Archives du blog

Economie sur le coût du cabinet du Maire de Bandol

La phrase que la caméra qui filme le conseil municipal pour sa diffusion « officielle » a mangé, faisant naître quelques tensions, était de Michel SAUZET. Le conseiller municipal d’opposition interpellait le Maire: après des promesses électorales incluant la réduction du coût du cabinet du Maire, il notait 50% d’augmentation (et de donner les chiffres, 60.000€ du temps de l’ancien Maire, « 900.000€ » aujourd’hui). Vous avez bien lu mais …/…

Lire l'article

(par C. Goux) Les chiffres sont têtus

Cher monsieur Metey
continuant à m’intéresser au devenir de ma commune j’ai lu avec surprise les commentaires de Christian Delaud sur la lettre de J P Joseph que celui-ci m’avait gentiment adressé et que je conseille à chacun de relire attentivement .
Les chiffres sont têtus, certes, mais la situation financière de la commune est bien celle décrite par J P Joseph comme l’ont confirmé et le confirmeront l’année prochaine les instances comptables de Bercy.
On peut trouver toutes les raisons pour voter pour ou contre un budget mais on ne peut nier les réalités comptables économiques et financières.

Lire l'article

Une communication modeste, voire économe

Dans ma boîte à lettres aujourd’hui, une feuille A4 sans enveloppe, juste pliée en 3, avec le blason de la Mairie de Bandol.
Tiens, un courrier du Maire aux bandolais.
Il a choisi d’ouvrir la période des fêtes en nous annonçant le programme de Décembre par ce courrier recto-verso. Pas de photo du Maire, …/…

Lire l'article

Bandol en roue libre

Soyons clairs, je déconseille cette pratique aux voitures (qui ont souvent besoin d’avoir le moteur en marche pour que certains équipements normaux fonctionnent, comme l’assistance au freinage par exemple), et suggère une conduite prudente à ceux qui veulent tester la méthode en deux-roues (mais quiconque est descendu des hauteurs de Bandol en vélo l’aura expérimenté dans des conditions très comparables)…
Bref, j’ai remarqué d’autres motos et scooters qui l’utilisent: Bandol ne manque pas de relief, et si c’est un inconvénient pour les vélos lors de la remontée, j’ai noté que je descends aussi vite moteur éteint qu’allumé sur plusieurs axes de la ville. J’ai quelques clients sur les hauts de Bandol ou sur Vallongue, et si la moto est prête à prendre la descente en quittant le stationnement, je ne tourne plus la clef… Le seul poids du véhicule suffit à fournir vitesse et accélération décentes.
Ecologie ou économie, chacun jugera, mais nos collines qui nous font consommer à la remontée, et souffrir sur les pédales en vélo, doivent bien avoir quelque avantage: on économise l’essence comme on peut!

Lire l'article