Archives du blog

Le groupe Barois s’exprime sur le huis-clos de mercredi à Bandol

Le blog Bandol pour tous vient de publier sa réaction au Conseil Municipal de Bandol qui s’est tenu mercredi 28/07/2010 à Bandol et à huis-clos.
Chacun observera également que cet article ne vient en aucune façon aborder les problèmes de retransmission vidéo ou publicité devant être faite de ce Conseil aux conditions particulières. Pour ma part, j’en déduis que François BAROIS n’avait pas d’éléments lui permettant de promettre un Conseil cassé par le Tribunal Administratif au cas où une diffusion vidéo ultérieure avait eu lieu…
François BAROIS avait ses raisons (respectables) pour être opposé au huis-clos, a émis une hypothèse « menaçante » encore infondée, et le Maire qui fait ses premiers pas dans le sens d’une augmentation de la démocratie locale s’est « couché » (manque de logique et de sang-froid) par manque de préparation d’une question assez emblématique.

Lire l'article

Il faut 2 maires pour frustrer les démocrates bandolais

Après une journée folle où se sont entremêlés de multiples messages (sms, mail, téléphone), deux articles à mettre en ligne dans l’urgence d’une situation où vous vous êtes jetés* sur les blogs pour suivre l’info, et accessoirement avec une journée de boulot sous pression à quelques jours/heures de mes congés d’été, je n’ai pas pu faire les vérifications qui s’imposent sur la question du huis-clos**: j’espère que parmi nos lecteurs il s’en trouvera pour fouiller les textes et nous clarifier ce qui était possible ou pas.
Cependant le résultat est là: Bandol sort d’une journée politique qui restera dans les annales, mais pour laquelle les bandolais ressentiront une légitime frustration. Moi le premier, j’en veux aux deux maires, l’ancien François BAROIS, et l’actuel Christian PALIX, pour les raisons qui suivent:…/…

Lire l'article

Que s’est-il passé pendant le Conseil Municipal de Bandol à huis-clos?

Mauvaise préparation d’un coup politique ou pas, le Maire Christian PALIX sort en position délicate de la séance du Conseil Municipal de ce matin.
Les échos qui reviennent du huis-clos parlent de spectacle pathétique, dont la politique ne sort pas grandie, en tous cas bon nombre d’élus bandolais peuvent se réjouir du fait que la diffusion vidéo ait été abandonnée au prétexte (légaliste, rappelé par François BAROIS) de cette séance sans aucun regard public.
Pour les principaux votes:

– Marcel BOGI est maintenu dans sa position de premier adjoint (12 pour son maintien, 10 contre, 6 abstentions et 1 refus de voter). Il a annoncé cependant qu’il démissionnera, après avoir remercié ses collègues.
– Jean-Marie SAGNIEZ bénéficie du même vote à une voix près (13 voix pour son maintien et une abstention de moins). Remerciements à ses collègues et annonce de démission dans la foulée suivant l’exemple de son chef de file.
Plusieurs conseillers municipaux auraient démissionné de la majorité:

– Frédérique CONNAT-LERAT
– Solange MORONI
– Antoine GARCIA
– Isabelle VIDAL
Avec Mrs BOGI et SAGNIEZ, l’opposition compte aujourd’hui 13 membres, et la majorité est réduite à 16 noms (Maire inclus).
La question que certains se posent déjà est …/…

Lire l'article

Manifestation à Bandol mercredi 28 juillet

Deux dates possibles m’étaient parvenues aux oreilles concernant le conseil municipal extraordinaire la semaine prochaine pour trancher sur le statut du premier adjoint.
La première confirmation publique vient du site des Amis de Marcel BOGI lui-même: ce sera mercredi 28 juillet à 9H.
Si certains se demandent pourquoi la Mairie envisage le huis-clos, une première réponse figure sur la même page.
L’AMB appelle en effet ses membres à se rassembler à 8H30 le même jour pour manifester leur soutien à leur ami Marcel « dans le calme et la dignité » devant le centre culturel.
Moi je dis que quand on fait appel à un rassemblement de foule dans ce contexte, appeler au calme et à la dignité est un voeu pieux (euphémisme), surtout si dans la même phrase on stimule la même foule en parlant de « complot »…

Ca promet…! Je ne sais pas pourquoi, quelque chose fait que je ne suis même pas surpris.
M’enfin on sait que les lieux de pouvoir sont plutôt chargés en testostérone, et je ne parierai pas que la raison contiendra les effets de cette hormone mercredi prochain. Pas sûr d’avoir envie d’assister à ça. Après tout, nos élus étant (a priori) des exemples pour la société, on peut encore espérer qu’un peu de sens responsable se manifeste d’ici là.

Lire l'article

Bandol va vivre un conseil municipal exceptionnel

Si j’en crois mes infos, c’est la semaine prochaine que se tiendrait le Conseil Municipal extraordinaire visant à maintenir ou pas dans ses fonctions de premier adjoint au Maire de Bandol, Marcel BOGI (à qui toutes ces délégations ont été retirées par le Maire il y a quelques jours). La loi impose en effet cette décision du Conseil car le retrait des délégations ne retire pas le …/…

Lire l'article