la programmation de la salle Jules Verne: elle pourrait contenir d’autres pépites…

Lire l'article

Les « Bandol du matin » du 4 fev.2011

Dans ce numéro des « Bandol du matin »: don du sang, Bandol Mag, A50 et Partouche (Casino)…

Lire l'article

Casino de Bandol: les points escamotés du débat

Au travers des articles liés au Casino de Bandol, il s’est trouvé, en privé, quelques lecteurs pour trouver bien présomptueux de la part d’un blogueur, d’un simple citoyen, de dire qu’il veut « trancher » son opinion dans ce dossier. Ce n’est pas faux, surtout s’il s’agissait de prétendre décider ou proclamer seul une solution, et sans légitimité particulière.

Pourtant l’objectif est juste d’agir en citoyen éclairé. Un jour, comme électeur, il faudra que je juge l’action des responsables qui auront été en charge de cette affaire du Casino: par mon bulletin de vote, il faudra que j’apporte ma part de sanction positive ou négative à l’action municipale des élus. J’aimerais le faire avec un minimum de compréhension. Quant aux plus compétents d’entre nous, ils peuvent prétendre vouloir encore influer sur l’avenir de ce vaste projet.

Mais de mon point de vue, pour parvenir à une opinion concernant le transfert du Casino, il manque de l’information aux bandolais, car la transparence n’a pas été la règle depuis 10 ans que le Casino est au coeur des grands enjeux politiques de Bandol. Voici les points qui continuent de me laisser interrogatif:

Lire l'article

Casino de Bandol: la Mairie communique!

Il n’est jamais trop tard pour commencer. Même si l’enquête publique sur la modification du PLU s’est achevée la semaine dernière, et si le dossier du Casino a déjà fait l’objet de choix qu’on imagine difficilement réversibles, la Mairie communique enfin des éléments de fond aux bandolais. Pour l’instant, ça (ne) concerne (que) le terrain du futur Casino.

Lire l'article

(par M. Anguenot) Casinotier : Partouche dans le rouge

  • Publié le 10 Juil 2009
  • Commentaires fermés sur (par M. Anguenot) Casinotier : Partouche dans le rouge
  • ActualitéUrbanisme

Dans « Challenges » de debut juillet , un article sur « le richistan dévasté », place Partouche dans les plus fortes chutes en 2009 ; Isidore Partouche et sa famille, qui possede 70 % du capital du casinotier français, a été pour la premiere fois dans le rouge l’an dernier ;
Au 134 rang en 2008, elle est ainsi reléguée au 258 cette année, avec moins 68% d’évolution sur un an.
De quoi s’inquiéter pour l’investissement (et surtout sur la qualité de celui ci) projeté sur Bandol: en période de vache maigre, la tentation risque d’etre grande de faire du bas prix…

Lire l'article