Archives du blog

Conflit d’intérêts à Bandol autour du PLU

Bandol a connu durant le mandat municipal en cours, deux temps forts autour de la notion de conflit d’intérêts, et risque d’en vivre un troisième autour du sujet de l’article d’aujourd’hui. Il concerne mon ami Christian DELAUD qui n’aurait jamais dû prendre part au vote du Plan Local d’Urbanisme le 20 août dernier (le mettant d’ailleurs en danger – à son corps défendant puisqu’il a validé le P.L.U. dans son vote).

Lire l'article

La campagne pour Bandol 2014 dérape déjà

Le blog Bandol en @ction est resté suspendu à la fin du mariage politique éphémère de Frédérique CONNAT avec Marcel BOGI. Depuis, on avait quelques traces papier (tracts, pétitions) de l’activité de la première, qui a choisi la forme plus discrète de sa page Facebook* pour communiquer en ligne : seuls ses « amis Facebook » s’y rendent. Je ne suis pas du nombre, mais elle a fini par attirer l’attention.

Récemment elle se fait l’écho de la condamnation en première instance de celui qui fût adjoint à l’urbanisme à l’époque où elle était encore colistière de la majorité, pour prise illégale d’intérêts. Rien à redire sur le fond, j’ai été le premier à m’en faire l’écho. Elle le fait cependant en termes beaucoup plus sarcastiques. Et je pense qu’à sa place, j’aurais largement évalué au préalable la possibilité de fermer… de me taire.
Beaucoup de mes lecteurs se souviendront en effet qu’elle avait elle-même éprouvé les pires difficultés à assimiler la notion de conflit d’intérêts, et qu’il avait fallu s’y reprendre à plusieurs reprises, et à plusieurs, pour qu’elle admette qu’elle s’était trouvée dans une situation critiquable de ce point de vue.

Lire l'article

Conseil municipal de Bandol lundi 04/04: Ordre Du Jour et suggestion

Le conseil municipal qui verra le vote du budget 2011 est confirmé pour lundi soir prochain (à 20H dans la salle Pagnol au Centre Culturel de Bandol). Avant de vous reproduire l’ordre du jour publié par la Mairie dans la suite de l’article, permettez-moi de faire une suggestion à la lumière des récents événements européens comme bandolais.

Je suggère, sans attendre ni future charte ou comité d’éthique, ni signature ou engagement personnel, ni déclaration patrimoniale ou d’intérêt des élus, de faire précéder le moment du vote de chaque délibération, et à partir de maintenant, d’une phrase rituelle:

« Des élus de cette assemblée souhaitent-ils se retirer de ce vote en raison de conflits d’intérêts, financiers ou personnels, patrimoniaux, familiaux, moraux, directs ou indirects? »*

Juste histoire de prendre de bonnes habitudes, et d’offrir à chacun l’occasion de se poser les bonnes questions, de se rappeler l’exigence de leur mandat électif (une petite piqure de rappel ne nuit jamais), et pourquoi pas la liberté et le devoir de se retirer quand c’est nécessaire, même si c’est mineur, mais au nom de l’exemplarité: rien à justifier, rien à expliquer, juste chacun et sa conscience, et une formalisation d’un engagement moral face aux citoyens…Un bon début.

Si le Conseil Municipal décidait de se plier à cette manifestation de souci moral et de préoccupation pour la confiance des électeurs, je ne suis pas sûr de retenir des applaudissements adressés collectivement à nos élus malgré l’interdiction de participer/manifester qui est faite au public de la séance (mais je ne me fais pas trop d’illusions).

Je devrais vous proposer de suivre ce Conseil en direct comme la dernière fois, malgré une fin probablement très tard dans la nuit en raison des 58 points qui constituent l’ODJ ci-dessous:

Lire l'article