Archives du blog

2010 verra-t-il Bandol se tourner vers l’avenir?

En décembre et même en ce début janvier, l’actualité bandolaise (et les articles sur Bandolais.fr), ont régulièrement tourné autour des chiffres: le débat budgétaire et le vote du budget primitif de Bandol pour 2010 ont donné lieu à une passe d’armes politique qui ancre la ville dans les années passées. En tant que citoyen, j’observe ce combat avec agacement, impatience et fatigue.
Les urnes ont parlé en 2008, et les électeurs ont infligé à François BAROIS, maire sortant, une défaite sans appel, explicables par des raisons multiples, mais que les électeurs ont confirmé par un score de désaveu qui a tourné à presque 70% au premier comme au second tour. Je veux croire que ces mêmes électeurs sauront se souvenir de leurs raisons en 2014. Pourquoi donc les vainqueurs veulent-ils absolument « re-tuer » leur adversaire politique, en arrivant à des extrêmes stupides:
– noircir le tableau plus que de raison.
– user de manipulation grossière.
– interconnecter les 2 mandats de façon excessive et contre-productive.
Simple électeur déjà très occupé, je n’ai pas étudié les données autant que certains de ceux qui se sont exprimés jusqu’ici (et engagent une partie de leur temps en politique), mais j’en fais ma propre synthèse sur la base de tous les échos entendus et lus jusqu’ici. Et comme Jean-Paul JOSEPH, ancien colistier du Maire actuel pendant sa campagne, plus le temps et les manoeuvres passent, et plus je suis convaincu qu’il faut bien séparer les mandats. Explications:…/…

Lire l'article

(par J.P. Joseph) Lettre ouverte aux élus de Bandol

NDLR: plus précisément que dans mon titre d’article, le Dr Joseph qui a déjà publié dans mes colonnes ses études chiffrées de la santé financière de Bandol, a posté ce lundi matin un courrier à ses anciens colistiers (rappel: il était en 28ème position sur la liste électorale du tandem Palix/Bogi). Il me propose de le transformer en lettre ouverte en publiant ledit courrier sur ce blog, afin d’informer plus généralement les bandolais, au-delà des élus de la majorité (proposition que j’accepte d’autant plus qu’en l’état de ce que je comprends et sais, son analyse me paraît pertinente).
Je vous rappelle ses précédents articles sur Bandolais.fr:
Bandolais, notre commune n’est pas en situation de mise sous tutelle
Analyse financière de Bandol en 2008
J’ajoute à cette liste un de mes propres articles dans lequel je dénonçais une manipulation choquante publiée dans Bandol Mag, et sur laquelle il revient également dans ce courrier:
La « tutelle » décryptée à l’usage des bandolais
Je vous laisse découvrir son avertissement sur le budget 2010 dans le document PDF ci-dessous:

Lire l'article

Bandol retrouve l’ambiance de ses Conseils Municipaux

Pas de résumé des 3H qu’aura duré le conseil municipal de Bandol ce jeudi 22:
– vous avez déjà celui de Var Matin en ligne.
– ceux qui y ont assisté peuvent déjà réagir en commentaires ci-dessous.
– je tâche de vous proposer le montage vidéo des débats que j’ai pu filmer très prochainement (plus d’une heure d’images à étudier même en ayant purgé la lecture toujours soporifique des textes des 34 points soumis au vote).
IMG_1247.JPGOn a retrouvé le style très bandolais de ce rendez-vous périodique, durant lequel ancien et nouveau maires ne peuvent s’empêcher de s’envoyer la médiathèque à la figure: ça restera la marque de ce mandat. Si les bandolais peuvent trouver l’addition salée, et opiner variablement sur l’utilisation de cet équipement, ce bâtiment aura au moins le mérite de faire rire le conseil municipal, le public qui y assiste, et parfois le reste de la population. Le rire, ça n’a pas de prix.
Toutefois, j’ai été surpris par une intervention qui a eu lieu après le conseil municipal…/…

Lire l'article

Oups, m’a suis avoir trompé !

Le communiqué qui le prouve est à lire dans la rubrique « indiscrétions » de Var Matin en ligne d’aujourd’hui mardi 6 octobre (3ème paragraphe):

Bandol : « L’indéfectible lien » entre Palix et Bogi
Moi je l’ai pas reçu ce communiqué. Pourtant, j’avais publié cette info erronée en premier… M’enfin j’ai quand même pris déjà soin de signaler ça en commentaire de l’article d’origine… En tous cas bravo au Maire et à son premier adjoint qui ont décidé de coopérer en bonne intelligence et en sauvant les apparences quand ça ne va pas (et bon courage, ne restent que 4 ans et demi à s’entendre).

Lire l'article

Mon « fidèle ami »… ne résonne plus à Bandol

« Mon fidèle ami Marcel BOGI » (également Rédacteur en chef), était sempiternellement mentionné dans l’éditorial du Maire (Directeur de la publication) comme lors du dernier numéro de Bandol Mag paru fin juin. On attendait le numéro de septembre pour voir jusqu’où nous serait jouée la comédie de l’unité de façade… Et ça tient pas trop mal la route! La phrase de salutations plus sobre en bas de l’édito a évolué vers un peu de vérité (Avec Marcel Bogi, et l’ensemble du Conseil Municipal…/…), même si avec encore un certain décalage sur la réalité.
Non, ce n’est pas la répétition de « fidèle ami » à longueur de bimestriel qui a donné peur du ridicule au tandem qui dirige Bandol. divorce.JPGC’est juste que Christian PALIX et Marcel BOGI en seraient à se demander comment ils vont se supporter jusqu’en 2014.
Les échos m’en reviennent de tous côtés: entre les deux moitiés de la majorité municipale, rien ne va plus. L’installation des panneaux publicitaires, puis leur démontage en cours ne serait qu’une illustration des désaccords entre le Maire de Bandol et son premier adjoint (au passage, est-ce que ça va nous coûter des sous cette valse?). L’ambiance serait bien plus saignante que ce que révèle…/…

Lire l'article

Les premières images d’un Conseil Municipal de Bandol

Comme annoncé, puisque la Mairie a décidé de filmer les conseils municipaux mais en gardant les images pour elle, contrairement à ce qui fût un temps annoncé sur le site des amis de Marcel BOGI (premier adjoint et responsable Communication), j’ai donc décidé de filmer les conseils chaque fois que cela me sera possible. Et Bandolais.fr va les diffuser (mais sous forme de sélection), jusqu’à ce que la Mairie se décide à faire les choses jusqu’au bout.
Pour cette première j’ai choisi deux extraits …/…

Lire l'article

Les « Bandol » du matin 04/15/2009

Bandol actu sur le site de l'association des amis de Marcel BOGI Petit changement sur le site de l'AMB: on ne nous annonce plus la diffusion en vidéo des conseils municipaux, mais la version corrigée nous laisse espérer que la Mairie s'exprimera sur le sujet… La Mairie de Bandol donnera, elle même, toutes les informations concernant […]

Lire l'article

Ici, pas de coups bas ! Juste le débat…

Les mots peuvent être sévères. Et quand je critique, ils portent d’autant plus fort que j’exprime sincèrement ma façon de voir les choses.
Pour autant, mes « attaques » sont propres car il n’y a ni enjeu ni calcul, pas de coups bas au service d’une ambition politique personnelle: je n’en ai pas. Je me suis souvent expliqué sur ma démarche citoyenne. Comme l’a encore démontré un précédent article, cela implique aussi parfois de respecter le droit de réponse.
Dans la récente série de 3 billets publiés au sujet du site des amis de Marcel BOGI, le troisième écrit à chaud dans le feu de l’actualité était apparemment infondé si on se base sur le retour à l’identique du site après ce qui fût donc très certainement un problème de serveur (que m’indiquait son président par mail dans les 24H). Dès que j’ai su et pu, j’ai publié les correctifs au fur et à mesure, de la façon la plus honnête possible. Et cet article vient donner une visibilité complète à ce correctif.
J’ai également invité Marcel BOGI (via le Président de l’AMB) à me faire parvenir un article comme droit de suite: eh oui, je ne suis pas rival, et je n’ai aucun mais alors aucun problème à permettre un droit de réponse aux gens que je mets en cause… Libre à lui d’en user (et d’expliquer voire promouvoir son association), car il reste quand même deux points sur lesquels nous attendons des explications et/ou des faits:…/…

Lire l'article

(par M. Paillot) Réponse concernant « Bandol Station Voile »

NDLR: les commentaires récents ont évoqué « Bandol Station Voile », citant les noms de certains responsables politiques ou de cette structure. L’un deux, Michel PAILLOT, m’a fait parvenir le texte qui suit en réponse à ce que quelques-uns ont perçu comme la relance de rumeurs.J’ai souvent rappelé que j’étais prêt à publier un droit de suite ou de réponse pour toutes personnes mises en cause sur ce blog. C’est donc naturellement que je publie son texte ci-après: …/…

Lire l'article

La « tutelle » décryptée à l’usage des bandolais

Je posais dimanche la question de l’explication de la « mise sous tutelle » dont le Maire nous ressort la complainte avec un courrier du Préfet qu’il publie dans Bandol Mag N°2 de 2009 (qui est apparu en ligne dès lundi) voir en page 11. Le miracle d’internet a fait que quelques personnes ont pris le temps et m’ont fourni des explications que quelques recherches complémentaires ont confirmé (il y a d’autres villes où ont eu lieu exactement les mêmes manoeuvres).
En clair:
1) la Mairie veut nous faire croire qu’on échappe de justesse à une mesure de tutelle imaginaire
2) qui serait causée par la mauvaise gestion du prédécesseur
3) alors que le courrier du Préfet qu’on nous agite sous le nez est provoqué par une mauvaise présentation du budget 2009 par la Mairie actuelle.

Explications sur un grand foutage de gueule: …/…

Lire l'article