Sangliers marins en baie de Bandol

Ces photos ont circulé par mail jusqu’à moi, sans trace de l’auteur. Je prends la liberté de les publier car elles sont vraiment étonnantes et ont évidemment leur place sur un blog consacré à Bandol. Si vous êtes l’auteur des clichés, n’hésitez pas à me contacter pour faire mentionner votre nom en crédit photo, ou, mais je le regretterais, si vous souhaitez vous opposer à leur publication ici et en obtenir le retrait…
sangliers.jpgSi ce n’est pas un montage, la présence du bec de l’Aigle en arrière-plan confirme qu’elles ont été prises en baie de Bandol (c’est la seule info dont je dispose, le photographe n’ayant pas pris la peine de nous informer sur la raison de leur présence à cet endroit: entraînement pour les JO de Londres, colonisation des Baléares programmée, trempette pour cause de canicule, etc.)…

sangliers2.jpg
Dernière minute: une petite recherche m’indique qu’en fait la photo a été prise en baie des Lecques et que Var Matin en ligne en a parlé vendredi 24 octobre 2008. Pour le coup, c’est moi qui suis un an en retard sur le scoop!
Merci à Jacques KAUFFMANN, qui me les a relayées.
PS: n’oubliez pas, je ne ferai aucun billet du 1er au 11 novembre. Ce sera à vous de m’envoyer articles, photos, dessins ou autre pour que je mette en ligne sur un blog qui pendant 11 jours sera plus que jamais le vôtre… Préparez vos claviers et appareils photos!
.





5 Commentaires

  • Jacques KAUFFMANN

    Internet et la vitesse hallucinante de circulation de l’info :
    Bon exemple de la complexité du monde internet. Ces photos arrivent par mail à ma voisine de bureau hier. Evidement, je pense tout de suite à Fred, et je lui forwarde le message.
    Résultat des courses, les photos ont mis 1 an pour faire les quelques km qui séparent la baie des Lecques de mon bureau à la Ciotat. Et quelques heures pour aller de la Ciotat au Blog de Fred.
    On parle de l’instantanéité de la communication par internet. C’est souvent vrai, mais aussi combien de fois recevons nous un mail sur un truc qui date en fait de plusieurs années ?
    Dans notre cas, il est probable que si les sangliers étaient allés à la nage des Lecques à la Ciotat puis de la Ciotat à Bandol, ils auraient mis moins longtemps !
    Jacques

  • Sans parler d’internet, là ce qui est sidérant c’est la photo elle-même (ou plutôt son sujet !). J’avais bien déjà entendu une légende (ou que j’avais pris comme telle) de la traversée de la mer Méditerranée par les sangliers du massif des Maures pour relier la Corse ! Ces animaux gagnent à être connus… Quelqu’un a des infos là-dessus ?

  • Cet exemple de “sanglier marin” est sans doute à rapprocher de cet autre en mars 2008 – http://www.varmatin.com/ta/enqu%EAte/121321/hyeres -sanglier-nageur-info-ou-intox – à Port -Cros (on pourrait parler aussi des daims des “îles Ricard”). Le fait que la photo de “Fred” ait été prise au large d’une “zone à vocation Natura 2000”, et que l’île de Port-Cros soit un parc national, pourrait nous faire poser la question de notre idée de la protection de la nature, la veut-on figée et protégée de tout incident pourtant naturel ? ou doit-on la laisser plus libre, avec des épisodes inhabituels, mais naturels, ?
    Pas de quoi faire une nouvelle animation ou scoop, mais peut-être la question de la place des porcs, serait une alternative intéressante à la demande récurrente des places du port, de nos internautes

  • A la fin des années 1980, un lundi matin nous avions trouvé un sanglier mort échoué en bas de la falaise du Cap Cepet.
    Ce sanglier, blessé par une chevrotine lors d’une battue au massif de Sicié, avait nagé du Cap Sicié au Cap Cepet. Soit une distance d’environ 8 km.

  • nathalie
    des relations amicales avec des sangliers ne sont pas rares – etant un temoin – j’ai ete pendant 7 ans berger et transhumant § nous avions deux sangliers apprivoisser dans le troupeau a signes – tres affable jusqu’a la naissance d’une portée – la laie est devenu insociable – le male different — c est la nature -je suis pas le seul a connaitre ces rapports entre humain et animaux – — bernard L—— est aussi de mon avis – max