Archives du blog

Dernier matin d’été à Bandol

  • Publié le 21 Sep 2010
  • Commentaires fermés sur Dernier matin d’été à Bandol
  • ActualitéNautisme

Photos d’une mer d’huile sous un ciel couvert: le calme avant l’instabilité de l’automne. Et la visite d’un croisiériste le 21 septembre.

Lire l'article

Bandol fêtera la St Elme (et les « gens de mer ») dimanche 11/07

La Garden Party prévue au Parc du Canet n’est peut-être plus accessible si les réservations se sont effectivement bouclées avant le 5 juillet, mais le reste de la fête promet une belle animation dans Bandol: musique, sorties gratuites en bateau, hommages divers, démonstrations de sécurité, etc.
Comme tous les ans, la fête de la Saint Elme, c’est un peu le lancement de l’été pour tout ce qui touche à la mer.

Lire l'article

(par J. Kauffmann) Protection de la mer à Bandol

Nous avions déjà débattu, et vivement, sur le projet de Parc National des Calanques.
Rappelons le contexte, ce parc avait été cité à la fin d’un article présentant « le Monde du Silence » de Jacques Cousteau, et dans lequel était raconté la richesse de la mer à Bandol dans l’après guerre, comme une possibilité de retrouver ce paradis perdu.
Le projet de parc avance.
D’un coté, le GIP, organisme officiel, multiplie les consultations.
D’un autre, les opposants se mobilisent, et après avoir…/…

Lire l'article

Un dimanche sur l’eau à Bandol

La météo et notre emploi du temps ayant coïncidé, on a profité d’un dimanche sur l’eau. Journée bien remplie et avec quelques anecdotes, très logiquement avec une fréquentation maximale du plan d’eau de Bandol en ce sommet de la saison:
– rencontre avec les ambassadeurs de la campagne Ecogestes: l’association bandolaise « les Mariolles de la Bleue » que j’ai déjà signalée…/…

Lire l'article

Inauguration des locaux du Yacht Club de Bandol

Oui je suis membre du Yacht Club de Bandol. A 25 euros l’adhésion, je suis heureux de supporter une association qui veut promouvoir Bandol dans le monde des marins, et au-delà. Et jusqu’ici personne ne m’a fait remarquer que mon « Yacht » est gonflable et mesure moins de 6 mètres. Je sais que ça en fait sourire… Mais ce n’est pas le sujet.
La nouvelle équipe dirigeante du YCB vient de marquer des points: le Yacht Club va devenir un acteur du rayonnement de Bandol.
IMG_0165.JPG
La Mairie a fourni un local qui finalement à moins de 300m du port et de la capitainerie n’est pas si décalé, mais qui était très défraîchi. Le bureau du YCB emmené par Alain DAINELLI et Simon VERGNAUD (je les laisse remercier tous ceux qui ont participé) a mis un coup de collier afin de proposer un lieu aux dimensions encore modestes pour un faire un club-house définitif, mais où l’esprit Yacht Club était déjà totalement présent lors de l’inauguration samedi 18 juillet: …/…

Lire l'article

La météo ne concerne pas que les bateaux

J’avais mis l’accent sur les bateaux amarrés dans la baie (la SNSM de Bandol a été vue hier en train de rentrer en remorque les derniers imprudemment laissés dehors), mais les voitures aussi sont un peu concernées quand ça vire à la largade de sud…
Si le vent n’a pas délivré toute la charge prévue cette nuit, la mer, elle, était bien là.
Images prises par Julien ce matin:

Lire l'article

(par N. Caune) Hélice hélas !!

C’est bien d’avoir un papa qui se lève tôt et arpente les quais de Bandol aux premières heures du jour: il n’est pas rare qu’il en revienne avec de nouvelles anecdotes.

La dernière en date illustre, si besoin est, qu’il faut lire les panneaux de signalisation en mer et en tenir compte. Il n’y en a pas beaucoup et on peut penser, à tort, qu’en mer, on est libre de faire n’importe quoi. Et bien non !

Et quand un panneau dit que le mouillage est interdit parce qu’il y a des cables électriques, et bien c’est vrai ! Et voilà comment le propriétaire distrait et malchanceux d’un Open 37 ou 42 ( enfin un gros quoi ! le genre vedette sportive : là ce n’est déjà plus le petit zodiac ! ) a remonté le cablage électrique qui relie l’ile de Bendor au « continent » avec son mouillage, comment le dit-cable s’est pris dans l’hélice en marche du bateau et comment il a dû tiré son bateau à terre pour réparer, après avoir dû faire sectionner le cable du réseau électrique pour délivrer son bateau !

L’histoire ne dit pas si c’était un cable secondaire ni s’il a complètement privé l’île d’électricité…

Au fait, y a-t-il quelqu’un qui sait si les assurances prennent en charge ce genre de préjudice ?

Nathalie CAUNE

Lire l'article