R.I.P. Jean REVOLON (18/10/1943 – 16/09/2013)

Peu d’entre vous le connaissaient, l’homme était discret à Bandol. Mais mes lecteurs les plus anciens se souviendront de ses dessins, souvent croqués en quelques dizaines de secondes (assister au processus de création était génial et hilarant) plus particulièrement les premières années de ce blog. Mettant souvent en scène des animaux pour énoncer la morale, il croquait les travers humains en général, et ceux de l’électeur comme du politicien, avec un humour précis ou parfois par l’absurde. Trop peu souvent : réfractaire aux nouvelles technologies, son outil était le crayon plus la feuille blanche, ce qui ne nous aidait pas à nous coordonner sur des sujets souvent publiés avant que nous ne nous voyions…

Ses obsèques ont eu lieu vendredi, après plus d’un an de combat où la maladie ne lui aura épargné aucune épreuve, s’y reprenant par assauts successifs : on ne vient pas à bout d’un géant de 100kgs en une seule charge, surtout s’il fait face. Il lui aura fallu courage et foi en l’équipe médicale pour lutter. Vous étiez quelques-uns à me demander des nouvelles de Jean tout au long de ces mois. C’est une dernière déveine qui aura anéanti ses efforts alors qu’on le croyait arrivé au pied de la remontée.

Ayez des pensées pour lui, sa femme Danielle, ses enfants et petits-enfants.
Salut l’artiste, ton coup de crayon nous manquera, ton sourire bienveillant me manquera, ton humour me manquera, tes conseils de vie dans la position de vieux sage que tu prenais plaisir à incarner avec une vraie attention aux autres, et tes petits plats aussi, me manqueront.

Ce blog perd son plus fidèle dessinateur. Moi je perds un ami.

Fred

P.S.: Jean, arrête de me faire des dessins verticaux nom d’une pipe!! Retiens qu’un écran d’ordinateur, c’est horizontal… Ils s’afficheront plus grands, et plus lisibles!! « Sacrebleu« !!!

  





9 Commentaires

  • Le Beausset Info

    Nous nous associons à votre douleur Frédéric et adressons à sa famille nos plus sincères condoléances.

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    MERCI…

  • Marie et Michel Wmarzis

    Nous perdons un ami cher, sacrebleu !!!!!! Jean, tu resteras dans nos pensées. Danielle tu peux compter sur nous, nous sommes avec toi, tes enfants et petits enfants.

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    merci, je suppose qu’il s’agit de Marie et Michel MARAIS???? car je ne connais pas : Marie et Michel Wmarzis????

    En tous les cas , je remercie les auteurs de ce message de soutien et d’amitié, j’en ai bien besoin ….ventrebleu!!!….tudieu!!!
    …. sacrebleu….!!!

    Danielle

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    Fred, que signifie RIP???

    Danielle

  • @ Danielle :
    Internet est un endroit où s’utilisent beaucoup de codes, souvent venus de l’anglais qui domine (aussi) la vie informatique et en ligne.

    R.I.P. est la mention par laquelle on signale les décès.
    Sur twitter par exemple, tu trouveras ces 3 lettres dans les tweets qui signalent les disparitions de personnalités, même dans la twittosphère francophone.

    Acronyme anglais pour « Rest In Peace », c’est la traduction littérale de « Repose en paix »

    Ce simple sigle dit exactement ce qu’il y a à dire, et me permet sur mon blog, de rester plus sobre que je ne le fus « en famille » vendredi.

    P.S.: une petite recherche en ligne m’informe d’une confusion de ma part (les américains notamment utilisent beaucoup cette mention sur les tombes), mais l’acronyme qui vaut pour l’anglais vient en fait du latin « requiescat in pace » (« qu’il/elle repose en paix »).

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    Merci Fred,

    J’ai étudié aussi le latin , et je te remercie pour ces explications ..j’ai encore mon gros dico le GAFFIOT, qui m’aidait à plancher sur mes versions latines ou thèmes…!

    Je comprends donc mieux ce » RIP » et je ne pensais pas le voir apparaître un jour sur le blog à propos de Jean…

    @ bientôt

    Danielle

  • Joëlle Couranjou (Plasteig)

    Je découvre cet avis de décès de Jean Revolon avec surprise et tristesse.

    J’ai connu Jean (et son frère Paul) il y a bien longtemps, lors du bac « rapatrié » à Rennes en 1962 …(et j’ai toujours aussi mon Gaffiot emporté d’Alger dans les « deux valises »).

    J’avais beaucoup d’estime pour Jean et j’appréciais son jugement critique, son humour et son trait de crayon (j’ai toujours un dessin de lui).

    Il y a 2 ou 3 ans j’ai découvert votre blog Bandolais et j’allais de temps à autre y voir ses dessins.
    A celle qui a partagé sa vie je veux dire toute ma sympathie et ma compassion.Nous ne nous connaissons pas mais je pense beaucoup à elle qui a eu pour compagnon quelqu’un de bien dont je garde le souvenir. .

    Joëlle Couranjou-Plasteig à Hyères