Archives du blog

Bandol Mag : piètre lecture !

L’exercice d’un périodique municipal est forcément un peu lénifiant. Rendre compte des animations d’un ton consensuel, mettre un relief quelques points des programmations futures, justifier avec un peu d’emphase les choix de la Mairie, et saupoudrer un peu d’état-civil, ça ne peut pas être très sexy, et ça vire vite à la publication propagandiste à la gloire de l’équipe en place (qui rédige).

Ce caractère soporifique se renforce aussi du fait de l’absence totale d’opinions variées. Je constate que dans le bulletin du Conseil Régional de PACA, une bonne page est réservée à l’opposition à Michel Vauzelle, en bonne démocratie. Pas dans Bandol Magazine.

Tous les bandolais supportent les coûts de Bandol Mag. Et tous ne sont peut-être pas disposés à payer les frais de campagne d’un Maire pendant tout l’exercice de son mandat… Alors pourquoi l’opposition ne s’y exprime-t-elle jamais? N’en a-t-elle pas le droit (fichtre!), ou aucun des élus d’opposition n’a-t-il pensé à faire valoir son droit à publier dans ce magazine d’information municipale (ce qui serait inquiétant concernant le niveau de préparation de gens qui sont candidats pour nous représenter) ?

Dans un cas comme dans l’autre, je trouve cela regrettable, et je n’exclus pas que cette lecture bimestrielle d’une prose imbibée d’autosatisfaction fasse partie des raisons majeures m’ayant poussé à prendre la plume le clavier pour ouvrir Bandolais.fr. Forcément, la critique étant facile, et l’expression de nos humeurs ayant été longtemps frustrée, je crains que ça n’influence les opinions exprimées ici, et donne une tournure un peu trop négative à ce blog, comme le présent article l’illustre encore…

Lire l'article