Archives du blog

Découverte de « Clinic » et de la salle de spectacle de Bandol

Samedi soir, j’ai été invité pour voir « Clinic » à la salle Jules Verne par des amis ayant eux-mêmes bénéficié d’invitations de la part du Casino Partouche qui (co-?)produit une partie du programme d’animations proposées par la ville de Bandol et notamment dans la salle de spectacles de la médiathèque.

C’était ma première dans cette salle, et j’ai découvert un espace plutôt impressionnant, une salle de qualité (acoustique, confort, disposition) et c’est une justice à rendre à l’ancien Maire François BAROIS qui a subi tant de critiques (y compris de ma part) concernant ce bâtiment. Le point noir semble qu’il soit difficile de médiatiser sa programmation, avec une salle restée vide pour une large part, et alors que comme je l’ai constaté dans la file qui s’était constituée à l’entrée, nous étions loin d’être les seuls à venir sur invitation, sans pour autant parvenir à remplir Jules Verne. Les critiques sur la rentabilisation d’un tel équipement risquent de persister.

Et pourtant, à ma grande surprise (venu sans aucune information sur cette troupe, son passage, son spectacle), l’heure et demie qu’aura duré cette représentation aura été désopilante, avec un show d’une grande qualité, une série de sketchs redoutable, écrits au scalpel, et mis en scène par Eric Métayer qui n’est pas manche dans ce domaine. Si le Casino sert aussi à permettre des spectacles de ce tonneau-là, qu’il en soit remercié au-delà des invitations distribuées.

Alors certes il est tard pour vous vanter les mérites de cette animation-là que vous ne verrez plus à Bandol, mais quand même, si vous en avez l’opportunité ailleurs plus tard, ne loupez pas cette rigolade garantie! J’ai ensuite lu des critiques qui mettent en garde contre le cynisme absolu de cet humour noir autour de l’univers grave de l’hôpital, mais les quelques médecins que j’ai repéré dans la salle sont sortis plutôt hilares en retrouvant l’humour carabin de leurs années d’études. Ames sensibles s’abstenir, mais pour les autres, c’est atrocement jubilatoire. Bravo!
Et surveillez davantage la programmation de la salle Jules Verne: elle pourrait contenir d’autres pépites…

Lire l'article