Rencontre politique et très peu « web » ce mardi soir

Une fois n’est pas coutume, on n’a que très peu parlé technique ce mardi soir. Il faut dire que les décisions municipales et la vie de Bandol avaient largement de quoi alimenter les conversations de la bonne douzaine de participants qui ont fait cette nouvelle édition des rencontres du web bandolais. Merci aux deux nouveaux d’être venus grossir ce creuset d’échanges.
Je n’ai évidemment pas pu tout écouter, et me suis appliqué à suivre les explications du fonctionnement politique de nos institutions que des plus expérimentés m’ont un peu éclairées (d’un jour que j’ai trouvé très sombre, hélas). Mais de ce que j’ai entendu, et me semble-t-il de tous bords (les participants venaient d’à peu près toutes les sensibilités de la dernière campagne électorale), l’action municipale semble difficilement lisible pour la plupart d’entre nous. Beaucoup d’interrogations, peu d’explications, de quoi alimenter ma rengaine sur la nécessité de communiquer que devrait s’imposer la Mairie.
J’en profite pour remercier des lecteurs dont les témoignages m’ont fait du bien la semaine dernière. Souvenez-vous, …/…


…/… l’an dernier, toutes les écuries de campagne m’accusaient de rouler pour un camp (l’autre, jamais le leur). Ces derniers jours, à quelques heures d’écart, deux « supporters » historiques l’un de Barois, l’autre de Palix, m’ont fait le plaisir de me témoigner leur confiance, l’un par téléphone, l’autre par mail, et pratiquement en me citant les mêmes articles: avant ma neutralité était attestée par les accusations émanant de camps antagonistes, et aujourd’hui c’est avec une certaine fierté que je reçois ces témoignages de reconnaissance d’une action non partisane. Le thème politique me paraît de plus en plus souvent contraire à ma nature, mais je continue à croire que c’est faire oeuvre utile que de l’observer avec cette forme d’implication, et vos messages d’encouragement m’aident à continuer.
Alors RV au quotidien sur ce blog, et le 3ème mardi du mois prochain (21 avril) pour la prochaine édition des rencontres du web bandolais
.