Refonte du site officiel de Bandol

Comme souvent, je testais la connexion internet d’un client, et c’est ainsi que samedi midi en tapant Bandol.fr, je suis tombé sur la nouvelle version du site officiel de Bandol, dont Patrick DURVILLE  (chef de cabinet du Maire et directeur de la communication) avait laissé entendre il y a quelques semaines qu’elle était en préparation.
Modernisation cosmétique évidente, elle déçoit cependant sur l’aspect fonctionnel.

La présentation a fait un pas vers des usages graphiques soumis à d’inévitables phénomènes de mode mais qui répondent aussi à des progrès ergonomiques certains. Les parties consacrées au port ou au tourisme sont ainsi mieux intégrées, sans doute, de même que l’accès au forum se fait via un bouton aussi simple et économique en place utilisée à l’écran, que logique (un visuel symbolisant classiquement la conversation).

Parmi les regrets, les plus férus noteront que beaucoup de points n’ont pas encore évolué sur la commodité d’utilisation:

  • l’agenda déjà assez pratique avant il est vrai, ne progresse pas, alors qu’on pouvait espérer pouvoir s’y abonner une fois pour toute.
  • même chose du côté des arrêtés municipaux, qu’on ne peut toujours pas recevoir de façon automatisée, alors que leur mise à disposition fût un premier effort louable, mais non poursuivi.
  • un bouton Facebook ajouté vraisemblablement via le moule utilisé pour ce nouveau site, ne débouche que sur la page d’accueil du site Facebook, pas sur celle que la ville aurait pu se créer à cette occasion (à ma connaissance, Bandol n’a toujours pas sa page Facebook officielle). Etait-il utile de l’ajouter pour faire la pub du fameux « réseau social » sans utilisation par la mairie? Ou doit-on attendre une innovation imminente?
  • l’accueil des visiteurs non francophones nécessitera toujours de leur part, comment dire?, un peu de chance pour arriver au malheureux document PDF de quelques pages qui leur est réservé… La station balnéaire ne brille toujours pas par son multilinguisme, et il sera dur d’inciter les commerçants à se convertir à la pratique d’excellence d’un accueil international si la mairie ne s’y met pas, sans parler de ses services hors office du tourisme, au moins pour sa vitrine.

pub partoucheLa refonte permet d’accueillir des « partenaires », autrement dit des espaces publicitaires… Etait-ce la justification majeure nécessaire pour un chantier de ce type (ou ma mémoire fait-elle défaut et la version antérieure faisait-elle aussi la pub du Casino de jeux)?

Je critique d’autant plus facilement que lorsque j’ai accepté de me lancer dans l’énorme chantier de la refonte de mon blog citoyen sous l’impulsion de celui qui l’a proposée et menée à bien, c’était au-delà d’une amélioration esthétique, l’ajout de fonctionnalités majeures pour certains de mes publics (pouvoir s’abonner à l’intégralité des commentaires afin que ceux qui peuvent légitimement vouloir surveiller ce blog puissent le faire automatiquement via un clic, meilleure intégration sur les terminaux mobiles de type smartphones, etc.).

Je ne doute pas que cette évolution du site Bandol.fr aura eu un coût pour la ville (même si sans discussion au conseil municipal je ne le connais pas à cette heure), et j’aurais aimé qu’on aille un peu plus loin que l’habillage (j’imagine que le bouton Facebook aura bientôt une vraie utilité, de même qu’un service photo utilisant Flickr est annoncé dans l’un des menus): il va quand même falloir penser, et au moins pour la prochaine fois (quand?), à incorporer des améliorations techniques qui enrichissent vraiment la relation de la collectivité avec les administrés, et qui sont la seule véritable justification d’un nouveau coût sur ce genre de chantier. D’autres villes fournissent d’autres exemples de fonctions utiles aux résidents ou visiteurs.

Voilà pour mon premier tour d’horizon sur ce « nouveau » site officiel de Bandol, et les premiers points que j’ai contrôlés avec espoir, déçu. Je vous laisse poursuivre avec vos propres remarques et observations.

F.M. – www.bandolais.fr





11 Commentaires

  • […] métamorphose des sites internet de Bandol a aussi concerné l’onglet présentant le […]

  • […] ce que j’eusse aimé que la mairie fisse. J’en avais causé là, mais comme rien n’a évolué sur le fond de ce côté, je m’y recolle avec un petit progrès (il faut toujours montrer […]

  • Autre critique (dans un esprit constructif): la mise à jour des infos… Que ce soit pour les travaux, pour les activités culturelles etc… les pages s’ouvrent sur les activités dans un ordre chronologique… ce qui pose problème: il faut aller sur la dernière page du sujet pour avoir les infos à jour…
    Pour les travaux par exemple, aucun intérêt de connaître les dates et lieux es travaux de…. 2010 ou de début 2011.Ce qui interesse c’est ce qui se passe ou va se passer.
    Par contre pour les activités culturelles, je peux comprendre qu’il est intéressant de savoir ce qui s’est passé dans la commune pour tels ou tels spectacles ou activités durant l’année… mais il faudrait distinguer les annonces de ce qui est en cours ou à venir… de ce qui s’est passé… car ça devient illisible me semble-t-il….

  • Sinon, de prime abord, la lecture de l’actu est immédiate, avec l’agenda beaucoup présent. C’est bien mieux. 🙂

  • oui c’est mieux il se met un peu à la page de l’année dernière, il n’y a pas de révolution, on se demande toujours si c’est un site de sport, de tourisme ou bien de mairie. il manque un choix de positionnement. Enfin je m’inquiète, toujours pas d’annonce de la fête du millésime, le site des vins de bandol l’annonce mais seulement depuis une semaine… y’aura ou y’aura pas

  • Patrick Durville

    Je vous remercie pour vos remarques et je pense que vous me connaissez assez pour savoir que j’en tiendrai compte pour faire encore évoluer le site vers ce qu’une majorité d’utilisateurs en attend, mais aussi vers de nouvelles options peu utilisées ou méconnues (comme twitter).

    Sur l’agenda, je ne suis pas d’accord avec Fred, car mon but était de garder un maximum de simplicité, donc de lisibilité, tout en développant les infos diffusées, en ajoutant par exemple le programme du mois suivant, du théâtre Jules Verne et SURTOUT du cinéma Caméra.
    J’y tenais particulièrement tant ce cinéma est peut-être un des derniers en France à avoir gardé ce cachet authentique des cinémas de notre jeunesse, si différents de ces salles standardisées et insipides. Bref si je peux lui donner un coup de main pour continuer à vivre longtemps…

    Pour les arrêtés ou autres infos, je pense que c’est une grande avancée (et un travail pas négligeable en plus) de les avoir mis à disposition en temps quasi-réel sur le site, n’oublie pas Fred qu’il n’y a pas si longtemps tu devais affronter vent, froid, pluie ou chaleur et de longues minutes plusieurs fois par semaine pour lire les panneaux d’affichage. Maintenant pourquoi pas réfléchir à une diffusion automatique, à voir. Mais je ne veux pas non plus devenir un distributeur automatique, les efforts faits pour diffuser un maximum de reportages ou annonces sont un peu là aussi pour que vous veniez nous rendre visite sur le site…où d’autres articles sont susceptibles de vous intéresser.

    En réponse à M.Martin, ce site est tout simplement un espace d’informations municipales, avec la volonté de fournir un maximum de services pratiques, des annonces et des reportages (pour info, quand j’ai pris la responsabilité du site, il n’y avait aucun reportage ou article d’évènement passé, et le reste était assez pauvre en renouvellement). Le positionnement me parait clair, il ne s’agit pas d’une tribune politique ou de discussion, le forum a été créé pour ça (il y a même un sous-forum dédié au site où les commentaires ou critiques sont donc possibles).

    La section Tourisme est en cours de mise à jour.

    Pour la fête du millésime, nous n’avons eu les infos que mardi dernier, mais toujours pas les affiches, fournies par l’association des vins de Bandol.

  • Patrick Durville

    J’ai oublié Prinz Karl : je m’occupe de cet ordre d’affichage dès que possible car cette demande est justifiée

  • @ Patrick Durville,
    il ne s’agit pas de devenir « distributeur automatique » que tu connotes péjorativement, mais de permettre une information facilitée à ceux qui en sont demandeurs, et QUI SONT DES RELAIS importants:
    – presse
    – blogs et sites indépendants
    – délégués de quartier
    – politiques de tous bords
    – citoyens impliqués
    – etc.
    A une époque où l’information est omniprésente, faire une démarche active pour chercher l’info est un effort. Les moyens actuels permettent d’automatiser l’accès à certaines sources d’informations, et si tu as pu mettre en une après-midi de 2010 un accès aux arrêtés municipaux, la prochaine étape me semblait être et sera évidemment un jour leur inscription dans un flux auquel ceux qui le souhaitent pourront s’abonner.

    C’est la même logique pour l’agenda: c’est bien de pouvoir le charger, mais c’est enquiquinant de devoir le faire tous les mois, et encore plus de savoir que ce qu’on a chargé peut devenir faux en fonction des aléas climatiques ou des impondérables, et qu’on ignorera les ajouts de dernière minute.
    Aujourd’hui je suis abonné à l’agenda de mon club sportif, à celui de certains membres de ma famille, à tout un tas d’événements médiatiques ponctuels, mais je ne peux pas m’abonner à celui de ma ville…

    Je fais peut-être figure de dingue des TICC, mais le fait est qu’en 4 ans le web local bandolais a fait des pas de géant, notamment si on compare à certaines communes voisines: ce qui veut dire que si on propose des outils, même si ils semblent d’avant-garde à un moment T, ils finissent par être adoptés (si ils sont bons). Dans le domaine d’Internet, la courbe et la vitesse d’apprentissage du public sont aussi rapides que la technologie évolue vite.

    Il y a plus d’une décennie, la mairie (et/ou les vignerons de notre AOC) a raté l’adresse « Bandol.com » (toujours aux mains d’un particulier je crois et inutilisée) car les personnes chargées de ces questions à Bandol n’étaient pas assez sensibilisée sur le sujet. Une collectivité territoriale ne peut pas être en retard sur ces questions. En tous cas pas si comme Bandol elle dépend beaucoup de son image. Et par les exemples que je vois ailleurs, je me dis que la marge de progression de notre commune en matière d’utilisation des TICC reste importante. Les points que j’énumérais sont pour moi des évidences, avant d’aller vers d’autres possibilités déjà évoquées depuis 4 ans dans mes pages.
    Mais à ta décharge, elles ne se font que lorsque la sensibilité à ces questions est établie au niveau politique (et à Bandol je ne connais aucun élu ou candidat qui soit en mesure d’être moteur sur ces questions, façon feu-Labarrère, Santini et bien d’autres moins connus hors de leur zone locale).

    Pour Bandol.com, il ne sera possible de corriger qu’en payant un prix anormal, ou en supportant le coût d’un procès. Les questions dont je parle sont moins critiques, mais sont à la portée d’une mairie qui serait volontaire dans ce domaine. Alors quitte à voir dans les comptes de la ville une facture de refonte du site, je fais évidemment partie de ceux qui attendent des évolutions majeures.

  • Patrick Durville

    Chose promise, chose due !
    Nous avons placé plusieurs possibilités d’abonnement RSS, afin que chacun sélectionne en fonction de ses domaines d’intérêts : arrêtés, calendrier des évènements, programmes du théâtre JV, du centre culturel, cinéma Caméra.

  • Merci Patrick.
    Je pensais pour l’agenda à une version synchronisable (façon Google Agenda basé sur ics également), mais l’ajout de la possibilité de s’abonner par RSS est un gros progrès, notamment pour les arrêtés municipaux (je me demandais à chaque fois où j’en étais resté dans la série la fois d’avant), et je te remercie pour la réactivité suite à cette nouvelle demande.
    Reste à le faire savoir : communiquer auprès des bandolais pour qu’ils adoptent ces outils d’information plus largement. C’est si pratique…

  • @ Patrick:
    c’est bien l’espace presse en bas à droite, accessible même à ceux qui ne sont pas vraiment de la presse. Merci.