Archives du blog

(par J.J. Gérardin) Lettre ouverte au Maire de Bandol

NDLR: suite à un nouveau problème de gestion de ce qui touche à la circulation automobile dans Bandol, le Colonel GERARDIN a signalé cette anomalie dans le fonctionnement des services en charge de la question, mais devant l’accumulation, il le fait cette fois sous forme d’une lettre ouverte (voir ci-contre ou texte reproduit dans la suite de l’article)

Lire l'article

(par J.J. Gérardin) Signalisation routière dans Bandol

NDLR: je ne partage pas l’opinion du Colonel Gérardin sur l’un des points (les plus fidèles se souviendront de cet article), mais pour le reste (je ne connais pas de tête tous les exemples évoqués), il me prend souvent moi aussi l’envie de faire des séries de photos et d’articles sur le sujet… A noter qu’en complément, dans la suite de l’article, le Colonel Gérardin nous donne une information utile aux détenteurs de permis de conduire (à points).

Je ne sais qui regit la circulation routière dans la Commune, mais elle est, par moment, étonnante:…/…

Lire l'article

(via J. Sarrat) Exit la pub à Bandol ?

Le 18 août dernier, Jean SARRAT m’informe qu’il vient d’assister au retrait de panneaux publicitaires tous frais, sous l’oeil vigilant d’une adjointe au Maire de Bandol …/…

Lire l'article

Panneaux municipaux : pub et autopromo

Bandol : carrefour du 11 novembre / Gabriel Péri / rue des écoles

Lire l'article

(par J.M. Tupin) « Trop d’info tue l’info… »

  • Publié le 25 Avr 2009
  • Commentaires fermés sur (par J.M. Tupin) « Trop d’info tue l’info… »
  • HumeurUrbanisme

C’est sûr qu’avec 9 panneaux sur 2 poteaux, on ne manque pas d’informations à l’entrée de la rue Marçon. Encore une situation qui valide l’adage : trop d’informations tue l’information. Une nouvelle signalisation facilement lisible à la place de l’actuelle serait la bien venue…

Lire l'article

A quoi servent les cabines téléphoniques à l’heure du portable généralisé ?

Essentiellement, les cabines de téléphone servent encore de panneaux d’affichage sauvage. Quand on ne peut pas se payer de grandes campagnes de « 4 par 3 », on peut encore mettre des panonceaux sur le mobilier urbain…

Lire l'article