Archives du blog

La chaleur à Bandol affecte les esprits

Ca aurait dû être un petit article informatif plutôt neutre ce lundi matin. Mais finalement, après un week-end passé à m’occuper d’autres choses, je découvre commentaires et mails avec des esprits échauffés, la faute au thermomètre sans doute. Même à la mairie de Bandol, la performance intellectuelle semble en berne. Je vais finir par envier les parisiens qui vivent une météo plus fraîche et humide…

Lire l'article

Question d’une nouvelle lectrice : la censure

  • Publié le 31 Mai 2009
  • Commentaires fermés sur Question d’une nouvelle lectrice : la censure
  • Vie de ce blog

Bonjour,
On vient de me parler de ce site, il est interessant si les messages déposés par les bandolais ne sont pas censurés bien sur.
Je m’adresse donc à vous qui avez eut la bonne idée de le créer, qu’en est il ?
Je suis Bandolaise, j’aimerais également pouvoir participer aux discussions engagées ,ou tout simplement évoquer les soucis rencontrés dans notre belle cité;
Merci de votre réponse.
Christine
Je lui réponds, ainsi qu’à tous ceux qui se posent encore cette question, dans la suite de l’article:…/…

Lire l'article

Consternant…

Barois et Palix n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le nombre de caractères qui est alloué à l’opposition dans le magazine de Bandol
On a déjà tout dit et commenté à ce sujet en décembre.
Mais voilà, à nouveau un texte trop long de la part du groupe UMP, un rognage du texte par la Mairie en méprisant le respect de la procédure du « Bon à tirer », et une municipalité qui continue à ne pas se grandir en appliquant la règle du minimum légal (ridiculement faible) de l’espace d’expression offert à l’opposition.
Qui cherche à prouver quoi? …/…

Lire l'article

Précision sur la censure des commentaires

  • Publié le 15 Fév 2008
  • Commentaires fermés sur Précision sur la censure des commentaires
  • Vie de ce blog

Certains lecteurs croisés ce jeudi m’ont dit avoir mal compris mon article sur la première censure exercée sur ce blog, et ont cru comprendre que j’avais fait l’objet de censure moi-même. J’ai ajouté une précision sur l’article directement.

Lire l'article

Et la censure arriva…

Précision du 15/02: apparemment certains ont compris que j’avais fait l’objet de censure. Je confirme que c’est bien moi qui ai censuré des commentaires anonymes, qui visaient des personnes nommément, ce dont certains se sont émus auprès de moi. Je rappelle la règle que j’ai édicté pour mon blog: les commentaires anonymes s’exposent à leur suppression pure et simple si elle m’ait réclamé d’une façon que j’estime fondée.

Pour la première fois depuis la création de ce blog, j’ai été sollicité pour censurer certains commentaires, et comme certaines des conditions suffisantes étaient réunies, j’ai accédé sans problème à cette demande, à mon grand regret aussi.

Je rappelle pour reprendre une formule du célèbre avocat blogueur « Maître Eolas« , que je n’ai pas vocation à servir de « paratonnerre juridique » pour qui que ce soit. La loi m’oblige à réagir promptement si je suis sollicité sur des cas qui la concerne, et j’ai pour ma part énoncé quelques règles que je souhaite voir respecter ici.

Que ceux qui veulent s’exprimer anonymement sur la campagne et en attaquant des personnes choisissent un autre canal: n’importe qui peut monter son propre blog. Je fais beaucoup de choix en faveur de ce blog au détriment d’autres choses dans ma vie ces temps-ci, et j’apprécierai que personne ne s’amuse à me mettre au milieu de batailles juridiques aussi puériles que stériles du point de vue de la seule chose qui m’occupe ici: le progrès de la démocratie locale.

Lire l'article