Sanary reçoit le feu vert de François Fillon

Non, François FILLON ne s’est pas préoccupé du sort de Sanary en particulier, ni de Sud Sainte Baume en général, malgré l’intérêt qu’il peut porter à notre circuit du Castellet en amoureux du sport auto. Non!
Mais son message du 7 octobre dernier sur l’intercommunalité ouvre des perspectives locales.

La réforme des collectivités engagée fin 2010 et obligeant à un nouveau schéma d’intercommunité nous a offert le suspense et les débats de l’été, puis un climax avec l’entrée de Sanary dans la communauté de Sud Sainte-Baume rejoignant Bandol quelques mois après son acceptation à la toute fin 2010…
Le feuilleton n’est pas prêt de s’achever, car si on ne sait rien d’une modification éventuelle de la date de mise en application au 1er janvier 2013, en revanche le premier ministre a donné du temps aux préfets pour aboutir à une adhésion d’une majorité d’élus sur ce nouveau découpage intercommunal. Plus d’obligation de bouclage au 31 décembre prochain, il faudra rassembler et « sans course au gigantisme ». Voilà qui peut donner du temps et du poids aux responsables de la communauté de communes de Sud Sainte-Baume pour convaincre le Préfet du Var de leur laisser une autonomie négociée via un partenariat avec TPM (Toulon Provence Méditerranée): idée de « Pôle Métropolitain ».

Notre vaillant voisin le maire de Sanary qui déclarait face à la caméra de Christian VIALA qu’il préférait « être un grand chez les petits, plutôt qu’un petit parmi les grands » *, va certainement trouver là une motivation nouvelle pour s’intéresser à son nouveau périmètre local élargi. Il a réussi à rejoindre la CCSSB après des années de rejet, en est d’office le poids lourd, et s’il craignait que cette structure ne fasse pas long feu, François FILLON vient de lui donner un avenir beaucoup plus crédible par cette temporisation ouvrant sur bien des concessions possibles si on en croit l’article source (acteurspublics.com).
Comme en plus, le président actuel de la CCSSB semble s’embourber dans les soucis, Ferdinand BERNHARD a tout loisir de pousser ses pions et commencer à peser sur l’avenir de notre belle endormie… Sud Sainte-Baume ne pourra certainement que gagner à subir l’énergie volontariste de notre puissant voisin. Et je ne vois pas de raison que ça ne profite pas à Bandol.
Reste ma question sourire pour la route : est-ce à la faveur de ces événements qu’on va voir réapparaître Marcel BOGI sur la scène politique (les conseils municipaux à Bandol se font si rares) ?

* En tous cas j’étais surpris que personne ne relevât la phrase du maire de Sanary, qui a au moins le mérite de la sincérité, et à qui on ne reprochera pas la langue de bois sur ce coup-là.

F.M. – www.bandolais.fr

P.S.: avouez que j’ai le chic pour faire des titres accrocheurs!
Parce que si c’est carrément gonflé et interprétatif, c’est pas faux, et en même temps c’est tellement plus sexy qu’un message du type « la CCSSB saura-t-elle profiter de l’annonce du premier ministre sur l’allongement des délais dans le cadre de la réforme de l’intercommunalité? »
Je suis sûr que même Ferdinand BERNHARD qui ne doit pas manquer d’humour sous des airs austères appréciera (il le manie de façon assez cinglante avec ses opposants, donc on sait qu’il en a).





3 Commentaires

  • Effectivement le titre est accrocheur… A première vue je pensais qu’il s’agissait du casino!

    Mais pour en revenir au fond du sujet, rien de surprenant dans la « décision » de notre premier ministre… C’est la suite logique des sénatoriales en attendant les présidentielles… L’article de référence y fait directement allusion… et les commentaires qui ont suivi le résultat des sénatoriales ont quasiment tous fait référence à la grogne des élus locaux devant la réforme territoriale.

    Alors patte de velours en attendant le résultat des présidentielles… ou prise en compte sur le fond des réactions des structures et élus locaux, l’avenir le dira.

    Enfin, quant à la situation du président de la « belle endormie »… outre son âge (constat simplement), ses démêlés judiciaires risquent d’être un peu long, puisqu’il y a un juge d’instruction… et au regard des délais procéduraux on ne peut raisonnablement voir déboucher ces affaires (il y a deux plaignants) pas avant au mieux le début de l’été 2012…
    D’ici là….

    PK

    PS Les déclarations « pleines d’égo » du maire de Sanary ne m’avaient pas échappé. Mais que dire? Entre l’évidence et l’humour, de visu il y a le sourire… sur le net…. le silence ! La prochaine fois je chercherai un trait d’humour…

    Et tout cela en attente du résultat des investigations de la Chambre régionale des comptes…. (forme de trait d’humour…)

  • Enterrement de premiere classe…

    Jacques

  • Fred
    Tu aurais pu choisir «Notre premier ministre donne un carton – jaune ou rouge -aux citoyens qui annonçaient, que l’adhésion de leur ville à Sud Sainte Baume n’avait aucune importance, puisque la fusion dans TPM était inéluctable» !
    Visiblement sur ce sujet, encore, à Bandol ceux qui agissent sont meilleurs, que bien de ceux qui commentent.
    Je me félicite (ou suis ravi) du sens de l’écoute et du pragmatisme de F Fillon, dans la mise en oeuvre de cette réforme des structures territoriales, visant à en supprimer les échelons archaïques.

    ——————————–
    NDLR : Des noms ! Des noms !