Archives du blog

Le jeu des 7 erreurs

Avant et après…

Christian Delaud vient de donner une claque à tous nos sites bandolais, candidats et observateurs inclus (les plus sagaces ou les plus curieux l’auront remarqué dans mon article du samedi puisque son équipe m’a informé de la modification d’adresse dès l’activation). Si la palme de l’amateurisme de la forme lui était auparavant disputée par le blog de Michel Sauzet, jusqu’à ce qu’on sache ce que va nous sortir François Barois (dont j’attends une vraie grosse surprise), je décerne provisoirement le prix du site de campagne à Bandol Avenir. Voilà ce que c’est de faire appel à un vrai professionnel et passionné. A noter donc que l’adresse a changé, se personnalisant et se simplifiant : http://www.bandolavenir.fr (mais vous pourrez y accéder en passant par l’ancien site).

Si je ne suis pas fan du design du blog perso de Jaxx, il faut reconnaître que …/…

Lire l'article

Rencontre avec Christian DELAUD, l’unique candidat à gauche (jusqu’ici)

Parmi les plaisirs que me procurent cette activité de blogueur local, le privilège d’une rencontre directe avec certains des candidats à la Mairie s’est révélée comme l’une des bonnes surprises de ces mois passés. Initiée par / avec Marcel Bogi, la série se poursuit grâce à l’invitation que m’a adressée Christian Delaud, que j’étais très désireux de rencontrer. Pour deux raisons essentiellement :

– je suis atterré par le spectacle que donnent les socialistes au plan national depuis au moins de très longs mois, et il me semblait indispensable de juger les hommes localement (au moins pour cette élection où l’étiquette me semble assez peu conséquente).

– parmi tous mes clients et parmi mes amis, je fréquente des bandolais parfois anciens, qui vont de l’anarchisme à la gauche la plus marquée jusqu’à une droite dure voire extrême. Eh bien jusqu’ici, je n’ai jamais entendu de mal de Christian Delaud, mais de tous les bords j’en ai entendu du bien (encore le cas dernièrement avec Serge Gervais colistier de son concurrent de droite Michel Sauzet, lors du debrief du dernier conseil municipal houleux), sur les valeurs humaines, comme sur la compétence, l’homme de dossiers. Intrigant dans le microcosme bandolais, prompt à dégainer. Le personnage méritait au moins que je le rencontre et me fasse mon idée, alors tant mieux s’il a jugé utile de m’accorder un peu de son temps comme Marcel Bogi avant lui.

Compte-rendu : …/…

Lire l'article