Archives du blog

Les politiques locaux apprennent à jongler avec les différents canaux de communication

Si ce blog depuis 4 ans, promeut les usages de la communication électronique, dématérialisée, il s’attache aussi à rappeler que chaque message à son canal idéal : selon ce qu’on a à dire, à qui, pourquoi, il convient d’adapter le tuyau qu’empruntera le message (article, coup de fil, email, rencontre physique, etc.). C’est une vieille règle de la communication, et les rencontres du web bandolais sont d’ailleurs nées pour cette raison, de complémentarité des échanges avec l’expression publique et en ligne.
Les acteurs politiques de la vie bandolaise sont largement en train de faire leur conversion à l’outil internet, mais leur culture d’origine reste le tract, le papier: que ce soit une question de générations, ou de pratique politique, c’est d’abord le moyen de toucher un public large à un coût modéré, surtout au plan local qui ne bénéficie pas de l’effet loupe et masse de la télévision. Le web ne remplace pas les vieilles méthodes, mais les complète (à condition qu’il y ait cohérence). En marketing ça s’appelle le « multicanal ».
3 exemples actuels prouvent qu’à Bandol, le papier restera (et longtemps) l’outil de prédilection des politiques qui veulent amorcer le contact avec les électeurs, quitte à relayer ensuite leur communication sur d’autres supports:

Lire l'article