Archives du blog

Utilité du débat, nécessaire modestie des politiques

Issus d’une même équipe (l’unique « liste de gauche » du premier tour des dernières municipales), Christian DELAUD et Jean-Pierre CHOREL dans leur débat témoignent sans que cela gêne visiblement leur respect mutuel, d’approches et d’analyses très différentes.leur échange est à lire
Tous les éléments des décisions clefs actuelles pour Bandol sont réunis dans leurs derniers commentaires, et …/…

Lire l'article

Conseil municipal IMPORTANT lundi prochain 4 août

C’est un lecteur qui m’en a avisé en ces termes:
C’est officiel: le CM de lundi prochain (4 Aout) est annoncé sur le site de la mairie …/…
Le sujet est important (j’essaierai d’y assister): le choix municipal pour le futur du Casino (le maire C. Palix m’avait parlé de ces idées il y a quelques temps et aprés le dernier CM les bandolais Delaud et Chorel m’ont fait part de leurs objections qui sont intéressantes)…/…
On va faire le maximum pour y être nombreux, donc!

Lire l'article

(Par S. Delayes) Classe d’âge et parité

L’objectif de mon analyse est de rebondir sur la remarque que m’a fait Mr JP Chorel : « Heureusement ils [les jeunes] ne sont pas tous refroidis par la politique locale, comme tu peux le constater si tu consultes la liste de Bandol Avenir sur le site dédié. Et le meilleur moyen de faire changer les choses n’est-il pas de s’investir plutôt que de s’en éloigner? La politique de l’autruche n’a jamais mené bien loin. »

Je me suis fait souvent rappeler que Bandol est une ville « de vieux », et c’est vrai Bandol est une ville ou la moitié de la population à plus de 60 ans, et Bandol est une ville qui a très peu d’attractivité pour les jeunes de moins de 40 ans… et même les autres!

Il est aussi vrai que les listes s’adaptent à la population. Une liste représentative à plus de chance d’être élue (il parait), de même qu’une liste qui utilise les vecteurs de communication de la classe majoritaire touchera plus de monde… (Encore que.. mais cela est déjà l’objet de discussions)

Ce qui m’a intéressé dans la démarche que je vous présente, ça aura été d’amener des données pour faire réagir les gens.

Tout d’abord …/…

Lire l'article

Rencontre avec Christian DELAUD, l’unique candidat à gauche (jusqu’ici)

Parmi les plaisirs que me procurent cette activité de blogueur local, le privilège d’une rencontre directe avec certains des candidats à la Mairie s’est révélée comme l’une des bonnes surprises de ces mois passés. Initiée par / avec Marcel Bogi, la série se poursuit grâce à l’invitation que m’a adressée Christian Delaud, que j’étais très désireux de rencontrer. Pour deux raisons essentiellement :

– je suis atterré par le spectacle que donnent les socialistes au plan national depuis au moins de très longs mois, et il me semblait indispensable de juger les hommes localement (au moins pour cette élection où l’étiquette me semble assez peu conséquente).

– parmi tous mes clients et parmi mes amis, je fréquente des bandolais parfois anciens, qui vont de l’anarchisme à la gauche la plus marquée jusqu’à une droite dure voire extrême. Eh bien jusqu’ici, je n’ai jamais entendu de mal de Christian Delaud, mais de tous les bords j’en ai entendu du bien (encore le cas dernièrement avec Serge Gervais colistier de son concurrent de droite Michel Sauzet, lors du debrief du dernier conseil municipal houleux), sur les valeurs humaines, comme sur la compétence, l’homme de dossiers. Intrigant dans le microcosme bandolais, prompt à dégainer. Le personnage méritait au moins que je le rencontre et me fasse mon idée, alors tant mieux s’il a jugé utile de m’accorder un peu de son temps comme Marcel Bogi avant lui.

Compte-rendu : …/…

Lire l'article