Archives du blog

Cette fois c’est sûr, je suis partial !!!

Ca devait arriver, trop de faisceaux convergent, je suis démasqué.

A la Mairie de Bandol, et dans les services municipaux, on est convaincu que je roule à gauche, bref, que je blogue en soutien de Christian Delaud

Hier des amis venus déjeuner me l’ont dit: « on sent bien de ta part une certaine bienveillance envers le Maire actuel, du respect, une proximité. »

Ce matin encore, une cliente me l’a confirmé: « à travers vos articles, on devine que vous allez voter pour Michel Sauzet« …

On m’a encore dit: « ton interview de Bogi est très soft… tu l’as plutôt ménagé (tu négocierais pas une place à la Mairie après les élections?). »

Dois-je continuer?…

Soit j’ai totalement échoué dans mon objectif « d’agitateur de campagne » se voulant le plus neutre possible, soit je suis en passe de réussir mon pari. Les premières fois qu’on me faisait ces réflexions, j’étais paniqué d’avoir à ce point échoué dans ma volonté de simplement faire éclore des thèmes qui m’intéressent, dans le débat public. Aujourd’hui, ça me fait sourire, et je me dis que chacun y voit finalement ce qu’il veut y voir.

Je sais que certains candidats et supporters vivent mal mon irruption dans la campagne électorale. Moi je soutiens que c’est pour eux une chance. Ils ont en direct et avec la plus large dose de transparence possible, le cerveau d’un électeur à étudier, et ses réactions aux actions de campagne des uns et des autres… Je comprends que ça puisse déranger, mais c’est quand même pour me représenter moi et 8000 autres habitants que tous ces gens se présentent: je ne suis pas un ennemi, je suis l’enjeu…

Lire l'article

Le Maire entre en campagne

C’est un François Barois détendu et même souriant (j’ai fait la photo de l’année! – c’est de l’humour Mr le Maire) qui a enfoncé la dernière vis sur la plaque de sa permanence de campagne au 5 rue Pons, devant ses sympathisants les plus fidèles (il fallait l’être parce qu’avec le Mistral d’aujourd’hui, ça pelait sévèrement à 11H du matin).

Pour ma part, toujours aussi motivé par mon rôle auto-investi de reporter de la vie locale, je me suis bougé après une courte nuit pour suivre à nouveau cette actu: il y avait tout lieu de penser qu’il annoncerait officiellement son entrée en campagne enfin, et c’est ce qu’il fit. Petit discours pour expliquer que…/…

Lire l'article