Qu’a exactement préempté la Mairie avec la « Caravelle »?

caravelle.JPGJe suis bien certain que nos conversations de demain soir porteront en partie sur le thème, mais je me suis procuré des éléments qui éclaireront un peu nos réflexions à tous, bandolais, au sujet de ce projet de centre intergénérationnel: des plans des trois niveaux que compte la bâtisse, mais également les éléments d’approche chiffrée qui sont issus d’une expertise datant du mois de Juin dernier.

Rez de JardinRez de ChausséePremier étage
A la suite de quoi se posent plusieurs questions déjà traitées ou soulevées dans les commentaires du premier billet sur ce dossier: …/…


…/…
– peut-on réellement envisager de réaliser un truc qui ressemblerait à un centre intergénérationnel dans ce bâtiment de 1893 ?
– si les travaux pour le remettre en état d’habitation par des particuliers s’élèvent à 500.000,00€, à combien s’élèveront ceux nécessaires à l’accueil de publics.
– que peut-on faire d’autre que ce qui est officiellement projeté avec cette demeure?
D’autres questions circulent également en ville:
– qui le Maire a-t-il consulté pour prendre sa décision (toute la majorité municipale ne semble pas avoir eu de début d’information): que la décision soit bonne ou pas, ces soutiens du Maire et de son premier adjoint vont bien devoir expliquer à leurs électeurs proches ou amis comment on passe de la « mise sous tutelle » à la préemption d’une villa de 2,3 millions d’euros qui va coûter bien plus selon sa destination finale (accueil de public ou pas). Le discours sur les finances va devenir intenable.
– quelle sera l’incidence des contraintes liées au terrain classé sur les possibilités d’utilisation.

D’un point de vue patrimonial, et donc sur le long terme, cette acquisition n’est certainement pas une mauvaise idée pour Bandol. Reste qu’encore une fois, il serait bon que la Mairie communique autour de ses décisions, surtout si elles sont prises en petit comité. Mais c’est évidemment difficile quand on veut faire porter la responsabilité d’une augmentation des impôts à son prédécesseur: la cohérence finit toujours par jouer à long terme.





5 Commentaires

  • j’espere que tous les membres composant le conseil municipal à commencer par ceux de la majorité auront tous les éléments en leur possession pour décider en connaissance de cause dont le rapport de l’architecte avec son évaluation et les contraintes particulieres de l’environnement
    Quelqu’un peut il nous renseigner si cela est bien le cas

  • Ferdinand Castille

    J’espère aussi JC, mais il semble que le conseil n’ait même pas été consulté. Le Maire a fait voté lors de son premier conseil municipal une délégation de pouvoir lui permettant (juridiquement) de prendre seul la décision de préempter. C’est donc légal. Mais est-ce acceptable? Notamment pour une telle décision, absolument majeure, qui va plomber dramatiquement les finances de la ville pour les années à venir…
    Et pourtant ceci a été fait en catiminie. Alors pourquoi? Y a-t-il des intérêts privés en jeu ? Va-t-on modifier le Plan Local d’Urbanisme, rendre ce terrain constructible, et le revendre ensuite à un promoteur avec les commissions et passe-droits généralement attachés à ce genre de manoeuvres ?
    Est-ce pour prendre une revanche sur la commune de Gardanne, qui a acheté en 2007 la villa de Clairefont juste à coté, pour en faire un centre de vacances. Si c’est l’esprit revanchard, on pense sûrement leur mettre minable et faire une bonne affaire, car Gardanne avait payé 3 million d’euros pour la villa de Clairefont. Seulement voilà, quelle folie, car ce serait oublier un petit détail: Clairefont (achetée au sommet de la bulle immobilière aux Charbonnage de France) est prévue pour accueillir du public, avec un terrain de 8000 m2, deux bâtiments, et surtout… 30 chambres ! Un examen du plan ci-dessus (merci JC!) montre que la Caravelle n’en possède que 5 !
    Voila donc la bonne affaire: 500 000 euros la chambre ! Avec les travaux obligatoires de mise aux normes pour recevoir du public, on peut doubler, soit 1 million d’euros la chambre ! Dix fois plus que Gardanne ! C’est un centre VIP qu’on veut construire avec nos impôts ou quoi ?
    A moins qu’un jour, un médecin ne la rachète à la ville pour en faire une clinique privée…
    Ferdinand

  • Que voilà de vilaines hypothèses, Ferdinand Castille ! Tiens c’est joli comme nom ! Moi j’aurais bien voulu m’appeler Jeanne Navarre …

  • Ferdinand Castille

    C’est l’incomprehension totale, alimentée par le manque de communication, qui soulève les hypothèses les plus folles, chère Jeanne, (pardon, Nathalie…).
    Il y aurait un moyen simple de mettre un terme à toutes les supputations : présenter lors du prochain conseil municipal (le 23 mars) ce projet de centre intergénérationnel et exposer son coût et son financement.
    C’est un projet majeur à l’échelle de la commune, et il me semble que nous avons le droit de comprendre comment on dispose de nos deniers.

  • Conseil Municipal animé le 23 mars

    Plus de 3H d’un Conseil Municipal qui a réservé son lot moments clefs après un an de mandature Palix.