Archives du blog

Troisième interview de candidat : Michel Sauzet

Après un report d’agenda, j’ai finalement rencontré Michel Sauzet ce jeudi soir. Contrairement à Marcel Bogi, et comme Christian Delaud avant lui, il a voulu me recevoir avec des membres de son équipe. Contrairement à Marcel Bogi, et comme Christian Delaud, je ne le connaissais pas au préalable (ni ses colistiers à l’exception du cas particulier de Serge Gervais démissionnaire, rencontré dans les jours précédents). Cependant, comme pour Delaud, j’avais entendu beaucoup de choses, et arrivais avec en tête une image, la réputation de l’homme Michel Sauzet, cette fois plus contrastée que pour son concurrent de gauche (Delaud dont la réputation humaine est spectaculairement positive): pour Sauzet son activité de professionnel de l’immobilier fait dire à beaucoup de bandolais que je fréquente, que c’est un homme d’affaires qui peut être dur dans le business et sur les questions d’argent, et fonctionner sans prendre de gants, ce qui ne l’empêche pas d’avoir aussi de bons échos auprès de l’autre moitié des gens qui se sont exprimés sur lui auprès de moi: travailleur, compétent, un « mec » bien… ce n’est ni un sondage, ni le reflet de la réalité, uniquement des opinions recueillies au hasard.

Moi j’avais l’idée d’une liste dont la constitution ouverte n’était pas sans problème, avec un leader qui porte la « tâche » d’une profession qui a laissé des souvenirs, comment dire, très concrets à Bandol avec l’époque Fabre (1971-1977), souffrant d’un déficit de notoriété, et dont le site web ressemblait par plusieurs aspects à une erreur de communication. Ca peut paraître sévère, mais je le souligne car malgré ce handicap, je dois bien admettre que cette équipe m’a fait une grosse impression. …/…

Lire l'article