Archives du blog

(par N. Caune) Dessaler l’eau de mer à Bandol?

Hier 22 Mars, c’était la « Journée Mondiale de l’eau ».

L’eau douce est une préoccupation pour beaucoup de régions du monde et devient un enjeu économique majeur. Or si l’eau douce est rare, l’eau de mer ne l’est pas. Le principe du dessalement de l’eau de mer ( qui vaut aussi pour les eaux saumâtres ou polluées ) est donc un procédé qui va permettre de lutter contre les pénuries d’eau douce en cas de sécheresse. La production d’eau douce ainsi réalisée est en général destinée à un usage mixte, pour l’eau potable et l’irrigation. L’espagne, Israel, le Koweit ont déjà recours à cette technique. Les usines de dessalement se multiplient dans de nombreux pays désertiques ou semi-désertiques mais aussi plus récemment dans les pays d’europe. C’est donc un marché porteur avec une technique en vogue pour qui a un réel besoin d’eau, ou pour qui veut se donner un vernis « environnementalement correct ». La mairie de Bandol prévoit une telle installation sur le port, à l’instar de celle de la Coudoulière., comme nous l’apprend le 3ème numéro du journal du port de Bandol (extrait ci-contre).

Lire l'article