Archives du blog

L’incohérence (réelle ou perçue) de Bandolais.fr

Pour continuer sur le débat autour des critiques formulées par Pierre OLIVIER (ici et et encore ), il reproche une forme d’incohérence à ceux qui s’expriment en ligne (pour dire que les partis n’ont pas d’utilité dans les communes – je force le trait), mais qui commentent malgré cela les mouvements des élus par rapport aux étiquettes politiques. Si le reproche n’est pas nominatif, je crois qu’il ne m’épargne pas: je suis en effet le premier à rejeter la question des partis à cet échelon de la gestion publique (même si je me doute bien que les réseaux de pouvoir avec les échelons supérieurs servent aussi les intérêts des communes, ce qui est probablement réaliste mais peu reluisant pour la démocratie).
On peut parfaitement croire à la nocivité de l’étiquetage politique localement, et se moquer avec constance de…/…

Lire l'article