Archives du blog

Faire et défaire, c’est toujours travailler…

Vous vous souvenez du « machin à accident » ? Sisi en décembre 2007, pendant que la campagne municipale s’animait, l’aménagement du haut du boulevard du Capelan nous avait inspiré cette pensée à moi et à quelques autres qui l’avaient même écrit.
Je ne sais pas quand il a disparu, mais aujourd’hui en prenant le virage à moto pour descendre le Capelan, je me suis fait la réflexion que je stressais moins pour gérer tous les paramètres de ce carrefour: et pour cause, un danger de moins, avec la disparition de l’îlot séparateur de voies au sol.

Lire l'article