Archives du blog

Bandol au complet pour la campagne en ligne

En tous cas, tous les sites de campagne sont maintenant en ligne pour les 7 écuries qui vont tenter de prendre le départ (il faut encore constituer une liste paritaire de 29 noms pour le 6 mars prochain):

Lire l'article

Bandol en route pour 4 longs mois

L’édito que m’a inspiré les derniers événements abordera 4 thématiques :

1) Campagne électorale lancée à Bandol
2) Etat d’avancement (connu du public)
3) Réunions, textes de campagne, tournée des popotes, etc. : Messages et canaux de communication
4) Militantisme numérique : une pratique qui sera (ici) régulée

Lire l'article

Campagne électorale à Bandol : rythme et forme

Sur le coup, je n’ai pu m’empêcher de penser « récupération », en pouffant devant un titre particulièrement gonflé., avant de constater que le descriptif était beaucoup plus mesuré et réaliste.

Lire l'article

Une femme déjà en campagne à Bandol

D’habitude, les listes candidates aux municipales vont plutôt les chercher à l’approche de l’échéance, parité oblige. Là, c’est une femme engagée depuis longtemps en politique à Bandol (jeunes RPR, puis UMP dont elle est la déléguée communale), qui prend les devants. Pas d’équipe, pas de projets révélés autre qu’une envie de redonner de l’ambition à notre ville, Laetitia QUILICI entre en campagne pour 2014, avec une volonté affichée d’écoute des bandolais. Elle n’est pas la seule de son sexe à prendre le départ, mais c’est la première dont l’action prend forme de campagne organisée.

Lire l'article

Bandol 2014 : bataille engagée

Un an d’avance. J’avais espéré que ça resterait en coulisses jusqu’à l’automne, même si les commentaires sonnant comme des slogans (invitant à l’alternance) fleurissent par irruptions erratiques sur Facebook ou les blogs un peu tout le temps.

Cette fois c’est quelqu’un ayant pris sa décision qui lance officiellement le combat avec le premier mailing qu’il faut bien reconnaître comme point de départ de la campagne électorale. Au courrier samedi, une enveloppe blanche avec une carte façon voeux ou anniversaire (mais sans les bisous ni de note manuscrite). Un slogan, un nom d’équipe, et l’invitation à taper 2 mots sur Facebook pour trouver leur page sur le réseau social…

Lire l'article

La campagne 2011 pour le canton de Bandol

Bandolais.fr a un périmètre assez strictement limité à la commune, et surtout, les moyens qui sont les miens, pas plus. Je ne peux pas me lancer dans la couverture des élections cantonales de la même façon que j’ai pu m’investir dans mon rôle de blogueur citoyen lors des municipales de 2008 à Bandol (je tâcherai de couvrir les journées des deux tours d’élection, mais pas la campagne électorale).
Si le canton est évidemment une affaire bandolaise, comme peut l’être la communauté de communes de Sud Sainte Baume, je vous invite à vous y intéresser mais en espèrant que d’autres ressources du Net vous permettront de creuser ces sujets par un traitement plus spécifique (signalez-les).

En attendant, puisque les élections déterminant notre représentant au Conseil Général approchent (20 et 27 mars 2011), à peine 3 semaines, je vous liste les sites des candidats que j’ai soit recensés soit qui se sont faits connaître (et je republierai cet article à chaque fois qu’un nouveau candidat me signalera son site de campagne):

Lire l'article

2011, année politique, pour Bandol aussi

Bien sûr, il y aura le contexte national: les chroniqueurs des différents types de presse nous prédisent que 2011 sera une année de campagne, avec la présidentielle qui agite déjà les partis. Les cantonales aussi, les 20 et 27 mars prochains, sans jamais passionner les foules, vont quand même relancer l’actualité politique dans les médias, nationaux et régionaux. Cette campagne départementale va certainement obliger les politiques bandolais à s’activer: certains seront candidats et en campagne, d’autres dans des logiques de partis, d’alliances, de négociations en vue des échéances suivantes.

On n’en sera qu’à mi mandat concernant les municipales, mais à Bandol l’opposition affiche de plus en plus ses ambitions: la recomposition du Conseil Municipal de Bandol l’an dernier et la très courte majorité du Maire laissent espérer à ses rivaux de nouveaux bouleversements.

Lire l'article

Traceur de points noirs ?

  • Publié le 13 Jan 2009
  • Commentaires fermés sur Traceur de points noirs ?
  • PolitiqueUrbanisme

Ce blog signale souvent des points noirs relevés en ville: entretien, aménagement, travaux, mais aussi dans la communication de Bandol (site, magazine, infos du web, etc.) ou encore l’animation, etc. Pas toujours la faute de la Mairie, si tout était parfait, les élus n’auraient plus qu’à se mettre en vacances, mais les bandolais comme les élus découvrent souvent les problèmes avant qu’ils n’aient été traités.
Ca fait un moment que j’y pense, car on voit au fil des semaines, des mois, les corrections se faire, ou pas. Je me disais qu’il pourrait être bien de suivre précisément l’évolution des corrections, dans une démarche citoyenne. Pendant la dernière campagne municipale, j’ai trop entendu d’affirmations et de contre vérités dans la bouche de plusieurs candidats à la Mairie, attribuant des réalisations du passé à tel ou tel mandat, pour s’approprier des améliorations ou au contraire les refuser à tel ou tel adversaire… D’ailleurs je pensais que chaque écurie politique bandolaise se doterait d’un tableau de bord de ce genre. Mais ce que je constate me fait penser que personne n’a véritablement pris la peine de lister ce que je pointais du doigt, en particulier avant les élections (depuis, je crois que la plupart des signalements ont été parallèlement l’objet d’une prise en compte ou détection par la Mairie).
Une démarche citoyenne de suivi de l’actualité de la ville est saine, et plus efficace si elle dispose d’éléments tangibles pour nourrir la réflexion. Les électeurs apprécieraient certainement dans 5 ans de pouvoir juger un peu plus sur les faits l’équipe sortante (avec une mémoire fiable), notamment si elle se représente, et pouvoir empêcher également ses futurs adversaires de dire tout et n’importe quoi.
Cependant je ne compte pas trop …/…

Lire l'article

Mensonges électoraux

  • Publié le 5 Mar 2008
  • Commentaires fermés sur Mensonges électoraux
  • HumeurPolitique

Certains observateurs annoncent un match Palix/Barois. Je ne sais pas qui a payé le sondage, cependant il y a des raisons à cette analyse, mais ce n’est pas mon sujet du jour.

M’enfin l’affiche ne fait pas rêver (si tant est qu’une campagne électorale puisse faire rêver les gens équilibrés):

Le Maire sortant qui a déjà été surpris en train de flirter avec les ligne jaunes est accusé de mensonge par son adversaire « direct ».

Lui-même accuse son « principal » concurrent de mensonges.

C’est rigolo, ils ont fait le même titre (le débat politique n’invite pas toujours à l’excellence littéraire, comme mon propre blog le démontre par ses formules souvent resucées):

Bandolais, on vous ment!

Ce qui l’est moins (rigolo), c’est que ce genre d’affirmation et l’absence de véritable débat a de quoi rendre perplexe l’électeur.

Plus sérieusement, pourquoi n’attaquent-ils pas leurs deux autres rivaux? Parce qu’ils sont moins pharaoniques dans leurs ambitions, ou moins attaquables car mentant moins? En tous cas, ça donne envie de regarder les « petits » de plus près, et d’un peu moins écouter les mastodontes auto-désignés.

A force de mentir et de se dénigrer, ils vont finir par rééquilibrer d’eux-mêmes le résultat du premier tour (au moins sur une partie de l’électorat). Farceurs, va, ils font ça par souci démocratique (et moi qui les accuse de ne pas nous écouter)!

Lire l'article