Archives du blog

16 jours de silence, et pourtant…

Bon, j’ai été un peu paresseux, et vous aussi si j’en juge par les visites, commentaires et mails reçus.
Pourtant, depuis début août, quelques bricoles dont l’importance n’est pas négligeable se sont produites ou se préparent (et quelques articles aussi se préparent, sur mon ordi et ceux de quelques habitués de ce blog)…
D’abord, merci à Serge Gervais pour s’être une fois de plus fendu d’un compte-rendu sur le dernier conseil municipal qui, traitant du futur du casino de jeux de la ville n’était pas le moins important des 6 ans de mandature en cours.
Ensuite j’espère que vous avez lu…/…

Lire l'article

Conseil municipal lundi 21 juillet à 17H

Annoncé déjà sur le blog du groupe Barois, un conseil municipal avec un ordre du jour léger (disponible sur le site de la Mairie de Bandol), se tiendra à 17h au centre culturel (1er étage), lundi prochain. ../…

Lire l'article

L’internet politique local en panne

Si la campagne 2008 pour les élections municipales a marqué l’irruption d’internet dans la communication de nos politiques même au niveau local, depuis les élections, majorité et opposition tardent un peu à intégrer cette dimension électronique dans leur dialogue quotidien avec les électeurs et administrés:…/…

Lire l'article

Bandol Mag: premier numéro!

  • Publié le 1 Juin 2008
  • Commentaires fermés sur Bandol Mag: premier numéro!
  • ActualitéPolitique

Eh oui, nouveau Maire, nouvelle équipe, et notre magazine municipal voit sa numérotation repartir à zéro… Enfin à 1 puisque ce premier exemplaire de l’ère Palix porte ce numéro.
Pour le reste, la formule n’a pas encore eu le temps de beaucoup évoluer, et les lacunes que j’évoquais sous l’ancien Maire sont toujours présentes. …/…

Lire l'article

(par J.J. Gérardin) La maison des vins de Bandol

Lorsque des étrangers entrent dans une commune qu’ils ne connaissent pas et qu’ils veulent visiter ils s’adressent au Syndicat d’Initiative ou à l’Office du tourisme.
Sur l’une des façades de l’immeuble consacré aux vins de BANDOL figurait « OFFICE DU TOURISME », ce qui permettait à tout étranger pénétrant dans la commune, dès son entrée, de s’arrêter et de de se renseigner, avec d’autant plus de facilité que des parkings sont à proximité. Le maire a, parait-il, décidé que l’Office du tourisme resterait à sa place actuelle, dans le centre de la Cité où l’on stationne difficilement et ceci, parait-il, à la demande du personnel.
Si l’ancien Maire n’avait cure de l’avis de ses administrés il ne faudrait pas tomber dans l’excès inverse.
Jean-Jacques GERARDIN

Lire l'article

Ouverture démocratique: peut mieux faire

Même si j’ai préféré le compte-rendu fait ici par Serge Gervais du dernier Conseil Municipal de Bandol (très neutre) que celui publié sur le nouveau blog du groupe Barois maintenant dans l’opposition, il y a un point que je retiens comme d’autres bandolais qui l’ont déjà signalé par leurs commentaires (et on m’en parle en ville):
alors que l’équipe gagnante des élections municipales annonçait (et respecte globalement) une attitude d’ouverture et de concertation, de communication et de dialogue, aucune place n’a été faite à l’opposition dans le dossier sensible de la SOGEBA, Société d’Economie Mixte qui gère et le port et une partie d’activité immobilière (le Val d’Aran notamment).
Pourquoi sensible? …/…

Lire l'article

Elections ou pas, l’attitude ne change guère…

Depuis l’élection de Christian Palix, mes relations avec lui et son équipe sont cordiales. On se salue courtoisement quand on se croise, mais pas une info n’a filtré jusqu’à moi (ils ont d’autres chats à fouetter me direz-vous, et le fait est qu’on me signale – et je vois – le Dr Palix qui se montre en ville, se présente un peu partout et pose des questions sur les conditions de vie ou de travail des bandolais, etc.). La rupture de style et de gestion de la communication est bien réelle, mais ne me concerne pas (encore?). Le service communication de la Mairie a aussi probablement dû recevoir instructions de n’alimenter mon blog en rien, comme au temps de François Barois d’après ce que je suppose. A la décharge de l’équipe Palix/Bogi, je ne leur ai « rien passé » pendant la campagne, et ai même fait savoir à moultes reprises que leur style de communication politique était tout sauf ma tasse de thé, au moins pour ce qu’ils ont affiché sur leur site.
Côté Barois, même chose: …/…

Lire l'article

Recyclage des sites

Les sites de campagne étaient en sommeil depuis la fin des élections municipales, avec juste une petite page de remerciements publiés sur certains.
Vous aviez rayé les sites des candidats de la rubrique « favoris » de votre navigateur internet? Mauvaise idée…
Barois a laissé son site en l’état, avec résultats des municipales, l’équipe Delaud donne rendez-vous en 2014, mais …/…

Lire l'article

(par S. Gervais) CR du Conseil Municipal (passation de pouvoir du Maire)

Compte rendu du conseil municipal qui a vu l’élection du Maire de Bandol pour 6 ans.
LES ELECTEURS BANDOLAIS ONT ETE ABUSES
Ouverture de la séance à 10 heures par François Barois, Maire sortant, devant une assemblée importante.

Il a en premier annoncé les résultats définitifs de l’élection, soit: …/…

Lire l'article

Et si la fusion explose en vol?

Vous êtes nombreux à m’avoir posé cette question: que se passerait-il si Delaud et Sauzet élus ne s’entendaient pas en cours de mandat?…

La réponse est dans mon dernier camembert de l’autre jour, que j’ai redressé pour que cela soit plus lisible. En fait plusieurs combinaisons pourraient aboutir à une majorité viable, tout à droite, ou Delaud/Palix, Delaud/Barois, ou autres si on imagine que comme dans le dernier mandat, des dissidences surviennent.

Bref, on trouverait une situation relativement démocratique si on la compare au résultat habituel de ce mode de scrutin. Dans tous les cas, on obtiendrait une opposition beaucoup plus significative que ce qu’on a connu dans le mandat précédent. Et dans tous les cas également, l’obligation d’écouter les autres et de s’entendre pour pouvoir gérer. Comme la plupart des femmes et hommes engagés en haut de ces listes ont déjà été alliés à leurs ennemis d’aujourd’hui et réciproquement, on sait que quand ils sont obligés de se mettre d’accord, ils y parviennent. Je ne crains pas la paralysie de la ville. …/…

Lire l'article