Résultats officiels pour Bandol, municipales 2008

Liste conduite par | Voix | % Exprimés | Sièges gagnés

M. Christian PALIX | 2720 | 51,03% | 22

M. François BAROIS | 1767| 33,15% | 5

M. Michel SAUZET | 843 | 15,82% | 2





Article précédent : Grosse fête chez Palix et Bogi

11 Commentaires

  • Bravo et bon courage à l’équipe Palix pour les 6 prochaines années.
    Les électeurs ont confirmé les résultats du premier tour. Ce que je redoutais est malheureusement arrivé!! 17+12=15,82 et C.Delaud dans cette situation n’est pas élu, sauf si sa colistière Mme Bonifay lui laisse sa place ou encore mieux, si M. Sauzet qui nous avait dit que s’il n’était pas maire, il se retirerait!! le fasse lui.
    Quel doit être le sentiment de mes anciens compagnons UMP aujourd’hui? Il ont participé à la perte de la commune et se retrouvent même pas élus. Je ne voudrais pas être à leur place!!!
    gervais serge

  • Serge GERVAIS.
    C’est toujours avec intérêt que je parcours tes analyses et commentaires, c’est pourquoi je voudrais te soumettre un de mes commentaires prémonitoire d’avant 2° TOUR complété par une suggestion allant dans le sens d’un esprit civique que le contribuable- électeur-déléguant est en droit d’obtenir. En parcourant la totalité de mon message, il apparaitra en filigramme…. »Les dernières tractations confirment que nous pouvons regretter une alliance entre les trois opposants à la liste sortante, cela aurait donné une certaine saveur à un résultat qui de toutes façons est (à mon humble avis) sans changement par rapport au premier tour. Mais j’ai moi aussi fait un rêve, allant imaginer un rassemblement écartant toute ambition personnelle pour laisser la place à la défense des intérêts de la collectivité et surtout, et surtout, à la mise en commun de bonnes volontés pour nous sortir de la nasse « Médiathèque » en rassemblant toutes les bonnes idées susceptibles de rentabiliser une exploitation et des coûts de fonctionnement forts couteux. C’est pourquoi je ne peux m’empêcher également de reprendre mes quelques dernières lignes et les adresser de nouveau à ceux qui étaient convaincus d’avoir réalisé le Beaubourg Bandolais en leur demandant de prendre l’engagement civique qui les attend:Quel second tour à Bandol? Et bien dans l’hypothèse très probable et justifiée, d’une victoire de l’équipe PALIX, on est en droit de poser la question suivante à la liste du maire sortant qui passerait alors dans l’opposition: si les 5 premiers de cette liste respecteront LEURS ENGAGEMENTS auprès de leurs électeurs, à savoir: assister de façon assidue à tous les conseils municipaux pour défendre leurs idées, si facilement mises en pratique pendant les 7 dernières années et pour combattre celles qui les opposent. Je m’interroge à l’examen de cette liste et doute de sa présence au complet, simplement par le fait que parmi les 5 bénis des Dieux il s’en trouvera bien 1 qui devra investir à fonds perdus dans des déplacements forts onéreux d’une Ville éloignée de Bandol et peut-être d’un Continent à l’autre. D’autres se retrouveront forts seuls quand la bise fut venue et embarrassés dans des monologues encouragés par des chaises vides. Je n’évoquerai même pas la disparition magique d’un Ex et Futur et de nouveau Ex rejoignant un Cabinet Ministériel pour terminer son traité de recommandation de leçons de rigueur et de morale à l’usage de Concitoyens à qui il faut apprendre, je n’évoquerai pas non plus la discrétion qui habitera tous ces ex aboyeurs de service empêchant l’expression d’idées pour la défense de tous les Bandolais, je n’évoquerai pas l’entêtement de ces Colonialistes Nationaux qui ont imposé leur Gris, leur perspectives de pistes d’atterrissage, leur irrespect dans l’implantation mal choisie d’un Monument aux Morts…non je rappellerai simplement ceci: Etre dans l’opposition est une tâche difficile mais noble, elle ne doit pas être négligée. L’assumer c’est d’abord et avant tout respecter le vote de ceux qui ont investi dans l’espoir. Alors Mesdames et Messieurs les 5 bénis des Dieux, je vous remercie d’avance pour votre assiduité pour les 6 ans à venir et vous assure de ma reconnaissance au titre de la confrérie des Anciens Elus de l’opposition. »
    Aujourd’hui la réalité d’un Tsunami me pousse à compléter cela par des considérations bassement matérielles de rappel: la Démocratie a investi en défraiement aux cinq bénis des Dieux des sommes considérables pendant ces 84 mois: 2000€x84mois pour le premier des cinq+900€x84 pour les 3°,4°,5° et moins pour le 2°+ pour chacun d’entre-eux des poux-yèmes en sous ceci et sous cela. Ne crois-tu pas que nous soyons en droit de leur imposer une assiduité pour la défense des suffrages qu’ils ont sollicité? Ne crois-tu que les 6 années qui les attendent pourraient être utilisées pour nous démontrer par l’absurde et la logique des réalisations qui ont suscité un tel rejet ? Moi, je conserve à l’esprit tout mon parcours d’Elu d’opposition qui n’a pas été systématiquement contre, mais qui souvent n’a reçu pour seule réponse: c’est mon choix. Alors aujourd’hui je réclame simplement un minimum de courage de la part des cinq nouveaux Elus et leur donne rendez-vous au 72 Conseils Municipaux qui les attendent.

  • @ Jean
    Je ne conteste pas ton analyse et souhaite que les personnes pour qui j’ai voté fassent leur travail d’élu d’opposition.
    Ce qui me gêne, c’est que des personnes encartées, puissent par ambitions personnelles e’t utopiques, contribuer à la perte d’une commune pour leur parti.
    Ce qui me gêne, c’est que Christian Delaud, qui est un homme que j’estime et qui a fait son travail correct de conseillé d’opposition, soit entreiné dans la chute et ne soit pas élu.
    Ce qui me gêne, c’est que la personne à qui j’avais fait confiance au début, malgré mes mises en garde, s’est trompé d’adversaire s’il voulait être maire.
    En pensant à Jean de la Fontaine, il me revient en mémoire la fable de la grenouille qui voulait être plus grosse que le boeuf.
    gervais serge

  • Le Bilan des Municipales à Bandol
    Entre le premier et le second tour, la mobilisation n’a guère été plus importante puisque seulement 57 électeurs de plus ont fait le déplacement.
    La liste de François BAROIS (UMP), maire sortant, a gagné 197 voix de plus par rapport au 1er tour, tandis que la liste conduite par le Dr Christian PALIX (DVD) a gagné 580 voix.
    Les perdants sont Michel SAUZET (DVD) et Christian DELAUD (PS) qui a eux deux avaient réuni 1551 voix (643 + 908) au premier tour et que se retrouvent avec 843 voix au second tour et seulement deux sièges. Ils perdent ainsi 708 voix qui se sont principalement distribuées sur la liste conduite par le Dr Christian PALIX.
    Le report de voix ne s’est donc pas fait comme prévu et le grand perdant est Christian DELAUD qui perd son siège au conseil municipal.
    Il semblerait donc que les électeurs bandolais aient fait payé à la liste SAUZET/DELAUD leur union contre nature. La sanction est sans appel.
    Peut-être qu’il s’agissait d’une stratégie politicienne de Michel SAUZET afin d’éliminer définitivement Christian DELAUD du paysage politique bandolais !

  • @ Wag
    Je ne pense pas qu’il y ait eu une stratégie politlique pour éliminer C. Delaud. C’est tout simplement de l’opportunisme qui a mal tourné!!
    S’il y avait eu une vraie stratégie, elle se serait faite avant le premier tour, il ne fallait pas s’occuper du maire sortant, les électeurs qu’il avait perdu durant 7 ans, il fallait les récupérer. Donc les principaux adversaires étaient les deux autres candidats: C Delaud et C.Palix. Il fallait au soir du premier tour arriver en tête des opposants sans se préocuper si le maire sortant était devant ou derrière, là on se trouve en position de force pour négocier avec qui l’on veut. Mais à taper uniquement sur le maire sortant, M. Sauzet a oublié qu’il avait face à lui une coalition (Palix-Bogi) beaucoup plus dangeureuse pour lui!!! N’ayant pas eu de stratégie au départ, je ne pense sincèrement (le connaissant un peu!!) qu’il croyait vraiment qu’il allait gagner avc C. Delaud.
    gervais serge

  • (PUBLIE POUR LE COMPTE DE Carine PINET)
    @ Wag:
    je ne pense pas qu’une stratégie politicienne ait été créée pour éliminer Christian DELAUD de la vie politique.
    Bien au contraire c’est un homme intègre qui a des valeurs et qui pour un politicien ne s’occupe pas que de son propre intérêt. C’est bien le seul bandolais à se préoccuper de sa ville (cf : ni le docteur PALIX ni M. BOGI ne sont bandolais. Je ne dit pas qu’ils n’aiment pas leur commune bien au contraire car beaucoup de bandolais les apprécie et c’est tout à leur honneur. Quant à leur intérêt pour bandol on verra dans les 6 prochaines années le bilan que feront les bandolais)
    Je suis plus que persuadée que Christian DELAUD continuera son action par conséquent Wag regardez bien votre horizon car en regardant de plus près vous risquez de voir Christian DELAUD et si vous regardez de plus près vous verrez également proche de lui toute son équipe attentive au devenir de la commune.
    Carine PINET

  • mademoiselle
    je vous informe que vous nommez Christian DELAUD comme le seul bandolais a s’occuper de sa ville par ces termes vous faite un affront a tous les anciens élus bandolais
    vous etes jeune et pardonnable –
    transmetter mes amities a votre pere Michel
    cordialement Max

  • SERGE
    puique tu veux faire de la politique (amicalement) je vais te donner un conseil sur le passé comment analyser et anticiper le 2eme tour
    En 1981 notre ami Michel etait inscrit au comité de soutien de F MITTERAND – et toi meme tu es venu sur sa liste en compagnie d’un groupe associatif – OK – tu as quitté ce groupe pour tes convictions politiques (juste cause) – ce groupe avait dans cette liste plusieurs colistiers qui au deuxieme tour se sont retirés de la fusion – mais ils representaient un nombre important de voix qui s’est traduit pour eux d’avoir un choix – le maire sortant ou le candidat challenger – la reponse tu l’as au resultat du 2eme tour.
    cette liste represente donc les 1000 votes dont une personne populaire representait cette association et le resultat final ???
    c’est cela la politique analyser le passé pour prevoir l’avenir.
    j’analyse pas l’avenir – mais il faut comprend la stratégie politique et sur ce point j’ai recu des lecons de personnages qui etaient des professionnelles de la politique et j’ai eu aussi de nombreux deboires qui m’ont a pris a etre prudent.
    je pense en toute amitié que dans les années a venir tu deviendras un bon politique – c’est le temps et l’experience qui apporte le savoir.
    cordialement Max.

  • @Max
    Peut tu m’expliquer par quel calcul savant tu arrive à 1000 voix????
    A+ Serge

  • serge
    comptabilise 2720 liste de PALIX
    comptabilise 1767 liste BAROIS
    soit une difference environ de 1000 votes.
    ces 1000 votes viennent du report des dissidents (tes amis) qui n’ont pas accepté la fusion de SAUZET et DELAUD – ce groupe de dissidents geré par une notabilité dont tu appartenais ont eu la meme et pareil motivation que toi ; que je sache tu ne peux renier tes amis ou est adherente une personne qui t’ai proche de leur transfaire de leur vote
    – voila ma reponse –
    Max

  • @Max
    Quelle analyse simpliste pour quelqu’un qui se dit avoir été formé politiquement!!!
    Prenons les chiffres du premier tour:
    Palix 2140 voix – Barois 1570 – Delaud 908 et Sauzet 643.
    La personne notable dont tu fais allusion étant présente sur la liste de Sauzet au premier tour, ne peut en aucun cas espérer représenter plus de 150 à 200 voix (et- c’est beau), car sur les 643 suffrages, il faut admettre qu’il y a des Bandolais qui avaient adhéré au programme présenté par Sauzet, il y avait aussi des sympatisants UMP déçus de Barois (la présence sur la liste de Sauzet de 4 UMP en est la preuve) il y avait aussi quelques Bandolais qui voulaient des personnes nouvelles.
    Parlons du second tour:
    Palix: 2720 soit + 580 voix
    Barois 1767 soit +197 voix
    Sauzet-Delaud 843 soit -808 voix
    Il y a eu 65 suffrages de plus qu’au premier tour.
    Palix a pris 580 voix de plus que l’on peut imaginer venant de tout bord (des électeurs de gauche déçus de l’alliance Sauzet-Delaud et qui ne voulaient plus Barois, des abstentionnistes du 1er tour, les 150 ou 200 personnes qui ont suivi la « notable »)
    la différence entre le 1er et le 2ème tour étant toujours de 580 voix, c’est loin des 1000 voix dont tu parles.
    Je ne renie personne, je suis toujours adhérent de l’association, mais appartenir à une association, ne veut pas dire suivre aveuglément l’engagement politique de son chef de file, et nous sommes nombreux dans ce cas. De plus tu connais mon sentiment sur les présidents d’association qui s’engagent politiquement et si tu peux reprocher à certains à travers leurs associations de faire campagne politique, aies l’honnêteté de le reprocher à tous.
    A+ Serge