Archives du blog

Des emplois municipaux à Bandol: compétence et politique

Il fallait revenir sur le sujet des emplois à la Mairie de Bandol, c’était une promesse, après que ma deuxième tentative de parler de ce tabou ait donné (non sans maladresse de ma part) quelques réactions intéressantes.

Cette fois, j’y reviens en me posant la question de savoir si l’embauche dictée par des considérations politiques ne nuit pas à l’optimisation des compétences dont la Mairie a besoin. Je le fais à travers un exemple très délicat puisque je vais citer nommément des personnes (ce que j’aurais préféré éviter mais je ne sais pas comment clarifier mon raisonnement sans cela), et en étant libéré de mes scrupules par le fait que les développements de ce dossier reviennent au premier plan de l’actualité bandolaise.

Lire l'article

Le recrutement public à Bandol

J’avais fait un article sur les embauches municipales avant l’été, dont le succès s’est manifesté par un silence assourdissant des commentaires (à croire que vous avez tous quelqu’un de votre entourage qui travaille à la Mairie sans être passé par un recrutement « classique »). Je pensais bien y revenir, mais c’est le dernier Bandol Mag qui m’en sonne le rappel.

Lire l'article

Bandol et la transparence des embauches

On n’est pas encore en juillet, les statistiques de visites ne fléchissent même pas pour une trêve estivale, bref, on peut encore échanger quelques idées…
Il y en a une qui me turlupine depuis un moment: pas mal de personnels de la mairie de Bandol ont quitté leurs fonctions (et le registre des employés municipaux) dans les mois qui ont suivi le départ de François BAROIS, puis l’arrivée du tandem actuel à l’hôtel de ville. Parallèlement, pas mal d’embauches ont eu lieu, et c’est bien normal (il se dit même qu’il y aurait eu plus d’embauches que de départs, mais comment le vérifier, et faire le tri entre les statutaires, les missionnés, etc.? – aller inspecter le bureau du DRH?). Un petit point annuel sur la situation des ressources humaines de la ville m’intéresse en tant qu’administré: ce n’est pas dans les habitudes, dommage.
Mais il y a un truc qui me chagrine: c’est que dans une ville où …/…

Lire l'article