Archives du blog

Falaise consolidée sur la route de Sanary

Vous vous souvenez de l’éboulement de la falaise, heureusement sans conséquence grave sur la route de Sanary, au fond de la baie de Bandol?
Depuis quelques temps je remarquais (sans m’arrêter pour shooter) des engins de travaux oeuvrant à la consolidation de ce pan de terre menaçant qui…/…

Lire l'article

Comment rouvrir provisoirement une route: avec un airbag…

Sachant que la route devait rouvrir provisoirement après l’éboulis (20 tonnes quand même) du 9 janvier, je me suis demandé à quoi ça ressemblait une « réouverture provisoire ».
Comme je suis allé à Sanary aujourd’hui, je suis passé devant et je crois que j’ai compris ce que j’ai vu. Les ingénieurs sont ingénieux, et bénéficiaient d’un peu de place entre la falaise et la route, suffisante pour installer un coussin amortisseur sous les rochers qui menaceraient encore: en fait, un énorme tas de sable, qui devrait empêcher tout gros bloc de rouler jusque sur la chaussée…

Lire l'article

Réouverture provisoire de la route vers Sanary ?

Ben les réactions n’ont pas traînées après mon article d’hier. Et les mieux renseignés de mes informateurs pensent que la route littorale pourrait rouvrir en mode « provisoire » dès ce mardi, à une condition: qu’il ne pleuve pas (ce qui pourrait mettre le doute concernant la falaise à l’origine de l’éboulement).
Il faut dire que ce que j’ai appris, c’est que cette route fait l’objet de beaucoup d’attentions, mais dans une situation juridique complexe qui m’a été expliquée par quelques messages:

Lire l'article

Route Bandol/Sanary toujours coupée: jusqu’à quand?

Au fond de la baie de Bandol, le long de la plage sanaryenne (Lido, Roche Taillée, etc.), la route littorale est toujours coupée.
Si la cause initiale a été rapidement traitée, la coupure est maintenue en raison de la nécessaire sécurisation de la falaise autour du bloc qui était tombé le 9 janvier. C’est du moins ce que j’entends via les gens que je rencontre. Normal, mais handicapant, car tous ceux qui auront pris l’ancien chemin de Toulon comme itinéraire de contournement le savent, le trafic y est chargé et la liaison entre nos deux villes devient pénible.
A priori la Mairie de Bandol n’a pas grand-chose à voir dans l’affaire (le tronçon concerné est sanaryen sauf erreur de ma part, ou peut-être géré par la DDE). Mais le moins qu’on puisse dire est que l’incident nous concerne par sa proximité plus immédiate qu’avec le centre ville de Sanary (et plus encore les commerçants directement impactés qui ont une clientèle largement bandolaise). Mais dans ce dossier, la faible communication des services publics me tarabuste une fois de plus: …/…

Lire l'article