Répartition des rôles entre Bandol et CCSSB

 

La publication officielle des listes candidates aux municipales de Bandol par la Préfecture du Var donnera une nouvelle indication globale aux électeurs attentifs à autre chose que la seule tête d’affiche.

En effet, pour les 7 listes en lice à Bandol, apparaissent aussi les noms de ceux qui seraient représentants de la commune au conseil de la communauté de communes de Sud Sainte-Baume. Et c’est l’innovation majeure de ce scrutin des municipales version 2014.

Pour chacune, la tête de liste assumerait aussi un siège à la CCSSB en cas de victoire.
On notera ensuite des approches différentes, allant d’un cumul intégral pour les 7 premiers de la liste qui seraient à la fois adjoints et conseillers communautaires pour les 6 noms qui suivent celui du chef (c’est le cas de Bandol Bleu Marine – Philippe Ponge comme de Agir pour protéger Bandol – Frédérique Connat), jusqu’à l’inverse avec la liste Bandol Passion (Laetitia Quilici et Jean-Yves Decroix) qui après le tandem de tête désigne des adjoints qui seraient purement centrés sur Bandol, et ne nomme ses 5 autres conseillers volontaires pour siéger à la CCSSB qu’à partir de la 11ème position

Les 4 autres listes montrent des solutions plus ou moins panachées entre ses 2 approches. Qu’il soit difficile de trouver plus de quelques noms réellement volontaires pour s’impliquer dans un rôle un peu plus exigeant, ou qu’il faille récompenser le maximum de gens avec un titre et un siège un tant soit peu honorifique, stratégies de cumul, ou de répartition des rôles, je suis certain que ces choix ne manqueront pas de vous inspirer des commentaires.

  F.M. – www.bandolais.fr

P.S.: au moins ce document rassemble-t-il en une seule liste tous les noms de ceux qui se présentent à vos suffrages, certains que je connais et dont j’ignorais qu’ils se présentaient, et beaucoup de noms… à découvrir. Bravo à ces 7 x 29 personnes qui s’exposent à vos jugements (je sais ce que cela représente, quoiqu’en disent ceux qui pensent que tenir un blog est facile et confortable).





Article précédent : Le Castellet contre-attaque

7 Commentaires

  • […] vous invitais dans le post-scriptum de mon article d’hier à « découvrir » le nom de chacun des 7 x 29 candidats, et je pensais tout particulièrement à la liste Bandol Bleu Marine où les noms m’étaient […]

  • Fred
    Si je peux donner mon sentiment j’aimerai apporter quelques précisions qui peut être donnera des pistes sur les autres listes.
    Aucun colistier de agir pour protéger BANDOL n’a déboursé un copec pour faire partie de la présente liste la candidate finance la totalité de sa campagne et je rappelle qu’ aucun parti ne nous finance.

    Un seul point commun nous rassemble nous sommes bandolais et nous aimons notre ville et ce n’est sûrement pas l’écharpe tricolore ou la fonction et encore moins le salaire qui nous motive ce n’est peut être pas le cas de certain candidat aujourd’hui sans emploi, femme au foyer, ou simple retraite qui attendent les résultats pour s’arrondir les fins de mois.

    On ne nous a rien promis ni poste ni travail ni salaire et en ce qui me concerne mais je pense que mes 28 colistiers pourrai en dire de même je suis prêté si je suis élu à ne toucher aucune rétribution financière et je dirai même mieux s’il faut choisir un mandat je le ferai car je le répète nous avons pris un engagement vis à vis des bandolais pas vis à vis d’un parti et leur vote sera pour nous la plus belle marque de confiance je n’ai besoin de rien d’autre.

  • @ Carine

    Etre enthousiaste pour défendre la liste à laquelle on appartient, c’est bien, je l’étais en 2008, mais il ne faut pas dire n’importe quoi.
    Que Madame Connat finance sa campagne toute seule, c’est bien, mais si elle le fait c’est qu’elle en a les moyens.
    Toutes fois dans son programme, je n’ai pas trouvé un paragraphe disant que la Maire et ses adjoints ne percevraient pas d’indemnités.

    Lorsque tu avances que les autres candidats sont financés par un parti politique, ce n’est pas juste;
    Il y a 5 listes droite républicaine parmi les quelles figure Mme Connat.
    Seules deux listes sont déclarées d’un parti politique, alors il faut que tu demandes aux têtes de liste UDI et FN s’il sont financés, je ne le pense pas!!!

    -Pour ce qui est du programme de Mme Connat, penses-tu que la loi qui existe fera des Bandolais les prioritaires sur les logements sociaux?
    Je te donne les conditions légales d’attribution:

    Plafonds de ressources

    • Les plafonds de ressources dépendent des financements obtenus par le bailleur lors de la construction ou de la rénovation du logement concerné, de la composition de votre foyer et de la localisation du logement souhaité.
    • Il vous est également possible de louer des logements de type intermédiaires avec des plafonds de ressources plus élevés.

    Autres conditions

    Condition de nationalité

    Vous devez être :

    • de nationalité française
    • et ou un étranger justifiant d’un titre de séjour valable sur le territoire français.

    Personnes prioritaires

    Vous êtes prioritaires pour obtenir un logement social si :

    • vous êtes en situation de handicap ou si vous avez à charge une personne en situation de handicap,
    • votre demande présente un caractère d’urgence (difficultés particulières à trouver un logement pour des raisons d’ordre financier, logées dans un logement insalubre, expulsées ou menacées d’expulsion),
    • hébergé ou logé temporairement dans un établissement ou logement de transition,
    • victime de violences au sein de votre couple (mariés, pacsés, concubins).

    La seule condition qui ferait des Bandolais prioritaires serait que les logements soient construits par la commune et qu’elle se charge de sa gestion. Et là je ne suis pas sûr encore de la priorité absolue.
    Il y aurait bien d’autres moyens plus efficaces, à débattre peut être.

    Un dernier point, sur le programme de Mme Connat, il y a plus d’attaques contre les autres candidats que de véritable programme!!!
    Pense-t-elle être élue seule au premier tour?

  • Merci a S Gervais d avoir rappelé les conditions d accès au locatif social. Cela évitera peut être de lire ou entendre tout et n importe quoi en ces temps électoraux.

  • @serge

    Nous n’avons pas besoin d’écrire ce que nous pensons car nous avons un véritable engagement envers les bandolais et nous leur prouverons pas besoin d’une compensation financière pour veiller au bon fonctionnement de sa commune mais peut être que de votre côté la place est chère ?(doit on rappeller après le retrait des délégations de Marcel Fred Jean Marie Solange Garcia qui s’est partagé le gâteau cherche bien tu vas vite trouve vu que tu en côtoie plus d’un qui sont reste presque jusqu’en fin de mandat mais je comprends qu’on veille oublier ces détails)

    Pour ce qui est du financement de campagne tu avances que ta candidate n’est pas finance par son parti ok je veux bien te croire chacun se fera sa propre opinion

    En ce qui concerne les logements sociaux je réitère et j’affirme que nous les attribuerons aux bandolais mais pour savoir comment il vous faudra attendre le 14/03 ou nous l’expliquerons aux bandolais ce sont les principaux intéressés et on ne va pas leur sortir la grande messe.

    Enfin au sujet de notre programme vu le retour que nous en avons et l’affluence de bandolais qui sont venus à notre rencontre depuis quelques jours je ne suis absolument pas inquiète.

    A la différence de ta candidate fred n’a besoin d’aucun tremplin politique sa seule et unique prétention et de préserver sa commune
    Bon dimanche

  • @ Carine
    tout ça est très dans le sens de la dévotion au service de ta candidate et des Bandolais et je t’en félicite.
    Mais de deux choses l’une : ou bien ta candidate est élue Maire et comme tu es au 5 ème rang tu auras une délégation de service publique et les « indemnité » qui vont avec, comme tout le monde. Ou bien ta candidate n’est pas élue et il n’y a aucune chance que tu ais une délégation donc pas de questionnement philosophique à propos des « indemnités ».
    L’étude d’un cas d’école c’est très sympathique, voir lyrique, mais il y a aussi la réalité du terrain qui rend ce genre de déclaration plus ou moins gratuit et très naïf.

    Pour les comptes de campagne :
    ah si les imprimeurs pouvaient parler !
    ah si les banquiers pouvaient publier les sorties en espèces des colistiers !
    ah si on pouvait mettre un dictaphone dans les poches des candidats et de leurs directeurs de campagne !
    Mais nous ne sommes pas en Ukraine donc ces choses là n’existent pas chez nous 🙂

  • @patrick
    Je n’arriverai jamais à comprendre comment les gens peuvent ils autant douter de la sincérité des gens peut être par ce qu’ils se sont tellement fait enfler qu’il n’ont plus confiance
    Personnellement j’ai ma conscience pour moi et je ne m’hasarderai pas à émettre un pronostic se sont les bandolais qui feront leur choix et vu la tête de certains en ce moment je ne suis ni naïve ni inquiète
    Quand au compte de campagne tu as raison c’est un vrai mystère l’UMP en sait quelque chose