S’abonner aux commentaires de Bandolais.fr

RSS commentairesLa raison principale de ce chantier qui aura occupé notre mois d’août à Philippe et moi, c’est la possibilité de vous abonner aux commentaires. Tous les commentaires.

Je sais bien qu’avant vous pouviez déjà vous abonner aux commentaires d’un article spécifique. C’était pas mal, mais insuffisant de mon point de vue sur un blog qui aborde les questions politiques, traitant parfois de sujets polémiques et des gens qui en ont la charge ou y sont rattachés. Dès que mon blog a pris du relief à Bandol j’ai su qu’il était de mon devoir d’amphitryon de proposer cette possibilité, et ce n’est pas faute d’avoir réclamé une solution simple à mon ancien fournisseur (solution que je voyais fleurir partout ailleurs).

Bref, c’était compliqué à mettre en oeuvre sur mon ancienne plateforme de blogging, et quitte à se farcir le travail, on en a profité pour migrer vers la solution la plus en pointe. Et on n’a pas oublié cette fonction qui me semble la moindre des politesses envers les gens qui s’obligent à me lire*: en deux clics, ils pourront s’abonner aux commentaires et les recevoir TOUS systématiquement dans leur outil d’abonnement**. Pas d’obligation de venir sur le site pour (vous) écouter (moi je suis déjà sous surveillance via le flux principal du blog).

Parfois on se passerait de certains commentaires (y compris des miens), mais enfin, ceux qui voudront que rien ne leur échappe de ce qui est mis en ligne sur Bandolais.fr ont maintenant la solution avec le bouton « RSS commentaires » en haut à droite de ce blog, qui complète le bouton RSS principal. Z’allez point manquer de lecture… Et il y en a déjà une dizaine parmi vous qui se sont abonnés à ce second flux (on n’est pas encore aux 10% des abonnés au flux principal).

Je ne propose pas la version abonnement par mail pour ce flux: certains jours, sur certains sujets, vous seriez bombardés…

Je reviendrai sur les autres améliorations dans de prochains billets.

F.M. – Bandolais.fr

* une bonne part de mes lecteurs s’astreint à une lecture quotidienne de Bandolais.fr pour surveiller ce qui s’y dit, de votre part comme de la mienne.

** il vous faut un « agrégateur RSS »: je sens qu’il va y avoir du monde à parler du sujet lors des prochaines « rencontres du web bandolais ».





Article précédent : Le sexe du flûtiste de Bandol