Sensibilisation au développement durable à Bandol

Ce vendredi à 17H, le Maire lançait le « Point Info Energie » destiné à informer les bandolais sur ce thème piloté pour Bandol par l’un des conseillers municipaux, Jean-Yves DECROIX. Ce point d’information sera opérationnel dès le 10 février, dans un premier temps au centre culturel.
Je n’ai pas pu assister à la conférence qui suivait, mais je ne voulais pas rater le film d’ Al GORE (Une vérité qui dérange) sur le réchauffement climatique qui résume ses connaissances et son action (action qui lui a valu le prix Nobel de la Paix 2007), pas encore vu.
Je ne sais pas si vous aviez noté ce rendez-vous que je n’avais pas souligné, mais si la Mairie n’a pas mené UNE action spectaculaire pour l’annoncer, elle en a parlé de multiples façons (du site, au magazine de janvier, en passant par des cartons d’invitation pour les plus chanceux).
Juste pour me faire une idée, vous avez noté cette information de quelle façon? Petit sondage sans importance (appuyez sur le bouton anglophone « CAST YOUR VOTE » en bas du formulaire pour valider votre choix):
Online Surveys & Market Research
Pour voir les résultats du vote, il faut d’abord voter….





Article précédent : On décide en silence…
Article suivant : Consternant…

2 Commentaires

  • Pas d’information ou mauvaise information : en l’occurence c’est le résultat qui compte à savoir des évènements ignorés. Dommage ça m’aurait bien intéressé. Et pourtant il suffisait d’ouvrir les yeux et de lire l’agenda en effet ou bien le petit bout de papier distribué à la sortie des classes, vendredi à 16h30, par les maitresses, pour profiter de la projection à 17h ! La prochaine fois je serais plus attentive et peut-être même m’abonnerais-je à la newsletter ! Heureusement qu’en période d’élection c’est écrit plus gros !

  • Si l’on en croit les résultats de ce vote, la tendance est que la communication municipale DOIT être riche et multiforme, peut-être encore au-delà de ce qu’elle est déjà (la moitié des votants avaient zappé cette info précise). Parmi ceux qui avaient eu l’info, Bandol Mag a été la première source de l’information pour 25% d’entre eux (moi compris) ce qui place le magazine comme premier vecteur actuel de la ville pour l’information des bandolais.
    M’enfin, un petit sondage comme celui-ci n’a aucune prétention, encore moins celle d’être le reflet exact de la réalité. Mais c’est une piste de réflexion…