Archives du blog

Merci à tous !

Il en faut un de plus pour remercier tous ceux qui ces derniers jours m’ont fait savoir leur attachement à ce blog. Et dire un immense merci à la petite quarantaine de participants au pot final de mardi soir au Tchin-Tchin qui m’auront donné quelques émotions ultimes autour de ce blog quitte à m’encourager dans tous mes vices :

Lire l'article

Le silence des « leaders » bandolais

Mon papier d’hier évoquait le silence des leaders bandolais, et incidemment, la cacophonie qui va régner au plus fort de la campagne, vous promettant un billet sur cette question, puisque Anthony Tinchi dans son discours de dimanche rappelait qu’on ne se dévoile pas trop tôt en campagne. Je ne voulais pas rallonger mon édito d’hier avec cette question périphérique. Mais voilà le rabe :

Lire l'article

Billet d’humeur!! 100%

Le prétexte n’est qu’un détail. Mais ça m’agace au plus haut point. Et parce que je craque devant l’ampoulage de la parole officielle, aujourd’hui je me fends d’un vrai billet purement d’humeur.
L’objet du délit: un simple titre d’article municipal, comme on en lit dans la prose de toutes les communes de France, comme on en retrouve dans la langue de bois des politiques, comme savent aussi parfois en commettre des journalistes un peu serviles.
« Bandol, une ville convoitée« … Si j’ouvre un dico, convoiter signifie « désirer avidement »… Pas de quoi fouetter un chat me dira-t-on, mais c’est l’accumulation d’enjolivements de la réalité qui me fait sortir de mes gonds, tant j’ai parfois le sentiment qu’on veut nous entraîner au pays des bisounours, nous appliquer une méthode Coué qui ne vise qu’à endormir notre esprit critique.

Si je me souviens bien des discours de campagne électorale, les opposants de 2008 (dont les vainqueurs d’aujourd’hui), n’avaient de cesse de …/…

Lire l'article